Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La reconnaissance aujourd’hui

 | 
Christian Lazzeri
, 
Alain Caillé

Troisième partie : Critiques de la problématique de la reconnaissance

Ce que l’art fait à la problématique de la reconnaissance : du respect à l’estime

Nathalie Heinich

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans un article paru en 2000, la philosophe américaine Nancy Fraser affirme que « les questions de reconnaissance, comme les jugements de valeurs esthétiques, par exemple, ont un contenu implicite en termes de distribution : un accès restreint aux ressources économiques peut être un obstacle à une participation égale à la production artistique1 ». Cette proposition – la seule qui fasse référence au domaine de l’art dans le recueil d’articles récemment traduit en français – témoigne d’un phénomène classique dans les sciences de l’homme : dès lors qu’il est question d’art, les défauts d’un système conceptuel deviennent « aveuglants », au sens du moins où ils témoignent des points aveugles de la pensée de l’auteur2.

Un point aveugle

Ce point aveugle, c’est la définition de ce qui manque quand la reconnaissance fait défaut, y compris lorsque – cas évoqué ici par Fraser – ce manque s’origine dans une carence de redistribution des biens économiques : à l’en croire, une insuffisante reconnai...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540