Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La reconnaissance aujourd’hui

 | 
Christian Lazzeri
, 
Alain Caillé

Deuxième partie : Quelle reconnaissance ?

La « métastructure », concept de la reconnaissance / méconnaissance

Jacques Bidet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Axel Honneth, dans La lutte pour la reconnaissance, déploie une analyse phénoménologique à travers divers domaines d’expérience successifs, que ses auteurs de référence, Hegel et G. Mead, abordaient en même temps comme des sphères institutionnelles, articulées entre elles selon une séquence caractéristique1. Hegel parcourait ainsi successivement la « famille », le « droit » et l’« État ». Chez Mead, la troisième sphère était celle du « travail ». Cette surdétermination entre divers plans - expériences phénoménologiques, sphères institutionnelles, stades psychogénétiques, voire historiques - génère naturellement certaines tensions au sein du programme de recherche. Honneth fait ressortir que, dans la Realphilosophie, le contrat, et plus généralement le droit, apparaît, à l’encontre de l’analyse hobbesienne, non plus comme le résultat d’un calcul, mais comme « la relation qui reconnaît » (p. 56), universellement. Et il souligne qu’une telle détermination positive de la relation contra...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540