Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La reconnaissance aujourd’hui

 | 
Christian Lazzeri
, 
Alain Caillé

Deuxième partie : Quelle reconnaissance ?

Stanley Cavell : scepticisme et reconnaissance

Sandra Laugier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce travail vise à présenter une thématique de la reconnaissance assez spécifique, qui a été développée par Stanley Cavell, philosophe américain, auteur notamment des Voix de la raison (1996). Cette conception comporte, on va le voir, un certain nombre de points communs avec celle d’Axel Honneth, qui y fait désormais référence. Mais en insistant beaucoup plus nettement sur la méconnaissance (le déni de reconnaissance) et sur le scepticisme, Cavell reconfigure le problème de la reconnaissance en termes, non de connaissance (avec la thématique cognitive que l’on trouve dans re-cognize), mais d’un rapport premier et non cognitif au monde, qu’il résumé sous le nom d’acknowledgement. Le problème de la reconnaissance, pour Cavell, ne relève pas de la connaissance : il n’est pas épistémologique, mais tragique.

Cavell se fonde pour développer cette conception de la reconnaissance sur deux approches, celle de Wittgenstein et celle d’Emerson, ce qui est surprenant à plusieurs titres : Wittgenst...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540