Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La reconnaissance aujourd’hui

 | 
Christian Lazzeri
, 
Alain Caillé

Première partie. Les politiques de la reconnaissance

Habermas chez les Autochtones : droits collectifs et reconnaissance

Martin Blanchard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au Canada comme au Québec, les relations entre les Autochtones et les gouvernements en place ont longtemps pris la forme d’une domination politique, économique et sociale1. Deux aspects importants de la politique intérieure canadienne fournissent la preuve de cette volonté de domination. D’une part, l’exploitation des ressources s’est accompagnée d’une occupation territoriale sous l’égide d’une Loi suprême. D’autre part, la réponse à la résistance, prévisible, des communautés autochtones a pris la forme d’une politique d’extinction de leurs droits. Elle consistait à « éteindre » de manière préventive les droits que pourraient faire valoir les autochtones sur les territoires convoités, en proscrivant tout usage futur de ces droits en échange de compensations monétaires et de réserves sous tutelle gouvernementale2. L’objectif de la politique d’extinction des droits était double : acquérir les territoires autochtones et assimiler ses occupants à la société néo-européenne, ou du moins l...

Auteur

Chercheur au Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal (CRÉUM)

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540