Version classiqueVersion mobile

Histoire du royaume latin de Jérusalem. Tome second

 | 
Joshua Prawer

Quatrième partie. L'écroulement

Chapitre III. Chute d’Acre et fin du royaume latin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Considérations économico-politiques et considérations religieuses. — Émeutes dans le souk d’Acre. — Qalâwun annonce son intention de s’emparer d’Acre. Les préparatifs. — Mort de Qalâwun ; al-Malik al-Ashraf Khalîl devient sultan. Appel à la lutte finale. — Début du siège d’Acre. — Les fortifications extérieures. Le port fortifié. Les quartier des communes. Les quartiers des Ordres. Les monuments. L’enceinte extérieure. La ville neuve. — Attaque et défense. — Renfort venu de Chypre. — Prise de la « Tour Maudite ». — L’assaut dans la cité. — Défense du Château des Templiers. Prise d’Acre. — Les Francs évacuent la Terre Sainte.

Beyrouth, Sidon, Tyr, Château-Pèlerin restaient aux chrétiens ; mais Sidon et Château-Pèlerin appartenaient aux Templiers ; Beyrouth était, contre nature, sous la tutelle du sultan ; Tyr jouissait encore d’un armistice octroyé à sa dame, Marguerite, par le sultan Qalâwun, en juillet 1285. Acre était également en droit d’espérer conserver la paix, aux termes du de...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search