Version classiqueVersion mobile

L’aristocratie de l’épiderme

 | 
Florence Gauthier

Deuxième partie. L’offensive du club Massiac contre les Citoyens de couleur pour le maintien de la traite et de l’esclavage Novembre 1789 - Mars 1790

Chapitre 6. La campagne du club Massiac pour le maintien de la traite et de l’esclavage

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’Assemblée, un des députés des colons blancs de Saint-Domingue déposait sur le bureau, le 29 décembre 1789, un Tableau de la situation des colonies qui défendait le maintien de la traite et de l’esclavage et dénonçait l’anticolonialisme de la manière suivante :

« Il est en effet bien extraordinaire que les mêmes écrivains qui proposent l’affranchissement des nègres et l’abolition de la traite, conseillent en même temps l’abandon des colonies et veulent ou que la France renonce absolument à toute liaison avec elles (car il en est qui vont jusque là), ou qu’elle se borne à les considérer non plus comme des provinces asservies, mais comme des États amis, protégés, si l’on veut, mais étrangers et séparés1. »

Bien que ces écrivains ne soient pas nommés, on peut y reconnaître la position de Grégoire. Puis, le texte demandait que l’Assemblée reconnaisse aux colonies le pouvoir de proposer leur constitution spécifique concernant leur régime intérieur :

« Enfin, Messieurs, vous prononcerez h...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search