Version classiqueVersion mobile

L’aristocratie de l’épiderme

 | 
Florence Gauthier

Deuxième partie. L’offensive du club Massiac contre les Citoyens de couleur pour le maintien de la traite et de l’esclavage Novembre 1789 - Mars 1790

Chapitre 2. Le Mémoire de Grégoire en faveur des gens de couleur

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Grégoire publia son Mémoire en faveur des gens de couleur dans cette période difficile1. Son travail est très documenté. Il cite dans ses notes les ouvrages d’Hilliard d’Auberteuil, Moreau de Saint-Méry, le Chevalier des Landes, Œxmelin, Charlevoix, du Tertre, Labat, Laborie, l’Encyclopédie, les Amis des Noirs anglais et français mais aussi la correspondance du gouverneur de Saint-Domingue, du Chilleau, et de l’intendant Barbé de Marbois au ministre La Luzerne Les Affiches Américaines ; des intervenants récents comme Mirabeau, Cournand, la Société des Citoyens de Couleur et Les Réclamations des Nègres libres fabriquées par le club Massiac. Cette large documentation révèle que Grégoire connaissait fort bien son sujet et avait, également, beaucoup appris de Julien Raimond.

L’apparition du préjugé de couleur est récente

Défenseur du droit naturel, Grégoire rappelle, en introduction, que la liberté est une portion inaliénable et sacrée du patrimoine de l’homme. Traitant de la question des...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search