Version classiqueVersion mobile

Histoire du royaume latin de Jérusalem. Tome premier

 | 
Joshua Prawer

Deuxième partie. La croisade

Chapitre III. Siège et prise de Jérusalem

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jérusalem à la veille de la conquête franque. — Premier assaut (13 juin). — Modification des plans du siège. — Une flotte franque arrive à Jaffa. — Construction de tours. « Le feu grégeois ». Préparatifs d’un nouvel assaut. — Assaut des 13 et 14 juillet. — Dernier assaut et prise de la ville (15 juillet 1099). Massacre de la population. — Jérusalem capitale du royaume latin. — Les croisés envisagent l’avenir et la nature de l’État. — Les pauvres, le clergé et le parti laïque. — Godefroi élu « Avoué du Saint-Sépulcre ».

La première croisade prit fin avec la prise de Jérusalem au terme de cinq semaines de siège (7 juin au 15 juillet 1099). La ville de Jérusalem en l’an 1099 ne différait guère dans ses limites de la Vieille Ville actuelle, car les remparts aujourd’hui visibles, érigés par Soliman le Magnifique au xvie siècle, reposent sur les fondations du rempart des croisés. Çà et là seulement, la ligne actuelle des murs s’écarte de celle du xie siècle, comme par exemple aux environs ...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search