Version classiqueVersion mobile

Carl Menger entre Aristote et Hayek

 | 
Gilles Campagnolo

Chapitre II. Une nouvelle compréhension de l’échange

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’ouvrage fondateur (1871)

Menger publia les Grundsätze der Volkswirtschaftslehre (Principes d’économie politique) en 1871 comme première partie d’un plus vaste projet qu’il ne put finalement mener à bien. Il participa à la « querelle des méthodes » (Methodenstreit), précisément pour défendre l’approche théorique des Grundsätze contre l’École historique. L’ouvrage, au contenu conceptuel neuf, était destiné à réorienter l’économie politique vers la théorie que les historicistes avaient de facto, et malgré certaines dénégations, abandonnée – mieux, ils revendiquaient parfois cet abandon comme un signe de lucidité par rapport au paradigme classique dominant depuis Adam Smith (La richesse des nations, 1776) et surtout David Ricardo (Principes de l’économie politique et de l’impôt de 1817). Menger, lui, allait transformer la recherche en économie, en débarrassant la science des illusions des classiques et en refusant l’impasse des historicistes.

Les historicistes avaient un autre objectif ...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search