Version classiqueVersion mobile

Carl Menger entre Aristote et Hayek

 | 
Gilles Campagnolo

Chapitre premier. Carl Menger (1840-1921) : professeur et haut fonctionnaire d'Empire

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Trois frères dans un Empire

La fratrie Menger a connu une coïncidence de destin frappante avec sa patrie, l’Autriche – Hongrie de la fin du xixe siècle. Les trois frères Menger ont parfaitement illustré, chacun à leur manière, un aspect différent et fondamental de l’Empire qui touchait à sa fin. Autour de 1900, et alors qu’elle s’acheminait en fanfare vers l’effondrement de la Première Guerre mondiale, l’Autriche n’était pas encore cette entité de la taille d’une province dotée d’une capitale surdimensionnée, mais encore, en dépit de ses revers, la puissance majeure de la Mitteleuropa.

Carl Menger est né le 28 février 1840 à Neu-Sandez, dans la province de Galicie de cet Empire (aujourd’hui en territoire polonais). Il devait devenir le plus célèbre professeur de la science de l’« économie nationale » (Nationalökonomie), comme l’on disait alors, à l’Université de Vienne et surtout fonder l’école qui devait perpétuer le nom de l’Autriche dans l’histoire économique du siècle suivant. Il ...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search