Version classiqueVersion mobile

L’Armée française et les États du Levant

 | 
Maurice Albord

Chapitre premier. La période du changement 1936-1939

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

A – L’ARMÉE DU LEVANT 1936-1939

1 – Sa constitution

Dans ce cadre géographique et climatique favorable à une atmosphère de détente, l’armée française s’était installée depuis 1919. Dans les premiers temps, il lui fallut combattre, parfois durement, contre les Turcs de Kemal Atatürk, puis contre les Syriens de Fayçal, enfin contre les Druzes révoltés de sultan Attrache.

Depuis 1927, la paix revenue est parfois rompue par des troubles régionaux, que la formation et l’arrivée d’une colonne à base de quelques compagnies apaisent.

La présence de l’armée française au Levant était justifiée par un texte spécial de la charte de mandat du 24 juillet 1922 qui mentionnait :

« Article 1 – Le mandataire élaborera dans un délai de 3 ans, à dater de l’entrée en application du présent mandat, un statut organique pour la Syrie et le Liban.
Article 2 – Le mandataire pourra maintenir ses troupes dans les dits territoires, en vue de leur défense. Il pourra jusqu’à la mise en vigueur du statut organique et du...

© CNRS Éditions, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search