Version classiqueVersion mobile

Les arènes totalitaires

 | 
Daphné Bolz

Partie I. Former et mettre en scène l’Homme nouveau. La construction des espaces du sport éducatif et du spectacle sportif

Chapitre III. Les lieux du triomphe du sport-spectacle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l'endoctrinement des masses par le sport n'est pas une spécificité fasciste et nazie, c'est sans doute dans l'Italie et l'Allemagne de l'entre-deux-guerres que le maniement les émotions par le biais des pratiques et des rencontres sportives a été le plus “raffiné”. L'historien Peter Reichel a bien démontré, pour l'Allemagne nazie, comment « les mythes, le décorum et les mises en scènes du régime, ainsi que les manifestations culturelles et politiques innombrables » ont exprimé « le pouvoir d'attraction [du Troisième Reich] sur de larges fractions de la population1 ». Il en va de même des manifestations sportives, pour l'organisation desquelles les régimes italien et allemand se sont investis avec une efficacité propagandiste redoutable. L'objectif était double : d'une part renforcer le consensus national interne par une propagande intense, mais parfois très subtile au point de devenir imperceptible, et, d'autre part, afficher sur la scène internationale, aux yeux du plus grand mo...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search