Version classiqueVersion mobile

Les arènes totalitaires

 | 
Daphné Bolz

Partie I. Former et mettre en scène l’Homme nouveau. La construction des espaces du sport éducatif et du spectacle sportif

Chapitre I. La mainmise totalitaire sur le sport

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans les régimes totalitaires de l’Italie fasciste et de l’Allemagne nazie, le sport est essentiellement un outil permettant la mise en place d’un ordre social fondé sur la vision idéologique des nouveaux dirigeants politiques.

L’objectif visé est de donner aux masses une éducation sportive qui témoignerait de la force physique et psychologique de la Nation et transcenderait, ainsi, les frustrations ou les traumatismes de la Grande Guerre. L’enjeu essentiel, pour les gouvernements fasciste et nazi, du moins dans un premier temps, est par conséquent que les populations s’approprient les pratiques sportives. Alors qu’en Grande-Bretagne, l’organisation du sport reste une affaire privée, sur le continent, les gouvernements de l’Italie fasciste et de l’Allemagne nazie – radicalisant une tendance générale – traduisent leur attention pour le sport par une intervention directe et sans concessions dans le domaine sportif 1.

Bien que tâtonnante à ses débuts, cette intervention a lieu en Italie ...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search