Version classiqueVersion mobile

La démocratie est-elle soluble dans l’islam ?

 | 
Abdellah Hammoudi
, 
Denis Bauchard
, 
Rémy Leveau

Quatrième partie. Pouvoirs et sociétés civiles

Nouvelles technologies et processus démocratiques dans le monde arabe. Yves Gonzalez-Quijano

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication, que l’on appelle désormais les NTIC, peuvent-elles contribuer à l’élaboration de formules politiques plus démocratiques dans un contexte régional arabe marqué par l’existence de nombreux régimes autoritaires ? Poser la question en ces termes implique déjà un postulat de base, celui selon lequel les NTIC ont atteint dans la région un stade de développement suffisant pour produire d’éventuels effets politiques. Telle est la conviction que l’on défendra ici : en dépit de bien des rapports officiels et de nombre d’analyses qui s’accordent à affirmer le contraire, l’observation des réalités locales montre à l’envie que les sociétés arabes sont bel et bien entrées dans l’ère de l’information, même si c’est à leur manière sans doute...

Toutefois, dès lors qu’il s’agit d’analyser le rôle éventuel des NTIC sur les processus démocratiques, bien des analyses, et même bien des politiques comme on le verra, restent prisonnières d...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search