Version classiqueVersion mobile

La démocratie est-elle soluble dans l’islam ?

 | 
Abdellah Hammoudi
, 
Denis Bauchard
, 
Rémy Leveau

Troisième Partie. Trois pays, trois visions, trois rapports à l'islam et à la démocratie

Interdire le politique : le discours religieux wahhabite en Arabie saoudite1

Madawi Al-Rasheed

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les raisons politiques pour lesquelles la monarchie saoudienne cautionne le dogme wahhabite officiel sont très claires2. C’est ce discours religieux qui bloque le débat politique et fait obstacle aux appels à la réforme et à la participation qui pourraient se faire entendre dans le pays. En accord avec la répression étatique, ce discours impose des interprétations des textes religieux qui invitent les musulmans pieux à ne pas contester l’autorité politique et à faire preuve d’une soumission totale à l’égard des dirigeants. Le même discours interdit également toute critique publique des dirigeants et fait un crime (religieux aussi bien que politique) de toute mise en question de leur politique. Les interprétations religieuses dominantes en Arabie saoudite fabriquent des « sujets consentants » plutôt que des citoyens libres engagés dans la vie publique. Je démontrerai ici que le discours wahhabite officiel ne fait que mystifier le monde sous couvert de religion. Les théologiens saoudi...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search