Version classiqueVersion mobile

La démocratie est-elle soluble dans l’islam ?

 | 
Abdellah Hammoudi
, 
Denis Bauchard
, 
Rémy Leveau

Troisième Partie. Trois pays, trois visions, trois rapports à l'islam et à la démocratie

Iran, la nouvelle donne

Farhad Khosrokhavar

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Révolution islamique en Iran a marqué une nouvelle ère dans la distribution du pouvoir au Moyen-Orient. L’Iran du chah était l’allié privilégié des États-Unis, aux côtés de l’Arabie saoudite. La révolution le transforme en un adversaire redoutable de l’hégémonie américaine, autorisant les Soviétiques à envahir l’Afghanistan et transformer radicalement la donne géostratégique de la région. La guerre engagée par l’Irak contre l’Iran (1980-1988) en est une autre conséquence : Saddam Hussein entendant annexer les régions arabophones et pétrolières de l’Iran (le Khouzistan), non sans l’aide militaire de l’Occident qui entendait briser l’essor idéologique d’un Iran révolutionnaire, entendant exporter l’islam contestataire dans d’autres parties du monde musulman. La fin de la guerre avec l’Irak et la mort de l’ayatollah Khomeyni en 1989 ont marqué les débuts d’une longue période de gestation où la politique extérieure de l’Iran s’est modérée, sans pour autant amorcer de démocratisation....

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search