Version classiqueVersion mobile

La démocratie est-elle soluble dans l’islam ?

 | 
Abdellah Hammoudi
, 
Denis Bauchard
, 
Rémy Leveau

Deuxième partie. L’État dans les sociétés musulmanes : sécularisation et références islamiques

Islam, islamistes et ouvertures politiques dans le monde arabe. Quelques jalons pour une approche non culturaliste

Malika Zeghal

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les « vagues de démocratisation » décrites par les spécialistes de la transition démocratique pour l’Amérique latine des années 1980 puis dans le cas de l’Europe de l’Est en 1990, n’ont pas trouvé ancrage dans le monde arabe. Est-ce un simple retard prêt à se combler dès qu’un ensemble de facteurs culturels, politiques et socio-économiques, qui auraient jusqu’ici joué le rôle d’obstacles, sera éliminé en partie ou en totalité ? Le monde arabe est souvent traité par la théorie politique comme contre-exemple de nombreuses transitions démocratiques et la littérature de science politique, spécialisée dans les études sur la transition, a longtemps marginalisé cette aire devenue trop « particulière ». Mais il est temps de revoir les termes de la question formulée plus haut. Celle-ci, dans une perspective téléologique, nous oriente vers une fin qui prend pour modèle des exemples devenus parfois peu probants : certains pays de l’Amérique latine ou de l’Europe de l’Est qui ont connu une libé...

Auteur

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search