Version classiqueVersion mobile

La rue des enfants, les enfants des rues

 | 
Marie Morelle

Première partie : Les enfants et la rue

Avant-propos

Texte intégral

1Cette partie a pour objectif d'analyser le rapport des enfants à la rue. Partant d'un espace entendu comme neutre, nous cherchons à saisir le point de basculement conduisant à sa territorialisation. Quand et comment les enfants produisent-ils des territoires ?

2Dès le premier chapitre, nous présentons les enfants dans une approche croisée avec la ville, propre à nous faire comprendre les origines et la nature du phénomène. Nous dressons le profil sociologique et anthropologique des habitants des villes afin d'y inscrire et de mettre en perspective celui des enfants. Forts d'une appréhension globale de l'espace urbain et de ceux qui y habitent, nous glissons des rues de Yaoundé et d'Antananarivo vers « les rues des enfants ».

3Nous étudions les modes d'inscription de ces enfants dans la rue, de l'occupation à visée utilitaire jusqu'à la possible territorialisation. L'analyse se joue en deux mouvements : le premier temps s'inscrit dans la quotidienneté de la rue (analyse des formes spatiales). Le second s'écrit sur le temps long (analyse des processus).

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search