Version classiqueVersion mobile

Le mythe gastronomique français

 | 
Alain Drouard

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il existe un mythe gastronomique français. On entend ici par mythe un récit imaginaire forgé à partir d’un ensemble de croyances et de représentations collectives sur la cuisine française, son excellence et sa prééminence séculaire par rapport aux autres cuisines nationales.

Ce mythe est né après la Révolution française avec la mise en place de ce qu’on peut appeler le « système de la cuisine française », c’est-à-dire un ensemble de relations de dépendance entre trois acteurs principaux : les critiques gastronomiques, les cuisiniers et les amateurs de bonne chère.

En effet, il n’y a pas de gastronomie sans critiques gastronomiques c’est-à-dire sans discours sur l’art de faire bonne chère et donc sans une littérature gastronomique faite de guides et de revues gastronomiques.

Il n’y a pas de gastronomie non plus sans restaurants « gastronomiques », où l’on sert à une clientèle aisée une Haute ou Grande Cuisine, c’est-à-dire une cuisine luxueuse et fastueuse, telle qu’elle fut codifiée, a...

© CNRS Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search