Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les chemins de la décolonisation de l’empire colonial français, 1936-1956

 | 
Charles-Robert Ageron

Cinquième partie. Les prodromes de la décolonisation en Afrique noire

Les facteurs historiques de la décolonisation au Dahomey 1936-1956

Sylvain C. Anignikin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1936, la contestation du pouvoir colonial remportait un important succès sur l’administration locale dans l’affaire du procès de la Voix du Dahomey1. C’était là le couronnement d’une intense et vigoureuse campagne de presse. A travers la dénonciation des pratiques abusives des administrateurs, les journaux dahoméens (dont on dénombrait une bonne douzaine à l’époque) défendaient et affirmaient les intérêts généraux du pays au sein de l’Afrique occidentale française.

Il s’agissait d’une part, d’affirmer sur le « marché national » les intérêts des traitants et entrepreneurs autochtones face aux firmes coloniales qui tentaient de les marginaliser2. D’autre part, les « évolués » luttaient pour la reconnaissance d’une certaine spécificité dahoméenne. Cette spécificité, qui demandait à être reconnue comme telle, s’identifiait à l’idée que le Dahomey constituait le « Quartier latin » de l’Afrique et au sentiment qu’il était la « vache à lait » de l’A.O.F. Ce dernier aspect de la contestat...

Auteur

Université Nationale du Bénin, Cotonou

© CNRS Éditions, 1986

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540