Version classiqueVersion mobile

Charles Taylor

Religion et sécularisation

Avec L’Âge séculier (2007), Charles Taylor couronnait une œuvre consacrée à la genèse de la modernité et à la pensée du multiple. Il reconstituait la diversité des moments et des réflexions qui menèrent à un âge séculier, aux XVIIe et XVIIIe siècles. Mais loin de constituer une synthèse humaniste, laissant derrière lui l’âge théologique, celui-ci éclate à son tour aux XIXe et XXe siècles, par un « effet supernova » comme Taylor l’a joliment appelé, en une multitude de galaxies nouvelles, o...


Lire la suite
  • Éditeur : CNRS Éditions
  • Collection : CNRS Philosophie
  • Lieu d’édition : Paris
  • Année d’édition : 2014
  • Publication sur OpenEdition Books : 13 juillet 2022
  • EAN (Édition imprimée) : 9782271079206
  • EAN électronique : 9782271142269
  • DOI : 10.4000/books.editionscnrs.50482
  • Nombre de pages : 288 p.
Charles Taylor
Après L’Âge séculier

Première partie. L’Âge séculier et les théories de la sécularisation

Deuxième partie. Lectures diachroniques de L’Âge séculier

Jean-Louis Schlegel
Le sens du romantisme
Christian Bouchindhomme
Remarques sur le non-dialogue avec Blumenberg (et quelques autres)

En annexe à la « Note » sur ce même non-dialogue de Jean-Claude Monod

Troisième partie. Vers quels accommodements raisonnables ? Doctrine et cas concrets

George G. Zheng
La sécularisation du sacré

Peut-on contrebalancer la tendance dans le Tibet chinois ?

© CNRS Éditions, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search