Version classiqueVersion mobile

Les chemins de la décolonisation de l’empire colonial français, 1936-1956

 | 
Charles-Robert Ageron

Quatrième partie. Les prodromes de la décolonisation dans les États du Levant et du Maghreb

La presse algérienne et l’Union française

Fatima Zohra Guechi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1946 l’Union française, telle que la définissait le législateur, était loin de satisfaire les aspirations de l’Algérie colonisée. Certes les prises de position de la presse algérienne musulmane se définissent essentiellement comme une adhésion critique ou un refus de principe de l’Union française. Mais au-delà de ces jugements catégoriques, ce sont les modes d’approche de la question qui se révèlent les plus intéressants ; ce sont eux qui situent le mieux les divers organes de presse et les différents journalistes, non seulement par rapport au problème de l’Union française, mais dans la perspective du mouvement de décolonisation.

Parce qu’il est impossible, dans les limites d’une communication, d’établir une étude représentative de toute la presse, nous nous proposons de traiter des réactions de quatre journaux « autochtones » paraissant entre 1946 et 1948 : Al-Jazāir Al-Jadida, Al-Maghrib Al-Άrabi, Al-Basā’ir et Egalité. De plus nous mettrons l’accent sur des échantillons détaill...

© CNRS Éditions, 1986

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search