Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les chemins de la décolonisation de l’empire colonial français, 1936-1956

 | 
Charles-Robert Ageron

Quatrième partie. Les prodromes de la décolonisation dans les États du Levant et du Maghreb

L’opposition France-États-Unis au Maghreb de la Deuxième Guerre mondiale jusqu’à l’indépendance des protectorats 1941-1956

Juliette Bessis

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’« anti-américanisme » s’est largement répandu en Afrique du Nord entre la Deuxième Guerre mondiale et la fin de la période coloniale. Ce courant d’opinion est aujourd’hui lié à l’association des deux termes U.S.A./ Impérialisme, ce qu’il n’est pas dans notre propos de contredire, d’autant que la question dépasse très amplement le cadre de cette étude. Il s’agit simplement ici, d’éclairer le rôle des facteurs externes dans les prodromes de la décolonisation des Protectorats, ce qui n’exclut pas le poids des luttes internes dans le processus qui devait conduire le Maghreb à l’indépendance.

L’avant-guerre en Méditerranée, la revendication de l’Italie fasciste sur l’Afrique septentrionale française, subsidiairement celle du franquisme, ont été un premier et important facteur d’internationalisation des questions nord-africaines. Jouant des conflits qui opposent à propos de leurs pays, les pays européens, les partis nationalistes ont tenté de les utiliser et fait un apprentissage.

A leurs...

© CNRS Éditions, 1986

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540