Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

L’invention de l’Inde

 | 
Roland Lardinois

Troisième partie. Science sociale et science indigène

Chapitre 10. Les avatars des études indiennes

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

L’anthropologie de Louis Dumont peut se prévaloir du juste souci de rendre raison des modes d’agir et de penser des agents1 au nom d’une critique des présupposés eurocentriques dont seraient entachées les études orientalistes. Historiquement, cette critique s’exprime sous trois formes au moins. D’abord, les courants de pensée catholiques et réactionnaires hostiles à la Révolution française se sont faits les défenseurs, tout au long du xixe siècle et jusqu’aux années 1930, des visions sacrées de l’homme et du cosmos attribuées aux sociétés prémodernes, érigeant l’Inde en conservatoire d’un ordre hiérarchique qu’en Occident la révolution aurait brisée. Ensuite, la sociologie des religions qui se donne pour méthode d’exclure tout appel à une transcendance située hors du monde social, contribue pour sa part à rendre raison des croyances étendues aux cultures extra-européennes. Enfin, les élites des pays colonisés en lutte pour leur indépendance nationale - au premier rang desquelles les...

© CNRS Éditions, 2007

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540