Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’invention de l’Inde

 | 
Roland Lardinois

Troisième partie. Science sociale et science indigène

Chapitre 8. Louis Dumont et la science brahmanique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Considérée dans son ensemble, l’anthropologie de Louis Dumont peut être comprise, pour une part, comme la retraduction en termes savants et semi-savants d’éléments d’ordre biographique. Dès l’abord, il faut donc expliciter les principes qui sous-tendent cette hypothèse. Premièrement, le projet visant à saisir la spécificité de l’hindouisme et du système des castes afin d’éclairer en retour « l’idéologie moderne » oriente l’ensemble de la réflexion de Dumont ; mais la mise en pratique de ce projet n’obéit à aucun programme consciemment maîtrisé. Deuxièmement, la vision du monde social que porte l’auteur s’exprime dans les schèmes internes structurant son projet comparatif. On ne peut donc rendre justice à son anthropologie en isolant la partie indianiste du reste de l’œuvre. Enfin, troisièmement, cette vision du monde ou, si l’on veut, ce trait de l’habitus de classe, s’enracine dans la trajectoire sociale de Dumont dont elle informe pour partie les choix théoriques, les concepts et ...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540