Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

L’invention de l’Inde

 | 
Roland Lardinois

Deuxième partie. Savants et prophètes

Chapitre 7. L'hindouisme comme enjeu disciplinaire

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Dans l’entre-deux-guerres, le champ de production des discours sur l’Inde se présente comme un espace pluridisciplinaire au sein duquel la philologie s’impose comme la discipline éminente à laquelle tous les agents réfèrent explicitement ou implicitement leurs pratiques, fût-ce de manière négative. Au sens moderne que prend cette discipline dans l’espace des savoirs positifs 1, la philologie doit sa position à la rupture introduite en termes de connaissance par le paradigme de la grammaire comparée. Soumettant les faits de langue à une analyse historique comparative, cette discipline s’est imposée dans les sciences de l’esprit (histoire, sociologie et lettres), à la fin du xixe siècle, au pôle novateur de l’espace universitaire, comme en témoigne Ernest Lavisse, déclarant en 1881 : « Le véritable historien est un philologue2. »

Cependant, l’autonomisation progressive de l’indianisme, au regard de la grammaire comparée, a conduit les sanscritistes à élargir leur domaine de recherches ...

© CNRS Éditions, 2007

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540