Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’invention de l’Inde

 | 
Roland Lardinois

Introduction. Genèse de la sociologie de l’Inde

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis que les érudits ont engagé un processus d’institutionnalisation des études orientalistes en France, à partir du tournant du xviiie siècle, la philologie occupe une position éminente dans cet espace intellectuel, à la mesure de la visée totalisante des savoirs que cette discipline se donne pour tâche d’étudier. La connaissance des civilisations non européennes issues des grandes religions mondiales que sont notamment le judaïsme, l’islam, l’hindouisme et le bouddhisme, requiert en effet la maîtrise de langues savantes qui commandent l’accès aux corpus textuels dans lesquels sont exposés les doctrines, les rites et les coutumes de ces univers socioculturels. L’émergence des sciences sociales à la fin du xixe siècle, en premier lieu la sociologie et plus particulièrement la sociologie des religions, a toutefois affecté la configuration des études orientalistes. En effet, la sociologie des religions est venue concurrencer la philologie dont les méthodes ont été confrontées à une ...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540