Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les chemins de la décolonisation de l’empire colonial français, 1936-1956

 | 
Charles-Robert Ageron

Deuxième partie. Les prodromes de la décolonisation : aspects économiques et financiers

La conception de la politique française des grands travaux et l’évolution de l’Indochine de 1936 à 1947

Claudette Regad-Pellagru

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

INTRODUCTION

A partir de 1940, l’équipement public en Indochine a été l’objet de plusieurs études menées par les techniciens de la mise en valeur. Certains ont adopté une position résolument justificatrice comme J. Gauthier, ingénieur principal des Travaux publics de l’Indochine, qui écrit en 1946, dans son ouvrage L’Indochine au travail dans la paix française paru en 1949 : « La description de la grande œuvre de la France, réalisée dans sa lointaine colonie en étroite collaboration avec le peuple protégé, semble nécessaire au lendemain de sa mutilation ; elle suffira, sans plus amples commentaires, à réfuter les critiques des sectaires autochtones qui non seulement nous reprochent de n’avoir jamais rien fait pour eux, mais nous accusent de tous leurs maux ». D’autres sont allés beaucoup plus loin, ayant compris les difficultés de la poursuite de l’entreprise française en Indochine ; parmi eux, J. Bourgoin, polytechnicien, occupant la fonction d’ingénieur principal des Travaux public...

Auteur

Professeur agrégé

© CNRS Éditions, 1986

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540