Version classiqueVersion mobile

Les chemins de la décolonisation de l’empire colonial français, 1936-1956

 | 
Charles-Robert Ageron

Deuxième partie. Les prodromes de la décolonisation : aspects économiques et financiers

Les emprunts d’État marocains avant 1939

Jean-Claude Allain

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les emprunts de l’Etat chérifien ressortissent à deux ou trois catégories : la première comprend les émissions d’Etat au sens strict ; préparées par les services du Protectorat et agréées par une loi française, elles ont la double garantie du Maroc et de la France et concernent directement le budget et les plans de développement marocains. La deuxième catégorie intéresse les émissions effectuées pour le compte du Makhzen par les sociétés privées, concessionnaires de services publics, pour l’installation et le développement de ces services (chemins de fer, ports, électricité) ; inscrites directement ou implicitement dans les plans globaux d’aménagement économique, dûment autorisées par les autorités chérifiennes et de tutelle, elles n’ont pas toutes le bénéfice de la double garantie et peuvent n’avoir que celle du Maroc. Par le service des annuités, ces deux catégories engagent les finances publiques chérifiennes. Une troisième catégorie, certes moins importante, doit être aussi ment...

© CNRS Éditions, 1986

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search