Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les chemins de la décolonisation de l’empire colonial français, 1936-1956

 | 
Charles-Robert Ageron

Première partie. L'Union française et les facteurs généraux de la décolonisation

Le Togo dans les relations internationales au lendemain de la guerre : prodrome de la décolonisation ou « petite mésentente cordiale » ? (1945-1951)

Marc Michel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Togo au lendemain de la Seconde Guerre mondiale offre au moins trois centres d’intérêts originaux parmi les territoires africains administrés par la France1. Il fut tout d’abord, le théâtre de la première remise en cause des frontières coloniales au nom du droit des peuples, en l’occurrence celui du « peuple » Ewé, à disposer d’eux-mêmes. Il fut aussi le théâtre de la première intervention de l’O.N.U. dans les affaires africaines, non pas tellement exemplaire par sa précocité que par son caractère très différent de l’ancienne supervision un peu distraite de la S.D.N. Il fut, enfin, l’occasion d’une mise à l’épreuve de la bonne entente que les deux Puissances de tutelle, la France et l’Angleterre, s’efforçaient alors de réaliser en Afrique après des décennies de méfiance ou d’indifférence2 ; c’était, par la même occasion, un révélateur des objectifs et des moyens divergents des deux Puissances en Afrique encore colonisée.

Cette étude, centrée sur le Togo français, ne peut donc être...

Auteur

Professeur à l’Université de Provence

© CNRS Éditions, 1986

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540