Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les chemins de la décolonisation de l’empire colonial français, 1936-1956

 | 
Charles-Robert Ageron

Première partie. L'Union française et les facteurs généraux de la décolonisation

Une menace pour l’Afrique française : le débat international sur le statut des anciennes colonies italiennes 1943-1949

Pierre Guillen

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’article 3 de la Charte de l’Atlantique (respecter le droit des peuples à choisir leur forme de gouvernement, restaurer la souveraineté de ceux qui en ont été privés par la force), incorporé dans la Déclaration des Nations unies du 1er janvier 1942, laissait prévoir une remise en cause des empires coloniaux à la fin de la guerre. Roosevelt avait en effet précisé à Churchill que cet article devait s’appliquer à tous les peuples du monde, et le 9 mars 1943 le département d’Etat précisait ses intentions en publiant un « Projet de déclaration des Nations unies sur l’indépendance nationale », repris par Cordell Hull à la Conférence de Moscou d’octobre 1943. Sans doute, devant la vive réaction des Anglais, le système prévu par les Américains (tutelle collective des Nations unies pour préparer l’indépendance) ne devait-il s’appliquer finalement qu’aux anciens mandats et aux colonies des pays ennemis (le principe en est retenu à la Conférence de Yalta). Il n’en reste pas moins que l’émanci...

Auteur

Professeur à l’Université des sciences sociales de Grenoble

© CNRS Éditions, 1986

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540