Version classiqueVersion mobile
B
D

Dictionnaire du corps

 | 
Bernard Andrieu
, 
Gilles Boetsch

C

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

CADAVRE

Les articles « cadavre » des dictionnaires donnent parfois une étymologie fantaisiste mais ingénieuse ; caro data vermibus. Les premiers phonèmes scanderaient les trois syllabes de cadaver et révéleraient, par cette « chair livrée aux vers », l’horizon de la chose. Au sens propre, le cadavre est le corps d’un homme ou animal privé de vie. Au plan médico-légal, il est la dépouille mortelle d’un être laissée aux vivants par le processus biologique de la mort. « Cadavre » désigne l’étape ultime où la mort a saisi le vif ; perte de sa vitalité, de sa force, de son éclat. La biologie du cadavre rend compte des différentes étapes du processus ; mort du cerveau, vie tissulaire résiduelle, autolyse, putréfaction. Embarrassant bloc rigide, froid, pâle, lourd, il est promis à la pourriture après avoir été travaillé par la rétraction du sang qui s’extravase en donnant naissance aux lividités, aux vergetures ou ecchymoses, aux gaz dans les cavités, les vaisseaux, les tissus cellulaires. ...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

B
 
D
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search