Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Figure de la ville et construction des savoirs

 | 
Frédéric Pousin

Remerciements

Texte intégral

1Ce livre est issu du colloque Figurations/Transferts qui s’est tenu en septembre 2001à Paris à l’Institut de Géographie. Que tous ceux qui ont participé au succès de ce colloque soient ici chaleureusement remerciés, les membres du comité scientifique qui ont manifesté leur intérêt pour la thématique située à la frontière des champs disciplinaires et qui ont accepté d’animer les débats : Jean-Marc Besse, Gabriela Goldschmidt, Réjean Legault, Michel Lussault, Lorenza Mondada, Marie-Claire Robic, Ola Söderström, Yannis Tsiomis ; les personnels des institutions impliquées qui ont su libérer le temps nécessaire ; les étudiants qui ont pris en charge les tâches matérielles, Sandrine Arbelot, Margot Gilles, et Nader Abou-Dagga ; la graphiste Isabel Gautrey, les traductrices Céline Mansanti et Laure Lansari qui ont effectué une belle prestation écrite et orale dans des délais très courts.

2La publication de cet ouvrage a bénéficié du soutien du Bureau de la recherche architecturale et urbaine du Ministère de la Culture ainsi que de l’Ecole d’architecture de Paris-la-Villette. Je tiens à remercier Éric Lengereau, chef du BRA et Jean-Pierre le Dantec, directeur de l’EAPLV, ainsi que Christiane Monsonégot, en charge de la gestion de la recherche.

3J’exprime toute ma gratitude également aux directeurs et aux membres du Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces (LADYSS) qui ont encouragé cette publication, à Marie-Alix Carlander qui a su mettre à ma disposition ses compétences de responsable de l’édition.

4Les compétences d’Hélène Jannière et de Virginie Tombeux m’ont été également d’un grand secours, ainsi que celles de Mireille Vachaumard qui a effectué une élégante traduction de l’italien.

5Mes plus vifs remerciements vont également à Marie-Claire Robic qui n’a ménagé ni son soutien ni ses encouragements, à CNRS Éditions et tout particulièrement à Danielle Saffar, sa directrice générale, Pascal Rouleau et Marie Bellosta pour leur efficacité et leur bienveillance.

6Enfin, je suis redevable aux auteurs pour leur patience et leur constance tout au long du processus éditorial.

7J’espère que ce livre conserve et communique un peu de l’enthousiasme et de la générosité qui ont animé tous ceux qui y ont contribué.

© CNRS Éditions, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540