Version classiqueVersion mobile

Ménandre ou la comédie tragique

 | 
Christophe Cusset

Bibliographie

Texte intégral

Aélion R., 1983. Euripide héritier d’Eschyle. Paris, 2 vol.

Alaux J. & F. Létoublon, 2001. « La nourrice et le pédagogue », in C. Hunzinger et B. Pouderon (éd.), Les Personnages du roman grec, (Colloque de Tours, 18- 20 novembre 1999), Lyon, p. 73-86.

Allen J.T. & G. Italie, 1954. A Concordance to Euripides. Berkeley-Londres (réimp. Groningen, 1970).

Allinson F.G., 1930. Menander. The Principal Fragments with an English Translation. Londres-New York (réimp. 1964) [Loeb Classical Library].

Anderson M., 1970. « Knemon’s hamartia », G & R, 17, p. 199-217.

Anderson W.S., 1982. « Euripides’ Auge and Menander’s Epitrepontes », GRBS, 23, p. 165-177.

– , 1984. « Love plots in Menander and his Roman adaptations », Ramus, 13, p. 124- 134.

Andrewes M., 1924. « Euripides and Menander », CQ, 18, p. 1-10.

Angenot M., 1983. « L’intertextualité : enquête sur l’émergence et la diffusion d’un champ notionnel », RSH, 189, p. 121-135.

Arnott P.D., 1962. Greek Scenic Conventions in the Fifth Century B.C. Oxford.

Arnott W.G., 1959. « The author of the Greek original of the Pœnulus », RhM, 102, p. 252-262.

– , 1965. « A note on the motif of “Eavesdropping behind the door” in comedy », RhM, 108, p. 371-376.

– , 1968. « Menander qui vitae ostendit vitam », G & R, 15, p. 1-17.

– , 1970. « Menander : Discoveries since the Dyskolos », Arethusa, 3, p. 49-70.

– , 1972. « From Aristophanes to Menander », G & R, 19, p. 65-80.

– , 1975. Menander, Plautus, Terence, Oxford.

– , 1975a. « The modernity of Menander », G & R, 22, p. 140-155.

– , 1979. Menander. Volume I, Cambridge-Londres (réimp. 1997) [Loeb Classical Library].

– , 1981. « Moral values in Menander », Philologus, 125, p. 215-227.

– , 1986. « Menander and earlier drama », in Studies in honour of T.B.L. Webster, Bristol, p. 1-9.

– , 1989. « A study in relationships : Alexis’ Lebes, Menander’s Dyscolos, Plantas’ Aulularia », QUCC, 33, p. 27-38.

– , 1993. « Tradition, innovation and imagination : a cook’s speech in Alexis », in R. Pretagostini (éd.), Tradizione e innovazione nella cultura greca da Omero all’ età ellenistica, Rome, p. 719-724.

– , 1996. Alexis. The fragments. A commentary. Cambridge.

– , 1996a. Menander. Volume II, Cambridge-Londres [Lœb Classical Library],

– , 1998. « Second notes on Menander’s Samia (Acts II-V) », ZPE, 122, p. 7-20.

– , 2000. Menander. Volume III, Cambridge-Londres [Lœb Classical Library],

– , à paraître. « Middle Comedy », in G. Dobrov (éd.), A Companion to the Study of Greek Comedy, Leyde. (manuscrit fourni gracieusement par l’auteur avant publication).

Arnould D., 1990. Le Rire et les Larmes dans la littérature grecque d’Homère à Platon. Paris.

Austin C., 1968. « Menander, Sicyonius 201 and 270 », CR, 18, p. 21.

– , 1969-1970. Menandri Aspis et Samia, I-II. Berlin.

Bader B., 1971. « The ψόψος of the house-door in greek New Comedy », Antichthon, 5, p. 35-48.

Bagordo A., 1998. Die antiken Traktate über das Drama. Stuttgart-Leipzig.

Bain D., 1977. Actors and Audience. A study of Asides and related Conventions in Greek Drama. Oxford.

– , 1983. Menander. Samia, Warminster.

– , 1984. « Female Speech in Menander », Antichthon, 18, p. 24-42.

Ballotto F., 1966. Introduzione a Menandro. Milan.

– , 1968. « Ménandre et Aristophane », BIEH, II, 1, p. 49-50.

Barigazzi A., 1965. La Formazione spirituale di Menandro, Turin.

– , 1965a. « Sul Sicionio di Menandro », SFIC, 37, p. 7-84.

– , 1970. « Sulla nova e vecchia Samia di Menandro », RFIC, 98, p. 257-273.

– , 1985. « Menandro : l’inizio del Misoumenos », Prometheus, 11, p. 97-125.

Barrett W.S., 1964. Euripides. Hippolytos. Oxford (réimp. 1992).

Barsby J., 1999. Terence. Eunuchus. Cambridge, (voir l’appendice II pour les fragments du Flatteur de Ménandre).

Barthes R., 1968. « Texte (théorie du) », Encyclopœdia Universalis, t. XV, p. 1013- 1017.

Beare W., 1964. The Roman stage. Londres (3e éd.).

Belardinelli A.M., 1984. « L’Oreste di Euripide e i Sicioni di Menandro », Orpheus, 5, p. 396-402.

– , 1990. « Menandro : scene vuote e legge dei tre attori », Dioniso, LX, 2, p. 45-60.

– , 1994. Menandro. Sicioni. Bari.

Bieber M., 1961. The History of the Greek and Roman Theater. Princeton (2e éd. augmentée).

Bingen J., 19642. Menander. Dyscolos. Leyde.

Blanchard A., 1970. « Recherches sur la composition des comédies de Ménandre », REG, 83, p. 38-51.

– , 1983. Essai sur la composition des comédies de Ménandre, Paris.

– , 1992. « Un schéma virgilien pour comprendre la composition des comédies de Ménandre. L’exemple du Dyscolos », Pallas, 38 (Actes du colloque Dramaturgie et Actualité du Théâtre Antique, Toulouse, 17-19 octobre 1991), p. 301-309.

– , 1995. « Terreur et pitié chez Ménandre : Dyscolos, v. 589-609 », CE, 70, p. 173- 188.

– , 1998. « Colère et comédie : les conditions du rire dans le théâtre de Ménandre », in P. Hoffmann & M. trédé (éd.), Le Rire des Anciens, Paris, p. 91-100

– , 2000. Ménandre. Théâtre. Paris (traduction seule).

– , 2000a. « Le mouvement des acteurs dans les Sicyoniens de Ménandre », in JOUANNA J. & J. Leclant (éd.), 2000, p. 253-267.

Blanchard A. & A. Bataille, 1964. « Fragments sur Papyrus du Σικυώνιος de Ménandre », Recherches de papyrologie, 3, p. 103-176, planches VI-XIII.

Blomquist J., 1987. « ΤΗΝ ΘΥΡΑΝ ΠΕΠΛΗΧΕΝ », Class. et Mediœv., 38, p. 81- 90.

Blume H.D., 1974. Menanders "Samia". Eine Interprétation, Darmstadt.

– , 1979. Compte rendu de Katsouris 1975a et 1975b, Gnomon, 51, p. 726-731.

Blundell J., 1980. Menander and the Monologue, Göttingen.

Bodin L., 1908. « Notes sur l’Arbitrage de Ménandre », RPh, 32, p. 73-76.

Bodin L. & P. Mazon, 1908. Extraits d Aristophane et de Ménandre2. Paris.

Bonanno M.G., 1987. « ΠΑΡΑΤΡΑΓΩΙΔΙΑ in Aristophane », Dioniso, 57, p. 135- 167.

Borgogno A., 1969. « Sul Misoumenos di Menandro », SIFC, 41, p. 19-55.

– , 1970. « ΑΣΠΙΣ Η ΕΠΙΚΛΗΡΟΣ ? », RFIC, 98, p. 274-277.

– , 1971. « Ragioni etiche nello sviloppo drammatico dell’ Aspis di Menandro », SIFC, 45, p. 26-32.

– , 1971a. « Sull’Aspis di Menandro », Maia, 23, p. 230-235.

– , 1972. Menandri Aspis. Milan.

Boriaud J.-Y., 1997. Hygin. Fables. Paris.

Bornmann F., 1980. « Il prologo del Misoumenos di Menandro », A & R, NS 25, p. 149-162.

Boyaval B., 1970. « Le prologue du Misoumenos de Ménandre », ZPE, 6, p. 1-5.

Browne G.M., 1974. « The end of Menander’s Perikeiromene », BICS, 21, p. 43-54.

Carrière J., 1962. « Aux sources de notre comédie classique : l’Atrabilaire de Ménandre », Bull. de la STEC, 140, p. 1-3.

– , 1964. « Sur le jeu du Dyscolos », Le Parole e le idee, 6, p. 191-206.

Carrière J.-C., 1979. Le Carnaval et la Politique. Une introduction à la comédie grecque suivie d’un choix de fragments, Besançon-Paris.

– , 2000. « L’Aristophane perdu. Une introduction aux trente-trois comédies disparues avec un choix de fragments traduits et commentés », in JOUANNA J. & J. Leclant (éd.), 2000, p. 197-236.

Cassio A.C., 1978. « Arte e artifici di Menandro (Aspis, 1-18) », in Studi in onore di Anthos Ardizzoni, E. Livrea & G. A. Privitera (éd.), Rome, vol. 1, p. 173-185.

Cataudella Q., 1966. « Supposizioni sul Misoumenos di Menandro », SIFC, 38, p. 137-153.

Cavallero P.A., 1994. « El humorismo en Menandro », Dioniso, 64, p. 83-103.

Chantraine P., 1999. Dictionnaire étymologique de la langue grecque. Histoire des mots. Paris (2e éd. avec supplément ; 1re éd. : Paris, 1968-1980).

Chapoutier F. – Grégoire H. – Jouan F. – Méridier L.– Parmentier L., 1923- 1990. Euripide. Tragédies. Paris (Collection des Universités de France).

Charitonidis S., L. Kahil & R. Ginouvès, 1970. Les Mosaïques de la maison du Ménandre à Mytilène, Berne.

Circelli M., 1982-1983. « La scena iniziale dell’Aspis di Menandro », AFLB, 25-26, p. 129-131.

Cohoon J.W., 1914. « Rhetorical Studies in the Arbitration Scene of Menander’s Epitrepontes », TAPhA, 45, p. 141-230.

Colantonio M., 1976. « Scene notturne nelle commedie di Menandro : nota al Pap. Oxy. 2826 », QUCC, 23, p. 59-64.

Collard C., Cropp M.J. & K. H. Lee, 1995. Euripides. Selectedfragmentary plays. Volume I. Warminster.

Collard C., 1970. « On the tragedian Chæremon », JHS, 90, p. 22-34.

– , 1989. « Menander, Samia 96-115 Sandbach », LCM, 14, p. 101-102.

Compagnon A., 1979. La Seconde Main ou le travail de la citation. Paris.

Consonni C. (éd.), 1996. Menandro fra tradizione e innovazione. Atti del Convegno nazionale di studi, Monza, 6-7 Maggio 1995. Milan.

Cooper L., 1924. An Aristotelian Theory of Comedy. Oxford.

Coulon V. & H. Van daele, 1926-1930. Aristophane. Tomes 1-5, Paris (Collection des Universités de France).

Croiset M., 1908. Ménandre. L’Arbitrage. Paris.

Cusset C., 1996. Problèmes linguistiques et littéraires de la réécriture dans la poésie hellénistique du IIIe siècle avant J.-C., Lyon [thèse dactylographiée], 2. vol.

– , 1997. La Tragédie grecque. Paris.

– , 1999. La Muse dans la Bibliothèque. Réécriture et intertextualité dans la poésie alexandrine, Paris.

– , 2000. « La fille d’à côté : symbolique de l’espace et sens du voisinage dans la Samienne de Ménandre », in Cusset C., J.-C. Carrière, M.-H. Garelli-François & C. Orfanos (éd.), 2000, p. 207-228.

Cusset C., J.-C. Carrière, M.-H. Garelli-François & C. Orfanos (éd.), 2000. Où courir ? Organisation et symbolique de l’espace dans la comédie antique, (colloque international de Toulouse, 20-22 janvier 2000), Pallas, 54 [2000], Toulouse.

Dain A. & P. Mazon, 1989. Sophocle. Tragédies. Paris (6e tirage revu par J. Irigoin) [Collection des Universités de France].

D’Atri S. S., 1987. The Comedy of Anxiety : The Influence of Euripides on Menander. Ann Arbor.

Davidson G.R., 1932. « Quo modo et qua ratione pœtae scaenici graeci Euripidis Menanderque personas in scaenam introduxerint », HSCPh, 43, p. 170-173.

Davis G., 1978. « Ovid’s Métamorphosés 3. 442ff. and the Prologue to Menander’s Misoumenos », Phœnix, 32, p. 339-342.

De Falco V., 1945. Menandri Epitrepontes. Naples (rééd. 1949, 1961).

de Romilly J., 1995. « Cycles et cercles chez les auteurs grecs de l’époque classique », dans Tragédies grecques au fil des ans, Paris, p. 111-127 (paru d’abord in J. Bingen, G. Cambier & G. Nachtergael (éd.), Le Monde grec. Hommage à Claire Préaux, Bruxelles, 1975, p. 140-152).

Dearden C.W., 1976. The Stage of Aristophanes. Londres.

Debidour V.-H., 1962. Aristophane. Paris.

– , 1965-1966. Aristophane. Théâtre complet. Paris (traduction seule ; réimp. 1987).

Dedoussi C.. 1964. « Studies in comedy », Hellenica, 18, p. 1-10.

– , 1965. Μενάνδρου Σαμία Athènes.

– , 1970. « The Samia », in O. Reverdin & E. G. Turner (éd.), 1970, p. 156-182.

– , 1973. « ὁ νέος Μένανδρος », Dodone, 2, p. 225-253.

Del Corno D., 1963. « Il Dyskolos di Menandro : un saggio e una bibliographia », Dioniso, 37, p. 157-221.

– , 1966. Menandro. Le Commedie. Vol. I. Milan.

– , 1970. « Prologhi Menandrei », Acme, 23, p. 99-108.

– , 1975. « Da Fedra a Moschione : immaginazione e fantasticheria », in J. Bingen, G. Cambier & G. Nachtergael (éd.), Le Monde grec. Hommages à Claire Préaux, Bruxelles, p. 206-213.

Demont P. & A. Lebeau, 1996. Introduction au théâtre grec antique. Paris.

Denniston, J. D., 1975. The Greek Particles, Oxford (1re éd. 1934).

Deremetz A., 1995. Le Miroir des Muses. Poétiques de la réflexivité à Rome. Villeneuve d’Ascq (Racines et Modèles).

Diano C., 1959. Note in margine al Dyscolos di Menandro. Padoue.

Dikey E., 1995. « Forms of address and conversational language in Aristophanes and Menander », Mnemosyne, 48, 3, p. 257-271.

Dobrov G.W., 2001. Figures of Play. Greek Draina and Metafictional Poetics. Oxford.

Dover K.J., 1972. Aristophanic Comedy. Londres.

Duchemin J., 1968. L’Agon dans la tragédie grecque. Paris (1re éd. 1945).

Duckworth G.E., 1952. The Nature of Roman Comedy. A Study in Popular Entertainment. Princeton.

Dumont J.– C. & M.-H. François-Garelli, 1998. Le Théâtre à Rome. Paris.

Dunbar H., 1883. A Complete Concordance to the Comédies and Fragments of Aristophanes. Oxford (réimp. Hildesheim, 1973).

Dupont F., 1985. L’Acteur-roi ou le théâtre dans la Rome antique. Paris.

– , 1988. Le Théâtre latin. Paris.

Dupont-Roc R. & J. Lallot, 1980. Aristote. La Poétique. Paris.

Durham D.B., 1913. The Vocabulary of Menander considered in its Relation to the Koine. Princeton (réimp. Amsterdam, 1969).

Dworacki S., 1973. « The presentation of persons in Menander’s Shield », SPhP, 1, p. 33-45.

– , 1973. « The prologues in the comédies of Menander », Eos, 61, p. 33-47.

– , 1983. « Ijon Eurypidesa a komedie Menandra », SPhP, 6, p. 21-31.

Edmonds J.M., 1961. The Fragments of Attic Comedy. Leyde (1re éd. Cambridge, 1931).

Eigeldinger M., 1987. Mythologie et intertextualité. Genève.

Eisenzweig U., 1983. « Un concept plein d’intérêt », Texte, 2, p. 161-170.

Ellendt F. & H. Genthe, 1872. Lexicon Sophocleum. Berlin (réimp. 1986).

Ernout A., 1932-1940. Plaute. Théâtre. Paris (Collection des Universités de France, 7 vol.).

Fantham E., 1975. « Sex, status and survival in hellenistic Athens : a study of women in New Comedy », Phœnix, 29, p. 44-74.

Feneron J.S., 1974. « Some elements of Menander’s style », BICS, 21, p. 81-95.

– , 1976. Some Eléments of Menander’s Style. Ann Arbor.

Finette L., 1986. « Thèmes tragiques dans les Bacchides de Plaute », LEC, 54, p. 21- 27.

Fischl R., 1908. « Zu Menanders Epitrepontes », Hermes, 43, p. 311.

Fitton J.W., 1977. « Menander and Euripides : theme and treatment », Pegasus, 20, p. 9-15.

Flury P., 1968. Liebe und Liebessprache bel Menander, Plautus und Terenz, Heidelberg.

Foley H., 1996. « Tragedy and Politics in Aristophanes’ Acharnions », in R. Scodel (éd.), Theater and Society in the Classical World, Ann Arbor, 1996, p. 119-138.

Fortenbaugh W.W., 1974. « Menander’s Perikeiromene : misfortune, vehemence and polemon », Phœnix, 28, p. 430-443.

Friedrich W.H., 1953. Euripides und Diphilos. Munich (Zetemata, 5).

Friis Johansen H. & E. W. Whitτιe, 1970. Æschylus. The Suppliants, I-II. Copenhague.

Frost K.B., 1988. Exits and Entrances in Menander, Oxford.

Fürst K., 1920. « Jak se jevi vliv Euripiduv u Menandra v názorech na svet bozsky i lidsky », Listy Filologické, 47, p. 1-10 et 76-83.

– , 1921. « Jak Menandros napodobil Euripida ve slohu, dicki a metru », Listy Filologické, 48, p. 9-15.

Fusillo M., 1991. Naissance du roman. Paris (traduction de Il Romanzo greco. Polifonia ed Eros, Venise, 1989).

Gaiser K., 1967. « Menander und der Peripatos », A & A, 13, p. 8-40.

– , 1971. Menander. Der Schild oder die Erbtochter, Zurich-Stuttgart (traduction seule avec notes sur le texte grec).

Galiano M.F., 1965. « Il Sicionio di Menandro », Dioniso, 39, p. 250-259.

Gallavotti C., 1972. Menandri Sicyonius. Rome (1re éd. Rome, 1965).

Gallo I., 1981. Teatro ellenistico minore. Rome.

Garzya A., 1966. « La Tosata di Menandro », Pallas, 13, p. 73-83.

– , 1969. « Il Sicionio di Menandro e la realtà politica del tempo », Dioniso, 43, p. 481-484.

Genette G., 1982. Palimpsestes. La littérature au second degré. Paris.

– , 1987. Seuils. Paris.

Gigante M., 1959. « Menandro e il messaggio di Aristofane », PP, 68, p. 337-358.

– , 1969. « Il ritorno del medico straniero », PP, 127, p. 302-307.

– , 1971. « A Menandro, Dysc. 677s », PP, 141, p. 441-442.

Goldberg S.M., 1980. The Making of Menander’s Comedy, Londres.

– , 1993. « Models and memory in the comedy of Menander », CompDrama, 27, p. 328-340.

Goldhill S., 1995. The Poet’s voice. Essays on Poetics and Greek Literature.

Cambridge.

Goldhill S. & R. Osborne (éd.), 1999. Performance culture and Athenian Democracy. Cambridge.

Gomme A.W. & F. H. Sandbach, 1973. Menander. A commentary. Oxford.

Görler W., 1963. « Knemon », Hermes, 91, p. 268-287.

Gow A.S.F., 1965. Machon. The fragments. Cambridge.

Grant J.N., 1986. « The father-son relationship and the ending of Menander’s Samia », Phœnix, 40, p. 172-184.

Green P. & E. Handley, 1995. Images of the Greek Theatre. Londres.

Groton A.H., 1987. « Anger in Menander’s Samia », AJPh, 108, p. 437-443.

Gutzwiller K.J., 1991. Theocritus’ pastoral analogies. The formation of a Genre. Madison.

Hammou M., 2000. « Y a-t-il une réflexion sur la mise en scène dans les comédies d’Aristophane ? », in C. Cusset, J.-C. Carrière, M.-H. Garelli-François & C. Orfanos (éd.), 2000, p. 291-301.

– , 2002. Le Monde du théâtre chez Aristophane. Toulouse (thèse dactylographiée). Handley E.W., 1965. The Dyscolos of Menander, Londres.

– , 1965a. « Notes on the Sikyonios of Menander », BICS, 12, p. 38-62.

– , 1968. Menander and Plautus : a Study in Comparison. Londres.

– , 1970. « The conventions of the comic stage and their exploitations by Menander », in O. Reverdin & E. G. Turner (éd.), 1970, p. 1-42.

– , 1970a. « The prologue to Menander’s Misoumenos », ZPE, 6, p. 97-98.

– , 1987. « Acts and scenes in the comedy of Menander », Dioniso, 57, p. 299-312.

Harriott R.M., 1962. « Aristophanes’ audience and the plays of Euripides », BICS, 9,p. 1-8.

Henry M.M., 1985. Menander’s Courtesans and the Greek Comic Tradition, Francfort/Main-Beme-New York-Paris (réimp. 1988).

Hofmeister 1998. « Αί πάσαι πόλεις Polis and Oikoumenê in Menander », in G. W. Dobrov (éd.), The City as Comedy. Society and Représentation in Athenian Drama, Chapel Hill-Londres, p. 289-342.

Holzberg N., 1974. Menander : Untersuchungen zur dramatischen Technik. Nürnberg.

Hunter R.L., 1983. Eubulus. The Fragments. Cambridge (Cambridge Classical Texts and Commentaries, 24).

– , 1985. The New Comedy of Greece and Rome, Cambridge (réimp. 1997).

Hunzinger C., 2000. « Aristophane, lecteur d’Euripide », in J. Jouanna & J. Leclant (éd.), 2000, p. 99-110.

Hurst A., 1973. « Un nouveau Ménandre », REG, 86, 2, p. 308-318.

– , 1990. « Ménandre et la tragédie », in Relire Ménandre, A. Hurst & E. Handley (éd.), Recherches et Rencontres, 2, p. 93-122.

– , 1991. « Ménandre incompris ? », in Actes du XXIV Congrès international de l’APLAES, Tours, p. 45-60.

Ireland S., 1981. « Prologues structure and sentences in Menander », Hermes, 109, p. 178-188.

– , 1995. Menander. The Bad-Tempered Man (Dyskolos), Warminster.

Italie G. & S. L. Radt, 1964. Index Æschyleus. Leyde.

Jacques J.-M., 1968. « Ménandre inédit : la Double Fourberie et la Samienne », BAGB, IV s. 2-3, p. 213-239.

– , 1974. « Le début du Misoumenos et les prologues de Ménandre », dans Musa locosa. Arbeiten über Humor und Witz, Komik und Komödie des Antike. Andreas Thierfelder. Hildesheim-New York, p. 71-79, accompagné d’une note inédite, gracieusement communiquée par l’auteur, venant compléter l’article à la suite de l’édition d’un P. Oxy. contenant le début de la pièce.

– , 1978. « Mouvement des acteurs et conventions scéniques dans l’acte II du Bouclier », GB, 7, p. 37-56.

– , 19833. Ménandre. Ee Dyscolos, Paris (1re éd., 1963) [Collection des Universités de France].

– , 19892. Ménandre. La Samienne, Paris (1re éd., 1971) [Collection des Universités de France].

– , 1998. Ménandre. Le Bouclier, Paris [Collection des Universités de France].

– , 1998a. « La bile noire dans l’Antiquité grecque : médecine et littérature », REA, 100, p. 217-234.

– , 2000a. « Le Sicyonien de Ménandre », in J. Jouanna & J. Leclant (éd.), 2000, p. 237-251.

– , 2000b. « La Comédie Nouvelle a-t-elle utilisé l’eccyclème ? », in C. Cusset, J.– C. Carrière, M.-H. Garelli-François & C. Orfanos (éd.), 2000, p. 89-102.

– , 2001. « Bemerkungen über den Sikyonier des Menander », in S. Gödde & Th. Heinze (éd.), Skenika. Beiträge zum antiken Theater und seiner Rezeption. Festschrift zum 65. Geburtstag von H.-D. Blume, Darmstadt, p. 125-133.

Jäkel S., 1979. « Menander’s Dyskolos : Sostratos the secret hero or the idea of Humanity », Eos, 67, p. 257-265.

– , 1982. « Euripideische Handlungsstrukturen in der Samia des Menander », Arctos, 16, p. 19-31.

James C., 1969. « New Comedy, Aristophanes and Euripides », Pegasus, 11, p. 27-31.

Jarkho V.N., 1977. « Samijanka Menandra ili Evripid naiznanky (Menander’s Girl from Samos or Euripides inside out) », VDI, 141, p. 35-51.

Jouan F., 1989. « La paratragédie dans les Acharniens », CGITA, 5 [Thalie. Mélanges interdisciplinaires sur la Comédie], p. 17-30.

Jouan F. – van Looy H., 1998-2002. Euripide. Fragments. Paris (Collection des Universités de France) : vol. 1, 1998 ; vol. 2, 2000 ; vol. 3, 2002.

Jouanna J. & J. Leclant (éd.), 2000. Le Théâtre grec antique : la comédie. Actes du Xe colloque de la Villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer. Paris.

Kahil L., 1970. « Remarques sur l’iconographie des pièces de Ménandre », in O. Reverdin & E. G. Turner (éd.), 1970, p. 231-254.

Kakridis J. Th., 1972. « Zu Menanders Aspis », Hermes, 100, p. 489-491.

Kambitsis J., 1972. L’Antiope d’Euripide. Athènes.

Kamerbeek J.C., 1963-1984. The Plays of Sophocles. Commentames. Leyde.

– , 1972. « Problèmes de texte et d’interprétation dans la Samienne de Ménandre », Mnemosyne, 25, p. 379-388.

Kannicht R., Radt S. & Snell B., 1971-1985. Tragicorum Græcorum Fragmenta, Göttingen (réimp. 1999).

Karnezis J., 1979. « ΑΝΑΦΟΡΑΙ ΕΙΣ ΤΟΝ ΜΕΝΑΝΔΡΟΝ », Platon, 31, p. 113- 122.

Kassel R., 1965. « Menanders Sikyonier », Eranos, 63, p. 1-21.

Kassel R. & C. Austin, 1983 et suiv. Poetae Comici Graeci. Berlin-New York. Volumes parus : Vol. II : Agathenor-Aristonymus, 1991 ; Vol. III, 2 : Aristophanes, testimonia et fragmenta, 1984 ; Vol. IV : Aristophon – Crobylus, 1983 ; Vol. V : Damoxenus – Magnes, 1986 ; Vol. VI, 2 : Menander, testimonia et fragmenta, 1998 ; Vol. VII : Menecrates – Xenophon, 1989 ; Vol. VIII : Adespota, 1995

Kasser R. & Austin C., 1969. Papyrus Bodmer XXV. Ménandre : La Samienne, Coligny-Genève.

– , 1969. Ménandre. Aspis. Genève.

Kat Eliassen M. H. DE, 1975. « The oaths in Menander’s Samia », Symbolae osloenses, 50, p. 55-65.

Katsoüris A.G., 1974. « Staging of παλαιαι τραγῳδιαι in relation to Menander’s audience », Dodone, 3, p. 175-203.

– , 1975a. Tragic Patterns in Menander, Athènes.

– , 1975b. Linguistic and stylistic characterization. Tragedy and Menander, Ioannina.

– , 1976. « The suicide motif in Ancient Drama », Dioniso, 47, p. 5-36.

– , 1976a. « The formulaic end of Menandrean plays », Dodone, 5, p. 243-256.

– , 1980. « Ο ΚΟΙΝΟΣ ΕΧΘΡΟΣ ΠΟΛΕΜΟΣ », Dioniso, 51, p. 237-245.

– , 1995. Menander Bibliography. Thessalonique.

Keuls E., 1969. « Mystery elements in Menander’ Dyscolus », TAPhA, 100, p. 209- 220.

– , 1973. « The Samia of Menander. An interprétation of its plot and theme », ZPE, 10, p. 1-20.

Klimis S., 1997. Le Statut du mythe dans la Poétique d’Aristote. Les fondements philosophiques de la tragédie. Paris-Bruxelles.

Kock T., 1888. Comicorum Atticorum Fragmenta. Leipzig.

Kœnen L., 1970. « Nochmals : der Prolog des Misoumenos Menanders », ZPE, 6, p. 99-104.

Komornicka A.M., 1967. « Quelques remarques sur la parodie dans les comédies d’Aristophane », QUCC, 3, p. 51-74.

Konet R.J., 1976. « The role of Tuche in Menander’s Aspis », CB, 52, p. 90-92.

Konstan D., 1983. Roman Comedy. Cornell.

– , 1987. « Between courtesan and wife : Menander’s Perikeiromene », Phœnix, 41, p. 122-139.

– , 1995. Greek Comedy and Ideology, New York-Oxford.

– , 1996. « The young concubine in Menandrian comedy », in R. Scodel (éd.), Theater and Society in the Classical World, Ann Arbor, p. 139-160

Körte A., 1926. « Euripides oder Menander ? », Hermes, 61, p. 134-156 (et » Nachtrag », ibid., p. 350-351).

Körte A. & A. Thierfelder, 1957-1959. Menandri quæ supersunt. Leipzig.

Kraus W., 1971. « Zu Menanders Misumenos », RhM, 114, p. 1-27.

– , 1971a. « Zu Menanders Misumenos. Nachtrag », RhM, 114, p. 285-286.

Kristeva J., 1967. « Bakhtine : le mot, le dialogue et le roman », Critique, 239, p. 438-465.

Lafon M., 1990. Borges ou la réécriture. Paris.

Laizé H., 1999. Aristote. Poétique. Paris.

Lamagna M., 1994. Menandro. La Fanciulla Tosata, Naples.

– , 1998. Menandro. La donna di Samo, Naples.

Lamberterie C. de, 1998. « Aristophane lecteur d’Homère », in P. Hoffmann & M. trédé (éd.), Le Rire des Anciens, Paris, p. 33-51.

Lampignano A., 1971-1974. « Il movimento scenico ail’ inizio dell’ Aspis di Menandro », Dioniso, 45, p. 601-607.

Landfester M., 1989. « Versöhnung folget nach dem Streit. Humanität und Komik bei Menander », Gymnasium, 96, p. 341-362.

Lanowski J., 1965. « ΚΕΝΗ ΤΡΑΓΩΙΔΙΑ (Menander on Tragedy) », Eos, 55, p. 245-253.

Le Guen B., 1995. « Théâtre et cités à l’époque hellénistique. Mort de la cité – Mort du théâtre ? », REG, 108, p. 59-90.

Lee K.H., 1997. Euripides. Ion. Warminster.

Lefèvre E. (éd.), 1973. Die römische Komödie : Plautus und Terenz. Darmstadt.

Legrand Ph. E., 1910. Daos. Tableau de la comédie grecque pendant la période dite nouvelle. Lyon-Paris.

Lelièvre F.J., 1954. « The basis of ancient parody », G & R, 1, p. 66-81.

Leo F., 1908. « Der neue Menander », Hernies, 43, p. 120-167.

– , 19122. Plautinische Forschungen. Berlin (1reéd. 1895 ; réimp. Dublin-Zurich, 1973).

Leurini L., 1994. « Echi euripidei in Menandro », Lexis, 12, p. 87-95.

Lloyd-Jones H., 1966. « Menander’s Sikyonios », GRBS, 7, p. 131-157.

– , 1971. « Menander’s Aspis », GRBS, 12, p. 175-195.

– , 1974. « Notes on Menander’s Peirkeironiene », ZPE, 15, p. 209-213.

– , 1987. « The structure of Menander’s comedies », Dioniso, 57, p. 313-321.

– , 1996. Sophocles. Fragments. Cambridge-Londres.

Lombard D.B., 1971-1972. « New values in traditional forms. A study in Menander’s Aspis », AClass, 14-15, p. 123-145.

Long T., 1979. « A note on Menander’s Aspis 206-8 », Hermes, 107, p. 117-118.

Loraux N. & C. Miralles (éd.), 1998. Figures de l’intellectuel en Grèce ancienne. Paris.

Lowe N.J., 1987. « Tragic space and comic timing in Menander’s Dyscolos », BICS, 34, p. 126-138.

Ludwig W., 1970. « Die Cistellaria und das Verhältnis von Gott und Handlung bei Menander », in O. Reverdin & E. G. Turner (éd.), 1970, p. 43-110.

Maccary W.T., 1969. « Menander’s slaves : their names, roles and masks », TAPhA, 100, p. 277-294.

– , 1970. « Menander’s characters : their names, roles and masks », TAPhA, 101, p. 277-290.

– , 1972. « Menander’s soldiers : their names, rôles and masks », AJPh, 93, p. 279- 298.

Marouzeau J., 1942-1949. Térence. Comédies. Paris (Collection des Universités de France, 3 vol.).

Martin J., 1961. Ménandre. L’Atrabilaire, Paris (coll. « Érasme »).

– , 1963. Ménandre. L’Atrabilaire (traduction). Grenoble.

Martin V., 1958. Papyrus Bodmer IV. Ménandre : le Dyscolos. Cologny-Genève.

– , 1960. « Euripide et Ménandre face à leur public », dans Euripide. Entretiens sur l’Antiquité classique. Fondation Hardt, VI, Vandœuvres-Genève, p. 243-283.

Martina A., 1985-1986. « L’arbitrale negli Epitrepontes di Menandro », AION, 7-8, p. 69-103.

Martinez Gazquez J., 1971. « Menandro y Teofrasto », BIEH, 5, 2, p. 43-47.

Masaracchia A., 1981. « La tematica amorosa in Menandro », in Studi in onore di E. Paratore, Bologne, p. 213-238.

Mastrocinque A., 1984, « Il Dyskolos menandreo e il mito di Oreste », Atti del XVII Congresso Internationale di Papirologia, Naples, p. 281-288.

Mastromarco G., 1982-1983. « Note ad Aristophane e Menandro », 25-26, p. 111- 119.

– , 1994. Introduzione a Aristofane. Rome-Bari.

Mauduit C., 2000. « À la porte de la comédie », in C. CUsset, J.-C. Carrière, M.– H. Garelli-François & C. Orfanos (éd.), 2000, p. 25-40.

Mauron C., 1985. Psychochritique du genre comique. Aristophane. Plaute. Térence. Molière. Paris.

Mazon P., 1931. Eschyle. Tragédies. Paris (Collection des Universités de France).

Méautis G., 1954. Le Crépuscule d’Athènes et Ménandre, Paris.

Meineke J.A.F.A., 1841. Fragmenta Comicorum Græcorum. Berlin.

Menu M. & P. Thiercy (éd.), 1997. Aristophane : la langue, la scène, la cité. (Actes du colloque international de Toulouse, 17-19 mars 1994). Bari.

Menu M., 1989. « Le Dyscolos de Ménandre : éléments d’analyse », Littératures, 21, p. 7-19.

Merkelbach R., 1966. « Menandrea », MH, 23, p. 172-185.

Méron É, 1972. « La paysannerie pauvre d’après Euripide et Ménandre : un même sujet, deux attitudes opposées », BAGB, p. 57-69.

Mette H.J., 1959. Die Fragmente der Tragödien des Aischylos. Berlin.

– , 1969. « Moschion ὁ κόσμιος », Hermes, 97, p. 432-439

Mœllendorff P. VON, 1994. « Menanders Samia und die Aristotelische Poetik », in Orchestra. Drama, Mythos, Bühne. Festschrift für H. Flashar, Stuttgart-Leipzig, p. 300-317.

Monlezun C., 1990. La Perikeiromene de Ménandre. Toulouse (mémoire de maîtrise dactylographié, sous la direction de M. Menu)

Montiglio S., 2000. Silence in the land of Logos. Princeton.

Moore C.H., 1916. « ΤΥΧΗ ΠΡΟΛΟΓΙΖΟΥΣΑ, and the identification of the speaker of the prologue », CPh, 11, p. 1-10.

Moulton C., 1981. Aristophanic Poetry. Gôttingen.

Müller B., 1994. Komische Intertextualitat. Die literarische Parodie. Trèves.

Nauck A., 1889. Tragicorum Græcorum Fragmenta. Leipzig, (rééd., Hildesheim, 1964, avec un supplément de B. Snell ; réimp., Hildesheim-Zürich-New York, 1983).

Nesselrath H.G., 1990. Die attische Mittlere Komodie. Berlin-New York.

– , 1993. « Parody and later Greek comedy », HSCPh, 95, p. 181-195.

Neumann G., 1953. « Menanders ΑΝΔΡΟΓΥΝΟΣ », Hermes, 81, 1953, p. 491-496.

Nicev A., 1970. L’Énigme de la catharsis tragique dans Aristote. Sofia.

Norwood G., 1923. The Art of Terence. Oxford.

– , 1931. Greek Comedy. Londres (réimp. 1964).

Novo Taragna S., 1988. « L’ἀγών comico-tragico degli Epitrepontes di Menandro », in E. Corsini (éd.), La Polis e il suo teatro. 2, Padoue, p. 265-285.

Offermann H., 1978. « Goldregen über Nikeratos’ Haus (zu Menander Samia 598ff.) », Philologus, 122, p. 150-153.

Oliva C., 1968. « La parodia e la critica letteraria nella commedia post-aristofania », Dioniso, 42, p. 25-92.

Osmun G.F., 1952. « Dialogue in the Menandrean Monologue », TAPhA, 83, p. 156- 163.

Owen O.S., 1939. Euripides. Ion. Oxford (réimp. 1971).

Paduano G., 1978. « Citazione ed esistenza (Menandro, Aspis 407sgg.) », RCCM, 20, p. 1055-1065.

Paduano G., 19832. Menandro. Commedie. Milan.

Page D.L., 1976. Euripides. Medea. Oxford (1re éd. 1938, plusieurs fois corrigée).

Panayotakis C., 1996. « Sophrone in Menand. Epitr. 1069 », ZPE, 113, p. 49-50.

Papathomopoulos M., 1965. « L’intrigue et le rôle des personnages dans le Sicyonien de Ménandre », RPh, 39, p. 215-234.

Pascucci G., 1978. « La scena iniziale dell’AΣIIIΣ Menandrea e il resoconto militare di Sosia nell’Amphitruo di Plauto », RCCM, 20, p. 1067-1080.

Pearson A.C., 1917. The Fragments of Sophocles. Cambridge (réimp. Amsterdam 1963).

Pertusi A., 1953. « Menandro ed Euripide », Dioniso, 16, p. 27-63.

Perusino F., 1962. « Tecnica e style nel tetrametro trocaico di Menandro », RCCM, 4, p. 45-64.

– , 1965. « Le scene in tetrametri nel Sicionio di Menandro », StudUrb, 39, 1965, p. 156-166.

Photiades P., 1958. « Pan’s prologue to the Dyskolos of Menander », 5, p. 108-122.

– , 1959. « Le type du Misanthrope dans la littérature grecque », CE, 68, p. 305-326.

Pickard-Cambridge A.W., 1946. The Theatre of Dionysus at Athens. Oxford.

– , 1962. Dithyramb, Tragedy and Comedy. Oxford (2e éd. révisée par T.B.L. Webster. 1re éd. 1927).

– , 1968. The Dramatic Festivals of Athens. Oxford (2e éd. revue par J. Gould et D. M. Lewis, réimp. 1973. 1re éd. 1953).

Piegay-Gros N., 1996. Introduction à l’intertextualité. Paris.

Pigeaud J., 1987. Folie et cures de la folie chez les médecins de l’Antiquité gréco-romaine. La manie. Paris.

Pompella G., 1996. Lexicon Menandreum, Hildesheim-Zurich-New York.

Poole M., 1978. « Menander’s comic use of Euripides’ tragédies », CB, 54, p. 56-62.

Post C.R., 1913. « The dramatic art of Menander », HSCP, 24, p. 111-145.

Post L.A., 1938. « Aristotle and Menander », TAPhA, 69, p. 1-42.

– , 1951. From Homer to Menander. Forces in Greek Poetic Fiction. Berkeley-Los Angeles.

– , 1960. « Virtue promoted in Menander’s Dyscolus », TAPhA, 91, p. 152-161.

– , 1961. Compte rendu de Mette Menander. Dyskolos, AJPh, 82, p. 94-104.

– , 1963. « Some subtleties in Menander’s Dyscolus », AJPh, 84, p. 36-51

– , 1964. « Menander and the Helen of Euripides », HSCPh, 68, p. 99-118.

Préaux C., 1959. « Réflexions sur la misanthropie au théâtre. À propos du Dyscolos de Ménandre », CE, 68, p. 327-341.

Prescott H.W., 1917-1919. « The antecedents of hellenistic comedy », CPh, 12, p. 405-425 ; 13, p. 113-137 et 14, p. 108-135.

Primmer A., 1986. « Karion in den Epitrepontes », WS, 20, p. 123-141.

Quantin, H., 2001. « Le Cyclope d’Euripide : l’antre, le ventre et la vente », in C. Cusset et F. Morzadec (éd.), Animal et Animalité dans l’Antiquité gréco-romaine, Paris, Anthropozoologica, 33-34, p. 41-45.

Questa C., 1965. « Il Sicionio di Menandro e la commedia plautina : alcuni confronti », Dioniso, 39, p. 240-249.

Rabau S., 2002. L’Intertextualité. Paris.

Radt S.L., 1972. « Zu Menanders Dyscolos », Mnemosyne, 25, p. 135-147.

Rambelli G., 1947. « La scena della Perikeiromene », SIFC, 22, p. 241-250.

– , 1960. « La topografia scenica e la tecnica drammatica del Dyscolos Menandreo », dans Menandrea. Miscellanea Philologica, Gênes, p. 34-54.

Ramirez Trejo A., 1987. Menandro. Comedias, Mexico.

Rau P., 1967. Paratragodia : Untersuchung einer komischen Form des Aristophanes, Munich.

Rehm R., 1992. Greek Tragic Theater. Londres-New York.

Reinhardt U., 1974. Mythologische Beispiele in der neuen Komödie (Menander, Plautus, Terenz), Teil I. Mainz. (non uidi)

Reverdin O. & E. G. Turner (éd.), 1970. Ménandre. Vandœuvres-Genève (Entretiens sur l’Antiquité classique. Fondation Hardt, XVI).

Ricardou J., 1984. « Pluriel de l’écriture », Texte en main, 1, p. 19-29.

Ricciardelli G.A., 1966. « Osservazioni sulla rhesis del Sicionio di Menandro », RCCM, 8, p. 210-214.

Rieth O., 1964. Die Kunst Menanders in den "Adelphen" des Terenz. Hildesheim.

Riffaterre M., 1980. « La trace de l’intertexte », La Pensée, 215, p. 4-18.

Rigo G., 1996. Sophocle. Opera et fragmenta omnia. Index verborum, listes de fréquence. Liège.

Robert C., 1909. « Bemerkungen zur Perikeiromene des Menanders », Hermes, 44, p. 260-303.

Robertson D.S., 1926. « Euripides oder Menander ? », Hermes, 61, P- 348-350.

Rohde E., 1900. Der griechische Roman und seine Vorläufer (2e éd.). Leipzig.

Rosenmeyer P.A., 1992. The Poetics of Imitation. Anacreon and the Anacreontic Tradition. Cambridge.

Rosivach V.J., 1998. When a Young Man Falls in Love. The Sexual Exploitation of Women in New Comedy, Londres-New York.

Rossi M., 1982. « Sulla struttura del quinto atto délla Samia Menandrea », AFLS, 3, p. 39-50.

Roubine J.-J., 1990. Introduction aux grandes théories du théâtre. Paris.

Sandbach F.H., 1970. « Menander’s manipulation of language for dramatic purposes », in O. Reverdin & E. G. Turner (éd.), 1970, p. 111-146.

– , 1972. Menandri reliquiae selectae, Oxford (réimp. 1990) [Oxford Classical Texts].

– , 1975. « Menander and the three-actor rule », in J. Bingen, G. Cambier & G. Nachtergæl (éd.), Le Monde grec. Hommages à Claire Préaux, Bruxelles, p. 197-204.

– , 1977. The Comic Theater of Greece and Rome, Londres.

Sardiello R., 1983. « Le soluzione nel trimetro Menandrea », in C. Prato, P. Giannini, E. Pallara, R. Sardiello & L. Mazzotta (éd.), Ricerche sul trimetro di Menandro : Métro e Verso, Rome, p. 37-161.

Schäfer A., 1965. Menanders Dyscolos. Untersuchungen zur dramatischen Technik. Meisenheim.

Schlesinger A.C., 1937. « Identification of parodies in Aristophanes », AJPh, 58, p. 294-305.

Schmid W., 1959a. « Menanders Dyskolos und die Timonlegende », RhM, 102, p. 157-182.

– , 1959b. « Menanders Dyskolos, Timonlegende und Peripatos », RhM, 102, p. 263- 266.

Schnapp A., 1997. Le Chasseur et la cité. Chasse et érotique dans la Grèce ancienne. Paris.

Schröder S., 1996. « Die Lebendaten Menanders (mit einem Anhang über die Aufführungszeit seines ΕΑΥΤΟΝ ΤΙΜΟΡΟΥΜΕΝΟΣ», ZPE, 113, p. 35-48.

Scodel R., 1996. « Tragic sacrifice and Menandrian cooking », in R. Scodel (éd.), Theater and Society in the Classical World, Ann Arbor, p. 161-176.

Séchan L., 1967. Études sur la tragédie grecque dans ses rapports avec la céramique. Paris (2e éd.).

Segal E., 2001. Oxforf Readings in Menander, Plautus and Terence, Oxford.

Sehrt E., 1912. De Menandro Euripidis imitatore. Giessen.

Sherk R.K., 1970. « Daos and Spinther in Menander’s Aspis », AJPh, 91, p. 341-343.

Silk M., 1993. « Aristophanic paratragedy », in A. H. Sommerstein, S. Halliwell, J. Henderson & B. Zimmermann (éd.), Tragedy, Comedy and the Polis, Bari, p. 477-504.

Sirinelli J., 1993. Les Enfants d’Alexandre. La littérature et la pensée grecques (334 av. J.-C. – 529 ap. J.-C.), Paris.

Sisti F., 1971. Menandro. Aspis, Rome.

– , 1973-1974. « L’inizio del Misumenos e il cosidetto prologo posticipato », Helikon, 13-14, p. 485-491.

– , 1985. Menandro. Misoumenos, Gênes.

– , 1991. Menandro. Epitrepontes, Gênes.

– , 1993. « Sul primo atto degli Epitrepontes », in R. Pretagostini (éd.), Tradizione e innovazione nella cultura greca da Omero all’ età ellenistica, Rome, p. 725- 733.

Slater N.W., 1981. The Theatre of Mind : Metatheatre in Plautus. Princeton.

Slater N.W. & B. Zimmermann (éd.), 1993. Intertextualitat in der griechisch-römischen Komödie. Stuttgart (Drarna, 2).

Somville P., 1975. Essai sur la Poétique d’Aristote, et sur quelques aspects de sa postérité. Paris.

Starkie W.J.M., 1909. The Acharnions of Aristophanes. Londres (réimp. Amsterdam, 1968).

Steinmetz P., 1960. « Menander und Theophrast. Folgerungen ans dem Dyskolos », RhM, 103, p. 185-191.

Stœssl F., 1961-1965. Menander. ΔΥΣΚΟΛΟΣ, Paderborn.

– , 1973. « Unkenntnis und Missverstehen als Prinzip und Quelle der Komik in Menanders Samia », RhM, 116, p. 21-45.

Strocka V.M., 1977, Die Wandmalereien der Hanghaüser in Ephesos (Forschungen in Ephesos, VIII, 1), Vienne.

Sudhaus S., 1908. « Die Perikeiromene », RhM, 63, p. 283-303.

– , 1909. « Der Kampf um die Perikeiromene », RhM, 64, p. 412-432.

– , 1911. « Die Scene der Perikeiromene 164-216 », Hernies, 46, p. 144-153.

Taillardat J., 1965. Les Images d’Aristophane. Études de langue et de style. Paris.

Taladoire B.A., 1956. Essai sur le comique de Plaute. Monaco.

Taplin O., 1972. « Æschylean silences and silences in Æschylus », HSPh, 76, p. 57- 98.

– , 1977. The Stagecraft of Æschylus. Oxford.

– , 1993. Comic Angels and Other Approaches to Greek Drama through Vase-Pain-tings. Oxford.

Thiercy P., 1986. Aristophane : fiction et dramaturgie. Paris

– , 1997. Aristophane. Théâtre complet. Paris (traduction seule).

– , 1999. Aristophane et l’Ancienne Comédie. Paris.

Todd O.J., 1932. Index Aristophaneus. Cambridge.

Trédé M., 2000. « Aristophane, critique littéraire », in J. Jouanna & J. Leclant (éd.), 2000, p. 129-139.

Treu K., 1981. « Menanders Menschen als Polisbürger », Philologus, 125, p. 211- 214.

TREU M., 1960. Menander. Dyskolos, Munich.

Turner E.G., 1969. « The Phasma of Menander », GRBS, 10, p. 307-324.

– , 1978. « The lost beginning of Menander Misoumenos », PBA, 63, p. 315-331.

Tzifopoulos Y.Z., 1995. « Proverbs in Menander’s Dyskolos : the rhetoric of popular wisdom », Mnemosyne, 48, 2, p. 169-177.

Ussher R.G., 1978. Euripides. Cyclops. Rome.

Vannini A., 1982. « Sul tragico mancato : due note menandree », AFLS, 3, p. 29-37.

Verdenius W.J., 1974. « Notes on Menander’s Epitrepontes », Mnemosyne, 27, p. 17-43.

Vogt-Spira G., 1992. Dramaturgie des Zufalls. Tyche und Handeln in der Komödie Menanders. Munich (Zetemata, 88).

Webster T.B.L., 1960. Studies in Menander, Manchester (1re éd. 1950).

– , 1970. Studies in Later Greek Comedy. Manchester (2e éd.).

– , 1974. An Introduction to Menander, Manchester-New York.

– , 1995. Monuments illustrating New Comedy, Londres. Troisième édition revue et augmentée par J. R. Green et A. Seeberg (BICS, suppl. 50).

Wehrli F., 1936. Motivstudien zur griechischen Komödie. Zürich.

Weissenberger M., « Vater-Sohn-Beziehung und Komödienhandlung in Menanders Samia », Hermes, 119, p. 415-434.

West M., 1982. Greek Meter. Oxford.

West S., 1991. « Notes on the Samia », ZPE, 88, p. 11-23.

Wilamowitz-Mœllendorff U. von, 1925. Menander. Das Schiedgericht. Berlin (réimp. 1974).

Wiles D., 1984. « Menander’s Dyscolos and Demetrios of Phaleron’s dilemma », G & R, 31, p. 170-180.

– , 1991. The Masks of Menander. Sign and Meaning in Greek and Roman Performance. Cambridge.

Williams T., 1963. « Towards the recovery of a prologue from Menander », Hermes, 91, p. 287-333.

Willink C.W., 1986. Euripides. Orestes. Oxford.

Wouters A., 1986. « De “tragische” openingsscene van Menanders Aspis », Kleio, 15, p. 126-155.

Zagagi N., 1990. « Divine intervention and human agents in Menander », in Relire Ménandre, A. Hurst & E. Handley (éd.), Recherches et rencontres, 2, p. 63-91.

– , 1994. The Comedy of Menander. Convention. Variation & Originality, Londres.

Zucker F., 1965. Menanders Dyskolos als Zeugnis seiner Epoche. Berlin.

© CNRS Éditions, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search