Version classiqueVersion mobile

Les petits maîtres du burlesque américain, 1902-1929

 | 
Jean-Jacques Couderc

Troisième partie: les héros du «séries»

Hank Mann

Texte intégral

  • 1 George Katchmer, « Remember the Silents », in Classic Images, n° 219, septembre 1993, p. 52.

1David W. Lieberman1, alias Hank Mann, est né à New York le 28 mai 1887. Il débute sans doute dans le vaudeville – on dit même qu’il fut acrobate, spécialiste du trapèze volant – avant d’être peintre d’enseignes pour le tabac Bull Durham. Tout en travaillant, perché sur une échelle dans une rue, il assiste au tournage d’une comédie de la Biograph. Il se sent alors attiré par le cinéma et entre dans l’équipe de Mack Sennett en 1912. Rebaptisé Hank Mann, il fait partie de la fameuse troupe des Keystone Cops où ses qualités de gymnaste lui confèrent une place toute particulière : il se spécialise dans les acrobaties dangereuses (échelles, toits, voitures en marche, etc.). En 1914, il quitte Sennett en compagnie de Ford Sterling et d’Henry Lehrman, puis revient à la Keystone pour rejoindre ensuite la L-KO où il tourne en compagnie de Billy Ritchie, un des imitateurs de Chaplin. Il revient encore à la Keystone en 1916, puis, en 1917, passe à la Fox (Sunshine Comedies) où il a pour partenaire Vernon Dent (qui signera chez Mack Sennett un peu plus tard) et se lance dans la mise en scène. En 1919-1920, il apparaît dans une série de vingt-six films en 2 bobines pour Arrow Film Corporation (Morris Shlank) avec Madge Kirby, Vernon Dent et, comme réalisateurs, Tom Gibson, Hank Mann lui-même, puis Fred Windermeier et Herman Raymaker. Il sera alors baptisé en France Bill Bockey ou Bilboquet. Dans les années vingt, il travaille aussi comme scénariste pour Lloyd Hamilton puis, vers 1925-1926, joue en tandem avec Chester Conklin pour la Tennek Film Corporation. Il tourne dans des longs métrages jusqu’en 1959 et apparaît en particulier dans trois films de Chaplin : City Lights (le boxeur), Modern Times (le voisin de cellule) et The Great Dictator (l’ordonnance). En 1947, il devient chef maquilleur à la Warner et finalement termine sa vie en tenant un petit bar en Californie à Sierra Madre. Il meurt le 25 novembre 1971 à l’hôpital de South Pasadena (Californie) à l’âge de 84 ans. Brun, l’œil sombre et même éteint, sous ses épais sourcils, de taille moyenne (1,74 mètre) et plutôt mince, il était surtout reconnaissable par son énorme moustache en balai-brosse et son air de chien battu. Her Man Hero (1919) est un des rares films de Bill Bockey accessibles aux amateurs. Hank y incarne un clochard romantique qui a repéré une jeune femme en détresse à la fenêtre d’un immeuble : il escalade la façade, mais le mari vigilant lui balance un pot de fleur sur l’occiput. Têtu, il pénètre tout de même dans l’appartement qui est gardé par deux Turcs d’opérette. La jeune femme prisonnière (Madge Kirby) fait partie du harem d’un sultan barbu. Hank se déguise en bayadère, fait la danse du ventre, puis, après quelques poursuites où les portes pivotantes et les trappes à bascule jouent un rôle important, la police arrive sur les lieux et délivre le harem tout entier. Hank, assommé dans la bagarre, est réconforté par les douces mains de M. Kirby, mais il se réveille secoué par un policier : ce n’était évidemment qu’un rêve…

FILMOGRAPHIE

1. COURTS MÉTRAGES :

2Biographique :

24.8 – Through Dumb Luck (1b) – R : Del Henderson.

1913

3Keystone-Mutual :

4Petits rôles dans les films suivants :

A Bad Game ; The Bangville Police ; Barney Oldfield’s Ride for a Life ; The Champion ; The Chief’s Predicament ; Cohen Saves the Flag ; A Dollar Did It ; Fatty Joins the Force ; The Foreman and the Jury ; The Gangster ; Heinze’s Resurrection ; He Would a’Hunting Go ; His Chum, the Baron ; Jenny’s Pearls ; The Land Salesman ; Love and Pain ; Murphy’s I.O.U. ; The New Baby ; The Riot ; Safe in Jail ; Small Time Act ; That Ragtime Band ; Their First Execution ; Their Husbands ; Toplitsky and Company ; A Wife Wanted ; A Life in the Balance ; Zuzu the Band Leader ; Algy on the Force ; The Waiter’s Picnic ; Out and In ; Chip Off the Old Block.

1914

In the Clutches of the Gang ; Mabel’s Strange Predicament ; Caught in a Cabaret ; The Alarm ; The Knock-Out ; Mabel’s Married Life ; The Face on the Barroom Floor ; Tilde’s Punctured Romance ; Barnyard Flirtations ; A Brand New Hero ; Chicken Chasers ; Fatty’s Finish ; Fatty’s Jonah Day ; He Loved the Ladies ; High Spots on Broadway ; His Preshistoric Past ; Mabel’s Latest Prank ; Mabel’s Stormy Love Affair ; A Misplaced Foot ; The Passing of Izzy ; The Sky Pirate ; Stout Hearts but Week Knees ; A Thief Catcher ; Twenty Minutes of Love ; Won in a Closet.

5L-KO Universal :

1.11 – Partners in Crime (1b) – R : Henry Lehrman – I : Billie Ritchie.

27.12 – The Manicure Girl (1b) – R : Henry Lehrman – I : Billie Ritchie.

1915

6.1 – Cupid in a Hospital (1b) – R : Henry Lehrman.

8.2 – A Bird’s a Bird (1b) – R : Edwin Frazee.

10.2 – Father Was a Loafer (1b) – R : Henry Lehrman.

17.2 – Almost a Scandal (1b).

21.2 – Their Last Haul (1b) – R : John G. Blystone.

17.3 – Rough but Romantic (1b) – R :John G. Blystone.

28.3 – A Change in Lovers (1b) – R : John G. Blystone.

14.4 – Under the Table (2b) – R : John G. Blystone.

28.4 – Shaved in Mexico (1b) – R : John G. Blystone.

12.5 – A Stool Pigeon’s Revenge (1b) – R : John G. Blystone.

26.5 – Broken Hearts and Pledges (1b) – R : John G. Blystone.

7.7 – The Child Needed a Mother (1b) – R : John G. Blystone.

15.8 – Love on an Empty Stomach (1b) – R : John G. Blystone.

22.8 – A Tale of Twenty Stories (2b) – R : Vin Moore.

31.8 – Vendetta in a Hospital (3b).

5.9 – Gertie’s Joy Ride (1b) – R : Edwin Frazee.

15.9 – No Flirting Allowed (1b).

19.9 – Beach Birds (1b) – R : Hank Mann.

22.9 – Scandal in the Family (2b) – R : Henry Lehrman.

3.10 – A Mortgage on His Daughter (1b) – R : Henry Lehrman.

10.10 – A Bathhouse Tragedy (2b) – R : Henry Lehrman et Edwin Frazee.

24.10 – Poor but Dishonest (1b).

31.10 – Father’s First Murder (1b).

17.11 – Disguised but Discovered (1b).

6Keystone-Mutual :

Petit rôle dans : Fatty and Mabel Viewing the World Fair at San Francisco ; Fatty’s New Role ; Foiled by Fido ; Gussle Rivals Jonah ; A Lucky Leap ; Mabel’s and Fatty’s Married Life ; Miss Fatty’s Seaside Lovers ; Oar Dare Devil Chief ; A Rascal of Wolfish Ways ; That Utile Band of Gold ; A Versatile Villain.

7Triangle-Keystone (2b) :

Petit rôle dans : Fatty and the Broadway Stars ; The Hunt.

1916

Petit rôle dans : A Bath House Blander ; A Dash of Courage ; Mabel and Fatty’s Simple Life ; Mabel’s and Fatty’s Wash Day ; Gussle Tied to Trouble.

Rôle important dans :

16.1 – A Modern Enoch Arden (L’outrage) – R : Clarence Badger et Charles Avery.

12.3 – The Village Blacksmith R. Hank Mann.

9.4 – His Bread and Butter (Le restaurant modèle) – R : Eddie Cline.

4.6 – Hearts and Sparks (Cœurs et étincelles) – R : Charles Parrott.

1917

8Sunshine Comedies-Fox (2b) :

Rôle vedette ou important dans :

28.1 – His Ticklish Job (Les aventures d’Agénor) – R/Sc. : Charles Parrott.

11.2 – There’s Many a Fool (Agénor a la vie dure) – R/Sc. : Charles Parrott ( ?).

14.2 – Chased into Love R : Charles Parrott.

15.2 – The Cloud Puncher (Perceur de nuages) – R/Sc. : Charles Parrott.

26.2 – A Bon-Bon Riot (Bill Bockey, confiseur par amour) – R/Sc. : Hank Mann.

3.3 – His Merry Mix-Up (Noctambules) – R/Sc. : Charles Parrott.

15.4 – The Film Spoilers – R/Sc. : Charles Parrott.

23.4 – His Love Fight R : Hank Mann.

13.5 – His Bomb Policy (Les secrets de l’inventeur) – R/Sc. : Charles Parrott.

28.5 – Suds of Love – R : Jay A. Howe.

25.6 – His Final Blow-Out – R : Hank Mann – I : Max Asher.

29.7 – Bing-Bang – R/Sc. : Charles Parrott.

6.8 – A Domestic Hound – R : Hank Mann.

9L-KO-Universal (1b) :

14.2 – The End of a Perfect Day.

20.3 – Love on Crutches – R : John G. Blystone.

1918

10Mack Sennett-Paramount (2b) :

3.6 – Love Loops the Loop – R : Walter Wright et Hampton Del Ruth.

17.6 – Two Tough Tenderfeet – R : F. Richard Jones et Hampton Del Ruth.

Août 1919-1920

11Hank Mann Comedies-Morris Shlank-Arrow Films :

1226 films en vedette en 1b ou 2b avec Madge Kirby, dont :

 ?.12 . 1919 – A Harem Hero ou Her Man Hero (Bill Bockey au harem) (1b) – R : Tom Gibson.
(copie S8)

15.2.1920 – A Roaming Romeo (2b) – R : Hank Mann.

28.2.1920 – Broken Bubbles (2b) – R : Hank Mann.

1.3.1920 A Knock-out (2b).

13.3.1920 – The Blacksmith (1b).

10.4.1920 – A Gum Riot – R : Tom Gibson.

Bell Hop ou Hopping Bell (Le gros de la troupe).

The Janitor (Bill Bockey concierge) (1b) – R : Clem Beauchamp. (copie 8 millimètres).

Paper, Paste and Poultry.

Mystic Mush.

For Heavens Sake.

An Eye for Figures.

The Paperhanger (Bill Bockey et les rouleaux de papier).

Don’t Change Your Mrs.

The Lost Detective.

The Messenger (Bill Bockey commissionnaire).

Burlesque on DR. Jeckyll and Mr. Hyde.

When The Spirit Moves (1b) – R : Charles Parrott.

1923

13Hamilton Comedies-Educational :

9.9 – The Optimist (L’optimiste) (2b) – R : Gilbert W. Pratt – I : Lloyd Hamilton.
Catalogue Kodascope.

14Mermaid Comedies-Educational (2b) :

11.11 – Uncle Sam –R : Fred Hibbard.

1924

3.2 – Neck and Neck – R : Fred Hibbard.

1925

15Christie Comedies-Educational :

27.12 – Yes, Yes, Babette (2b) – R : Earl Rodney.

16Married Life Series-Fox (non confirmé, 2b) :

30.8 – A Business Engagement – R : Albert Ray.

11.10 – All Abroad – R : Albert Ray.

22.11 – The Peacemakers – R : Albert Ray.

1926

3.1 – His Own Lawyer – R : Tom Buckingham.

14.2 – A Woman of Letters – R : Albert Ray.

28.3 – Moving Day – R : Albert Ray.

9.5 – Too Many Relations – R : Albert Ray.

20.6 – The Family Picnic – R : Albert Ray.

12.9 – Easy Payments – R : Tom Buckingham.

24.10 – Not to Be Trusted – R : Tom Buckingham.

19.12 – Back to MotherR : Harry Sweet.

17Sava Comedies (2b) :

The Gold Brush ; Hur Ben ; Stage Shy, The Vulgar Boatman ; Wanderers of the Wetland.

18Christie Comedies-Educational :

14.3 – Whoa, Emma (2b) – R : Robert Thornby.

19Blue Ribbon Comedies-Joe Rock :

25.7 – Adorable Dora (2b) – R : Harry Sweet.

1927

20Married Life Series-Fox (non confirmé, 2b) :

3.1 – An Old Flame – R : Harry Sweet.

 ?.3 – The Last Word – R : Tom Buckingham.

1.5 – Just a Husband – R : Harry Sweet.

5.6 – Rumors for Rent – R : Harry Sweet.

3.7 – Her Silent Wow – R : Jess Robins.

FILMS PARLANTS :

1931

21Masquer’s Club of Hollywood :

Stout Hearts and Willing Hands (2b) – R : Bryan Foy.

Hank Mann apparaît dans des comédies de court métrage, tournées pour la Columbia, jusqu’en 1944.

T.O.N.I. :

Bill Bockey garçon de restaurant (peut-être : His Bread and Butter) (1920).

Bill Bockey homme d’équipe (9/1920).

Bill Bockey gagne le grand prix (10/1920).

Bill Bockey chez le dentiste (11/1920).

Bill Bockey sculpteur par intérim (4/1921) (1b).

Bill Bockey forgeron sentimental (peut-être : The Village Blacksmith) (5/1921).

Bill Bockey et les jolies baigneuses (4/1922).

Bill Bockey au gymnase (2b) (2/1924).

Un homme à la place (2b) (2/1926).

Saucisses et mannequins – Prod. : Mack Sennett, – I : Bud Jamison, les Bathing Beauties.

Le Vainqueur de marathon.

2. LONGS MÉTRAGES (LISTE PARTIELLE) :

1923

Don’t Marry for Money – R : Clarence Brown.

Hollywood – R : James Cruze.

Lights Out – R : Alfred Santell.

The Near Lady – R : Herbert Blache.

1924

Riders Up – R : Irving Cummings.

1925

The Arizona Romeo – R : Edmund Mortimer.

1926

Wings of the Storm – R : John G. Blystone.

1927

Smile, Brother, Smile – R. John Dillon.

When Danger Calls – R :Charles Hutchinson.

1929

The Fall of Eve – R :Frank R. Strayer.

1930

Sinner’s Holiday – R : John G. Adolfi.

1931

Annabelle’s Affairs – R : Alfred Werker.

City Lights (Les lumières de la ville) – R : Charles Chaplin.

1932

Me and My Gal – R : Raoul Walsh.

Million Dollar Legs (Folies olympiques) – R : Eddie Cline.

Riding for justice – R : William Wyler.

Shop Angel – R : E. Mason Hopper.

The Strange Love of Molly Louvain (L’étrange passion de Molly Louvain) – R : Michael Curtiz.

Scarface (Scarface) – R : Howard Hawks.

1933

Sailor’s Luck (Amour de marin) – R : Raoul Walsh.

1934

The Girl from Missouri (Une étrange aventure) – R : Jack Conway.

1935

The Big Broadcast of 1936 – R : Norman Taurog.

The Devil Is a Woman (La femme et le pantin) – R : Josef von Sternberg.

Metropolitan R : Richard Boleslawski.

The Barbary Coast (Ville sans loi) – R : Howard Hawks.

1936

Give Us This Night (Le chanteur de Naples) – R : Alexander Hall.

Modern Times (Les temps modernes) – R : Charles Chaplin.

The Preview Murder Mystery (L’homme sans visage) – R : Robert Florey.

Reunion – R : Norman Taurog.

1937

Ali Baba Goes to Town – R : David Butler.

Fair Warning – R : Norman Foster.

Saratoga (Saratoga) – R : Jack Conway.

Wife, Doctor and Nurse (Jeux de dames) – R : Walter Lang.

Time Out for Romance – R : Malcolm St. Clair.

On the Avenue (Sur l’avenue) – R : Roy Del Ruth.

1938

Hold That Co-Ed – R : George Marshall.

1939

Charlie Chan in Reno – R : Norman Foster.

Mr. Moto Takes a Vacation – R : Norman Foster.

Mr. Smith Goes to Washington (Mr. Smith au Sénat) – R : Frank Capra.

1940

Lil’Abner – R : Albert S. Rogell.

1941

The Great Dictator (Le dictateur) – R : Charles Chaplin.

The Maltese Falcon (Le faucon maltais) – R : John Huston.

Nine Lives Are Not Enough – R : Edward Sutherland.

1942

King’s Row (Crimes sans châtiment) – R : Sam Wood.

Larceny Inc. – R : Lloyd Bacon.

1943

Dancing Masters (Maîtres de ballet) – R : Malcolm St. Clair.

Phantom of the Opera (Le fantôme de l’Opéra) – R : Arthur Lubin.

1944

Arsenic and Old Laces (Arsenic et vieilles dentelles) – R : Frank Capra.

1947

The Perils of Pauline (Les exploits de Pearl White) – R : George Marshall.

1948

When My Baby Smiles at Me – R : Walter Lang.

1951

My Favourite Spy (Espionne de mon cœur) – R : Norman McLeod.

1952

Son of Paleface (Le fils de Visage Pâle) – R : Frank Tashlin.

1954

Three Hours to Kill (Trois heures pour tuer) – R : Alfred Werker.

1955

Abbott and Costello Meet the Keystone Cops – R : Charles Lamont.

Abbot and Costello Meet the Mummy – R : Charles Lamont.

1956

Partners (Le trouillard du Far West) – R : Norman Taurog.

1957

Man of a Thousand Faces (L’homme aux mille visages) – R : Joseph Peyney.

1959

Rock-A-Bye Baby (Trois bébés sur les bras) – R : Frank Tashlin.

1960

The Last Train from Gun-Hill (Le dernier train de Gun Hill) – John Sturges (dernier film).

Notes

1 George Katchmer, « Remember the Silents », in Classic Images, n° 219, septembre 1993, p. 52.

© CNRS Éditions, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search