Version classiqueVersion mobile

Les petits maîtres du burlesque américain, 1902-1929

 | 
Jean-Jacques Couderc

Troisième partie: les héros du «séries»

Fred Mace

Texte intégral

  • 1 Billy H. Doyle, op. cit., pp. 47-49.

1Né le 22 août 1878 à Philadelphie (Pennsylvanie), Fred Mace obtient son diplôme de dentiste en 1898 ; il ouvre un cabinet dentaire à Érié (Pennsylvanie) où il travaille pendant treize mois1.Puis, en 1910, il abandonne cette activité pour jouer dans des comédies musicales : il débute à la Wilbur Opera Company, paraît dans l’opérette Florodora avant de partir jouer à Londres pour un an. De retour aux États-Unis, Fred fait partie de la Piff, Paff, Pouff Company pendant plusieurs années au côté d’Eddie Foy. En mai 1911, il entre à la Biograph grâce à Mack Sennett et devient rapidement la vedette de films en 1/2 ou I bobine en compagnie de Mabel Normand. Il est aussi le partenaire de M. Sennett dans une série où les deux compères incarnent deux détectives pas très dégourdis. En 1912, Mace est engagé par Carl Laemmle, actionnaire principal de l’Imperial Motion Picture (IMP), pour qui il tourne deux comédies qui n’ont pas le succès escompté. À la fin de la même année, il revient chez Sennett, puis fonde sa propre compagnie en avril 1913, l’Appolo Films (avec Bud Duncan comme partenaire), entreprise qui se soldera par un échec. Il tourne pour Majestic, GEM, University, monte ensuite la Fred Mace Feature Film Company qui ne connaîtra pas non plus le succès. En juillet 1915, le revoici dans l’équipe Sennett pour tourner quelques films dont l’excellent Bathtub Perils. En 1917, on le retrouve à New York où il joue encore dans l’opérette Florodora. Sa femme, Marguerite Marsh, le quitte pour un autre acteur ; Mace ne se remet pas de cette rupture : accablé, en outre, par des soucis financiers, il meurt dans des circonstances mal éclaircies (attaque d’apoplexie ou suicide ?) le 21 février 1917 à l’hôtel Astor de New York.

2De corpulence moyenne, Fred Mace se distinguait par un visage rond et souriant et une calvitie naissante. Dans un de ses derniers films, probablement son meilleur, Bathtub Perils (1916), il joue un patron d’hôtel assez maniéré et très attiré par les dames. Son épouse, la petite Dale Fuller, le surveille de près, lui colle un plumeau dans les mains, mais ne parvient pas à le neutraliser. Elle trouve enfin la solution : Fred est conduit dans sa chambre, prié de se déshabiller et d’enfiler un peignoir tandis que ses habits sont séquestrés dans une malle. Hélas, Fred coince son peignoir dans une porte : il est contraint de se promener en sous-vêtements devant un couple en pleine lune de miel et finit même par se trouver en tête à tête avec la jeune mariée. Le mari (Hugh Fay), jaloux comme un tigre, use volontiers du revolver à N coups. Fred se réfugie dans un lit escamotable, inépuisable source de gags. Ce meuble rétif finit par traverser la cloison pour se retrouver dans la chambre voisine. Mace, en fuite, se cache dans une malle qui sera, comme il se doit, livrée aux jeunes mariés. Nouvelle salve de coups de feu. Cette fois, les tuyauteries d’eau sont percées et un puissant jet traverse le champ de bataille. Mace, à la cave, essaye de réparer, mais inverse, classiquement, l’eau et le gaz. Le feu se joint à l’inondation : la « Fire Patrol » débarque. Le final est digne des plus grands Sennett : du grand escalier de l’hôtel dévalent des trombes d’eau ; deux embarcations improvisées (une baignoire avec la jeune mariée et un bahut avec Fred Mace comme passagers respectifs) sont emportés par les flots jusque dans la rue et… dans l’océan, tandis que la police maritime est en alerte. Un scénario qui aurait très bien convenu à Fatty… On verra aussi Fred Mace, souvent affublé d’un (faux ?) ventre rebondi, jouer les gros benêts comme dans The Bangville Police (1913) où il est le shérif de la police locale.

FILMOGRAPHIE

1909

3Biograph :

8.3 – A Foots Revenge (l/2b) – R : D.W. Griffith.

1910

22.1 – The Call (1b) – R : D.W. Griffith.

6.9 – A Knot in the Plot (l/2b) – R : Frank Powell.

13.10 – A Lucky Toothache (Oh ! Ce mal de dent) (1b) – R : Mack Sennett et Del Henderson.

1911

Through Darkened Vales (1/b) – R : D.W. Griffith.

3.7 – The Wonderful Eye (L’œil de la conscience) (l/2b) – R : Mack Sennett.

20.7 – Jinx Joins the Temperance Club (1b) – R : Mack Sennett.

31.7 – Mr. Pecks Goes Calling (2b) – R : Mack Sennett et Del Henderson.

13.8 – The Baron (l/2b) – R : Mack Sennett.

21.8 – $500 Reward (1/2b) – R : Mack Sennett.

21.8 – The Diving Girl (Mabel plongeuse) (1b) – R : Mack Sennett.

9.9 – The Long Road (1b) – R : D.W. Griffith.

11.9 – The Lucky Horseshow (1b) – R : Mack Sennett.

21.9 – When Wifey Holds the Purse Strings (1b) – R : Mack Sennett et Del Henderson.

21.9 – A Convenient Burglar (1b) – R : Mack Sennett.

2.10 – Too Many Burglars (Trop de cambrioleurs) (1b) – R : Mack Sennett.

12.10 – Josh’s Suicide (1b) – R : Henry Lehrman.

12.10 – Trailing the Counterfeiter (1b) – R : Mack Sennett.

23.10 – Through His Wife Picture (Le portrait de Mabel) (1b) – R : Mack Sennett.

2.11 – Their First Divorce Case (1b) – R : Mack Sennett.

2.11 – A Victim of Circumstances (1/2b) – R : Henry Lehrman.

11.11 – The Village Hero (Le héros du village) (l/2b) – R : Mack Sennett.

13.11 – The Dooley’s Scheme (1/2b) – R : Mack Sennett.

4.12 – Abe Gets Even with Father (l/2b) – R : Mack Sennett.

4.12 – Why He Gave Up (l/2b) – R : Mack Sennett.

25.12 – Caught with the Goods (l/2b) – R : Mack Sennett.

25.12 – A Mix-Up in Raincoats (l/2b) – R : Mack Sennett.

1912

(R : Mack Sennett, tous en l/2b)

15.1 – The Brave and the Bold, 25.1 – With a Kodak ; 19.2 – Got a Match ? (Donnez-moi du feu) ; 5.2 – A Near Tragedy ; 11.3 — A Spanish Dilemma ; 11.3 – The Engagement Ring ; 21.3 – A Voice from the Deep (La voix de l’abîme) ; 21.3 – Hot Stuff ; 1.4 – Those Hicksville Boys (Leurs idôles) ; 11.4 – Their First Kidnapping Case ; 11.4 – Help ! Help ! ; 22.4 – The Brave Hunter ; 2.5 – The Leading Man ; 2.5 – The Fickle Spaniard ; 13.5 – When the Fire Bells Rang (Quand on crie au feu) ; 23.5 – A Close Call ; 23.5 – Helen’s Marriage, 3.6 – Algy, the Watchman ; 13.6 – Katchem Kate (Mabel et les dynamiteurs) ; 13.6 – Neighbors ; 24.6 – A Dash through he Clouds ; 4.7 – One Round O’Brien (O’Brien l’invincible) ; 15.7 – His Own Fault ; 15.7 – The Speed Demon ; 25.7 – The Would-Be Shriner.

4IMP Universal : (tous en 1/2b) :

28.9 – Lie Not to Your Wife ; 28.12 – A Widow’s Wiles.

5Keystone-Mutual :

(R : Mack Sennett, tous en l/2b sauf mention spéciale)

23.9 – Cohen Collects a Debt ; 23.9 – The Water Nymph (La sirène) ; 30.9 – Riley and Shultz ; 30.9 – The New Neighbor ; 7 10 – The Beating He Needs ; 7.10 – Pedro’s Dilemma (Mabel au Far-West) ; 14.10 – Stolen Glory (La gloire de la nation) ; 21.10 – The Ambitious Butler ; 28.10 – The Grocery Clerk’s Romance ; 4.11 – Mabel’s Lovers (Les amoureux de Mabel) ; 4.11 – At It Again (Mabel remet ça) ; 11.11 – The Deacon’s Troubles. ; 11.11 – A Temperamental Husband (Un mari jaloux) (1b) ; 18.11 – Mr Fix It ou Mr. Fixier ; 25.11 – A Desperate Lover ; 25.11 – A Bear Escape ; 2.12 – Pat’s Day Off ; 2.12 – Brown’s Seance ; 9.12 – A Family Mix Up ; 9.12 – A Midnight Elopment ; 16.12 – Mabel’s Adventures (Les aventures de Mabel) ; 23.12 – Hoffmeyer’s Legacy ; 23.12 – The Drummer’s Vacation ; 30.12 – Mabel’s Stratagem (L’idée de Mabel).

Fred Mace aurait en outre dirigé pour IMP les films suivants :

The Helping Hand ; The Lie ; The Tankville Constable ; Shunk City Fire Company ; The Section Foreman ; Lonesome Miss Wiggs ; Women Always Pay ; Let Willie Do It ; Henpecked Ike, The Maid’s Stratagem ; The Wrong Wait ; How Shorty Won Out ; Harts In Conflict ; The Heart of Gypsy ; How Jones Saw the Ball Game ; The Kidnapping of Dolly ; A Happy Family ; Her Burglar ; Lie not to Your Wife ; He Had but Fifty Cents ; The Postman ; Yvonne, the Foreign Spy ; Half Shot ; When Cupid Runs Wild ; A Widow’s Wiles ; Society Day at Piping Rock ; The See-Saw of Life ; A Spicy Time ; The Grey Sentimental.

1913

6Biograph :

4.1 – The Bite of a Snake (1b) – R : Eddie Dillon.

7Keystone-Mutual :

6.1 – Saving Mabel’s Dad (l/2b) – R : Mack Sennett.

6.1 – A Double Wedding (l/2b) – R : Mack Sennett.

13.1 – The Care That Failed (l/2sb).

3.2 – The Elite Ball (l/2b) – R : Mack Sennett.

3.2 – Just Brown’s luck (l/2b) – R : Mack Sennett.

6.2 – The Battle of Who Run (Mabel sen va-t-en guerre) (1/2b) – R : Mack Sennett.

10.2 – The Jealous Waiter (l/2b) – R : Henry Lehrman.

10.2 – The Stolen Purse (l/2b) – R : Mack Sennett.

13.2 – Her Birthday Present (l/2b) – R : Mack Sennett.

13.2 – Mabel’s Heroes (l/2b) – R : George Nichols.

17.2 – Heinze’s Resurrection (Deux bons copains) (1b) – R : Mack Sennett.

20.2 – A landlord’s Troubles (l/2b) – R : George Nichols.

20.2 – Forced Bravery (l/2b) – R : George Nichols.

24.2 – The Professor’s Daughter (l/2b) – R : Mack Sennett.

27.2 – A Red Hot Romance (l/2b) – R : Mack Sennett.

3.3 – A Deaf Burglar (l/2b) – R : Henry Lehrman.

27.2 – A Doctored Affair (l/2b) – R : Henry Lehrman.

3.3 – The Sleuth’s Last Stand (l/2b) – R : Mack Sennett.

6.3 – The Sleuths at the Floral Parade (Une bombe sous les fleurs) (l/2b) – R : Mack Sennett.

6.3 – A Rural Third Degree (l/2b) – R : Mack Sennett.

10.3 – A Strong Revenge (Mabel en soiree) (l/2b) – R : Mack Sennett.

13.3 – Foiling Fickle Father (l/2b) – R : George Nichols.

17.3 – The Man Next Door (l/2b) – R : Mack Sennett.

20.3 – A Wife Wanted (l/2b) – R : Henry Lehrman.

20.3 – The Rube and the Baron (Dandy et paysanne) (l/2b) – R : Mack Sennett.

24.3 – Jenny’s Pearls (l/2b) – R : Henry Lehrman.

27.3 – At Twelve O’clock (l/2b) – R : Mack Sennett.

31.3 – Her New Beau (l/2b) – R : Mack Sennett.

7.4 – Those Good Old Days (1b) – R : Mack Sennett.

10.4 – Father’s Choice (l/2b) – R : George Nichols.

10.4 – A Game of Poker (1b) – R : Mack Sennett.

24.4 – The Bangville Police (Les policiers du village) (l/2b) – R : Mack Sennett.

5.5 – Algie on the Force (l/2b) – R : Henry Lehrman.

8.5 – The Darktown Belle (l/2b) – R : Henry Lehrman.

15.5 – Their First Execution (L’exécution manquée) (l/2b) – R : Mack Sennett.

29.5 – The Gangster (Fatty et le voleur) (1b) – R : Henry Lehrman.

19.6 – The Tale of a Black Eye (l/2b) – R : Henry Lehrman.

3.7 – Rastus and the Game-Cock (Rastus et le coq de bataille) (1b) – R : Mack Sennett.

21.8 – The Firebugs (Etincelles) (1b) – R : Mack Sennett.

7.8 – A Game of Pool (1b) – R : Mack Sennett.

22.9 – When Dreams Come True (l/2b) – R : George Nichols.

29.9 – The Bowling Match (1b) – R : Mack Sennett.

Catalogue Perry. (d.v.)

9.10 – Schnitz the Tailor (Le tailleur est ailleurs) (1b) – R : Mack Sennett.

8Majestic (tous en 1b) :

14.6 – Mimosa’s Sweetheart ; 21.6 – The Tongue Mark ; 6.7 – One Round O’Brien Comes Back ; 19.7 – Gold Creek Mining ; 19.7 – His Way of Winning Her ; 16.8 – A Devilish Doctor ; 16.8 – The Doctor’s Ruse, 16.8 – A Horse on Fred ; 26.8 – One Round O’Brien’s Flirtation.

9Poncho Prod. :

5.4 – The Grey Sentinel (2b) – R : Burton King.

10Vitagraph :

6.9 – Old Moddington’s Daughters (1b) – R : William J. Bowman.

11Apollo Company (I : Marguerite Loveridge = Marguerite Marsh, tous en 1b) :

6.9 – The Turkish Bath ; 4.10 – Fred’s Trained Nurse ; 4.10 – Love Me, Love My Dog ; 4.10 – The Speed Bear ; 5.10 – The Rube Boss ; 18.10 – Katchem and Killem ; 19.10 – One Round O’Brien Comes East ; 26.10 – Football Fred and Teeth ; 2.11 – His Nobs the Plumber ; 9.11 – Freddy Loosebelt from America ; 16.11 – Fred’s Waterloo ; 23.11 – The Mexican Sleep Producer, 7.12 – Fred Goes in for Horses ; 21.12 – Fred’s I.O.U. ; 28.12 – The Fresh Freshman ; 30.12 – Her Husband and My Wife.

1914

10.1 – The Tale of a Shirt ; 8.2 – One Round O’Brien in the Ring again ; 15.2 – Black Hand Conspiracy ; 22.2 – Up in the Air over Sadie ; 1.3 – Village School Days ; 8.3 – Rafferty’s Raffle ; 15.3 – Dad’s Terrible Match ; 22.3 – A Parcel Post Auto ; 29.3 – The Battle of Chili and Beans ; 5.4 – Apollo Fred Sees the Point ; 12.4 – Some Bull’s Daughter ; 19.4 – Up and Down ; 24.4 – Apollo Fred Becomes a Homeseeker ; 3.5 – The Cheese of Police ; 20.6 – A Pair of Queens.

12University Films :

20.6 – Very Much Alive (1b).

13Flamingo Pictures :

26.12 – Without Hope (1b) – R : Fred Mace.

1915

14Triangle-Keystone :

7.11 – My Valet (Le nouveau valet) (3b) – R : Mack Sennett.

5.12 – A Janitor Wife’s Temptation (2b) – R : Del Henderson.

19.12 – Crooked to the End (2b) – R : Edwin Frazee.

15Brady-World :

27.3 – What Hapened to Jones (5b) – R : Travers Vale.

1916

16Keystone-Triangle (2b) :

30.1 – Love Will Conquer – R : Edwin Frazee. 12.3 – A Village Vampire (La course au collier ou L’express en danger) – R : Edwin Frazee.

26.3 – An Oily Scoundrel (Un visqueux goujat) – R : Edwin Frazee.

11.4 – His Last Scent – R : Edwin Frazee.

 ?.5 – The Love Cornet – R : Walter Wright.

7.6 – Bathtub Perils (L’hôtel du déluge) – R : Edwin Frazee.
Catalogue Blackhawk. (d.v.)

7.9 – The Fire Chief ou A Lovers Might (2b) – R : Harry Edwards.

1918

14.4 – Mr. Briggs Closes the House – R : William Beaudine.

Notes

1 Billy H. Doyle, op. cit., pp. 47-49.

© CNRS Éditions, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search