Version classiqueVersion mobile

Les petits maîtres du burlesque américain, 1902-1929

 | 
Jean-Jacques Couderc

Troisième partie: les héros du «séries»

Alice Howell

Texte intégral

  • 1 Blair Miller, op. cit, pp. 112-114.

1Alice Clark est née à New York le 5 mai 1888. En 1914, elle débute à la Keystone aux côtés de Chariot après avoir fait du vaudeville avec son mari (le couple « Howell and Smith »), puis en 1915 elle tourne une série en vedette à la L-KO1.En France, on la surnomme alors Lolotte. Au printemps 1917, elle signe avec les frères Stern pour paraître dans des Century et des Howl Comedies sous la direction de John G. Blystone. Elle est alors rebaptisée Totoche en France. En juin 1920, la Century Company déménage à Los Angeles et les films sont distribués par Longacre Distributing Company, puis par Reelcraft. En 1921, Reelcraft a des problèmes financiers et Alice Howell passe chez Universal où elle sera dirigée principalement par William Watson et Richard Smith. Elle abandonne le cinéma vers 1926 et meurt à Los Angeles le 11 avril 1961.

2Le 21 juin 1916, Edgar Costil (du Comptoir Ciné-Location) écrivait à Louis Feuillade :

  • 2 Cité par Francis Lacassin, in Maitre des lions et maitre des vampires, Louis Feuillade, Paris, Pier (...)

3« Les Américains ont déjà amorcé le genre comique-femme avec une nouvelle série Totoche qui débute cette semaine. Nous y retrouvons les mêmes effets que dans les films de Chariot, joués cette fois par une femme qui a le défaut d’être vulgaire2… »

  • 3 Louis Delluc, in Paris-Midi du 21/6/1919.

4Autre jugement sévère, celui de Louis Delluc qui l’appelait « la déplorable Totoche3 ». Cependant, nous nous devons de tenter une réhabilitation d’Alice Howell : ses deux films que nous avons pu voir (One Wet Night, 1924, et Under a Spell, 1925) nous révèlent une avenante jeune femme bien en chair, au visage rond couronné d’une imposante chevelure frisée, qui, sans vulgarité particulière, possède un incontestable tempérament comique. Dans One Wet Night, mariée à Neely Edwards, elle reçoit un couple d’ami ; un fusil que l’on ne croyait pas chargé crève accidentellement une conduite d’eau et le film va développer le thème classique de l’inondation incontrôlable… Dans Under a Spell, elle soupçonne son époux (toujours Neely Edwards) d’avoir une liaison et engage un hypnotiseur pour connaître la vérité ; pour commencer, ce dernier persuade le mari qu’il est un singe, mais l’expérience ne réussit que trop : N. Edwards s’évade dans la nature après avoir assommé le magnétiseur… Alice Howell, la petite bourgeoise aux yeux vifs, se lance avec détermination à la poursuite du mari-gorille aidée de son valet (Bert Roach).

5La sœur d’Alice Howell, Yvonne, fut actrice chez Mack Sennett, et par la suite épousa le réalisateur George Stevens.

FILMOGRAPHIE

1. COURTS MÉTRAGES :

1914

6Keystone-Mutual :

17.4 – Caught in a Cabaret (2b) – R : Mabel Normand et Ch. Chaplin. (d.v.)

4.5 – Caught in the Rain (1b) – R : Mack Sennett. (d.v.)

11.6 – The Knock-Out (2b) – R : Mack Sennett. (d.v.)

20.6 – Mabel’s Married Life (1b) – R : Charles Chaplin et Mabel Normand. (d.v.)

9.7 – Laughing Gas (1b) – R : Charles Chaplin. (d.v.)

1.8 – The Property Man (2b) – R : Ch. Chaplin.

26.10 – Snot in the Excitement (1b) – R : Del Henderson.

7.11 – His Musical Career (1b) – R : Charles Chaplin. (d.v.)

14.11 – Tillies Punctured Romance (6b) – R : Mack Sennett. (d.v.)

7.12 – His Preshistoric Past (2b) – R : Charles Chaplin. (d.v.)

1915

7L-KO Comedies-Universal :

21.2 – Their Last Haul (1b) – R : John G. Blystone.

17.3 – Rough but Romantic (2b) – R : John G. Blystone.

21.7 – A Curse of a Name (1b) – R : David Kirkland.

28.7 – Life and Moving Pictures (2b) – R : Henry Lehrman.

4.8 – In the Claw of the Law (2b).

13.10 – Under New Management (1b) – R : Henry Lehrman.

20.10 – Room and Board – a Dollar and a Half (2b) – R : Henry Lehrman.

27.10 – Tears and Sunshine (1b) – R : Henry Lehrman ( ?).

7.11 – Cupid and the Scrup Lady (1b).

7.11 – Her Ups and Downs (1b).

8.11 – Silk Hose and High Pressure (3b) – R : Henry Lehrman.

8.12 – Sin on the Sabbath (2b).

12.12 – Lizzie’s Shattered Dreams (1b).

22.12 – From Beanery to Billions (2b).

1916

16.1 – Flirtation à la Carte (1b).

30.1 – Cupid at the Polo Game (1b).

9.2 – Her Naughty Eyes (1b).

27.2 – Dad’s Dollars and Dirty Doings (2b).

16.4 – Тhе Double’s Troubles (2b).

3.5 – The Bankruptcy of Boggs and Schultz (1b) – R : John G. Blystone.

10.5 – The Great Smash (3b).

24.5 – A Busted Honeymoon (1b) – R : John G. Blystone.

17.6 – How Stars Are Made (2b) – R : John G. Blystone.

28.6 – Pirates of the Air (2b) – R : John G. Blystone.

25.7 – Lizzie’s Lingering Love (3b) – R : Henry Lehrman.

16.8 – The Mother-in-Law (2b)

9.9 – Unhand Me, Villain ! (3b) – R : John G ; Blystone.

12.9 – Tillie’s Terrible Tumbles (3b) – R : John G. Blystone.

11.11 – Alice in Society (3b) – R : John G. Blystone.

1.12 – Tattle Tale Alice (1b).

Alice of the Sawdust (2b) – R : John G. Blystone.

1917

8Century Comedies – Longacre Co :

(2b, – R : John G. Blystone)

1.09 – Balloonatics (Lolotte en ballon).

1.10 – Automaniacs.

1.11 – Neptune’s Naughty Daughter.

1.12 – Her Bare Back Career.

30.12 – She Did Her Bit.

9Fox Comedies :

23.4 – His Love Fight (2b) – R : Hank Mann.

1918

10Century Comedies-Universal (2b) :

14.2 – Oh ! Baby ! – R : John G. Blystone.

 ?3 – What’s the Matter with Father – R : John G. Blystone.

29.5 – Her Unmarried Life – R : John G. Blystone.

26.6 – In Dutch – R : John G. Blystone.

17.7 – Choo Choo Love – R : John G. Blystone.

13.8 – Hey, Doctor ! ou Banana – R :John G. Blystone.

14.8 – Bowlede Out – R : James Davis.

28.8 – Hoot ! Toot ! – R : James Davis.

11.9 – Cupid Vs Art – R : Vin Moore.

9.10 – Untamed Ladies.

18.12 – The Cabbage Queen – I : Hughie Mack.

1919

12.3 – Society Stuff – R : Vin Moore.

15.3 – Behind the Front – I : Hughie Mack.

11L-КО Comedies-Universal :

9.8 – Beauty and the Boob (1b).

1920

12Reelcraft Picture Corp. :

 ?.4 – Distilled Love (2b)

2.5 – Her Lucky Day (2b).

 ?.5 – Her Bargain Day (2b) – R : Frederick J. Ireland.

 ?.5 – Cinderella Cinders (2b) – R : Frederick J. Ireland.
Catalogue Blackhawk.

2.6 – Rubes and Romance (2b).

2.9 – Lunatics in Politics (2b) – R : Dick Smith.

 ?.9 – Convict’s Happy Bride (2b).

11.9 – Good Night, Nurse (1b).

1922

Honor of the Sawdust.

Her Horseshoe Obligation.

1923

Тhе Elite of Hollywood.

1924

13Universal Comedies :

5.4 – Marry When Young (1b) – R : William H. Watson.

12.4 – Spring of 1964 (1b) – R : William H. Watson.

14.4 – One Wet Night (1b) – R/Sc. : William H. Watson. (Catalogue Blackhawk)

19.5 – Whу Pay Your Rent ?(1b) – R : William H. Watson.

2.6 – Rest in Pieces (1b) – R : William H. Watson.

23.6 – Why Be Jealous ? (1b) – R : William H. Watson.

2.7 – Bluffing Bluffers (1b) – R : William H. Watson.

19.7 – Patching Things Up (1b) – R : William H. Watson.

23.7 – Women’s Rights (1b) – R : William H. Watson.

4.8 – Fair and Windy (1b) – R : William H. Watson.

18.8 – Way Up North (2b) – R : William H. Watson.

1.9 – That’s the Spirit (1b) – R : William H. Watson.

17.9 – The Came Hunter (1b) – R : William H. Watson.

13.10 – Mind Your Doctor (1b) – R : Richard Smith.

10.11 – Green Tees (1b) – R : Richard Smith.

8.12 – Horse Play (1b) – R : Richard Smith.

1925

5.1 – Under a Spell (1b) – R : Richard Smith. (Catalogue Blackhawk)

2.2 – The Lost Chord (1b) – R : Richard Smith.

14Bull’s Eye Comedies-Universal (1b) :

2.3 – Papa’s Pet – R : William H. Watson.

9.3 – Black Gold Bricks – R : Richard Smith.

23.3 – Tenting Out – R : Richard Smith.

30.3 – Sleeping Sickness – R : Richard Smith.

6.4 – A Nice Pickle – R : Richard Smith.

1926

15Imperial Comedies-Fox :

28.10 – Madame Dynamite (1b) – R : Gene Ford et Zion Myers.

T.O.N.I.

16L-KO-Universal :

L’enlèvement de Totoche (3/1917).

La lune de miel de Totoche (1b) (4/1917).

Totoche en aéro (2b) (5/1917).

Totoche au bal (2b) (9/1917).

Totoche va dans le monde (2b) (10/1917).

Totoche joue le drame (2b) (12/1917).

Une belle journée (2b) (Catalogue Connaissance du cinéma).

2. LONGS MÉTRAGES :

1922

Love Is an Awful Thing – R/Sc. : Victor Heerman.

1923

Wandering Daughters – R/Sc. : James Young.

Notes

1 Blair Miller, op. cit, pp. 112-114.

2 Cité par Francis Lacassin, in Maitre des lions et maitre des vampires, Louis Feuillade, Paris, Pierre Bordas et Fils, 1995, p. 224.

3 Louis Delluc, in Paris-Midi du 21/6/1919.

© CNRS Éditions, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search