Version classiqueVersion mobile

Les petits maîtres du burlesque américain, 1902-1929

 | 
Jean-Jacques Couderc

Deuxième partie : dix célébrités

(James) Paul Parrott

Texte intégral

  • 1 Brian Anthony et Andy Edmonds, op. cit., p. 45.

1Frère aîné de Charley Chase, James Parrott est né le 2 août 1892. Il débute comme gagman en octobre 1917 dans la série que tourne Harold Lloyd. Il apparaît aussi quelquefois comme acteur pour Roach aux côtés de la vedette, comme dans Don’t Shove (1917). Comme son contrat lui en donne le droit, il travaille aussi pour d’autres compagnies comme la Fox : en 1918, il joue dans un long métrage, Big Town, drame avec Eileen Percy et Kenneth Gibson1. Mobilisé, sa carrière d’acteur s’arrête pendant plus d’un an. Il travaille ensuite pour Alkire Photoplays et tourne une série de comédies (Holly Comedies, distribuées par Bull’s Eye) avec Sid Smith comme partenaire. Puis il revient chez Hal Roach, apparaît aux côtés de Snub Pollard dans Cut the Cards (1920), et en 1922 tourne les Paul Parrott Comedies. Il abandonne ensuite complètement sa carrière de comédien en 1926 pour se consacrer entièrement à la mise en scène sous son vrai nom, James (Jimmy) Parrott, toujours chez Roach. Il suit son frère à la Columbia en 1935 où il dirige quelques courts métrages. Il meurt à Los Angeles d’une crise cardiaque, sans doute due à l’abus de boissons alcooliques, le 10 mai 1939.

FILMOGRAPHIE

I. COMME ACTEUR :

1918

2Rolin Comedies-Hal Roach-Pathé :

7.10 – No Place Like Jail (1b) – R : Frank Terry.

3.11 – Just Rambling Along (1b) – R : Hal Roach.

1919

3Bull’s Eye Films Corp. :

Don’t Park Here (2b) – R/Sc. : Charles Parrott.

4Rolin Comedies-Hal Roach-Pathé :

5.1 – Do You Love Your Wife ? (1b) – R : Hal Roach.

1.3 – Hoot Мои ! (1b) – R : Hal Roach.

1919-1920

5Holly Comedies-Bull’s Eye Films Alkire Photoplays :

26 ( ?) films en lb avec Sid Smith et Madge Kirby comme partenaires (R : Robert Kerr) dont :

?. ?. 1919 – Аn Auto Nut.
Catalogue Blackhawk. (d.v.)

?.5.1920 – His First Flat Tire.
Catalogue Blackhawk. (d.v.)

1920

6Rolin Comedies-Hal Roach-Pathé :

21.3 – Cut the Cards (1b) – I : Snub Pollard.

1922

1.1 – Try, Try Again (1b) – R : Raymond Grey – Sup. : Charles Parrott – I : Ernie Sunshine Morrison, Ethel Broadhurst, George Rowe, Mark Jones.
Sc. : Le rival de P. se met une peau d’ours sur le dos pour effrayer notre héros. Evidemment, un ours authentique débarque que P. prend pour son rival déguisé : il le secoue et essaye de lui enlever sa peau. L’ours enragé se défend et veut mordre...

15.1 – Loose Change (1b) – R : Raymond Grey.

29.1 – Years to Come (1b) – R : William Watson – Sc. : Ch. Parrott – I : Snub Pollard.
(Voir filmographie de Snub Pollard.)

5.2 – Blow’em Up (1b) R : Charles Parrott, I : Snub Pollard. Pas de copie connue.

19.2 – Rich Man, Poor Man (1d) – R : Charles Parrott.

7Roach Comedies-Hal Roach-Pathé :

16.4 – Stand Pat (1b) – R : Raymond Grey – Sup. : Ch. Parrott – I : Ernie Sunshine Morrison, Ethel Broadhurst, Eddie Baker, Mark Jones.

2.7 – Friday, the Thirteenth (1b) – R : James Davis – Sc. : Charles Parrott ( ?) – I : Jobyna Ralston.
Sc. : P. est superstitieux et sa fiancée ne l’est pas. Cette conjonction, plus un propriétaire jaloux, donne une comédie délicieuse.
Catalogue Pathescope 9,5 sous le titre Superstitious Sam.

9.7 – A Bed of Roses (1b) – R : James A. Howe.

16.7 – The Sleuth (À malin, malin et demi !) (1b) – R : Raymond Grey – I : Sunshine Morrison, George Rowe.
Sc. : P., groom dans un palace, s’active dans le hall : il remonte la perruque d’un dormeur, empêche G. Rowe de jeter ses peaux de banane sur le sol en essayant de les attraper au vol dans une corbeille. Il finit par installer Rowe dans une baignoire. Le prince Kolla Mayar est annoncé par télégramme, mais un autre câble signale l’existence d’un faux prince qui a volé les diamants de la Couronne. Les deux princes débarquent : quel est le vrai ? P. espionne. Le faux prince se fait remettre les diamants, les enferme dans le coffre de l’hôtel et s’enfuit avec eux. P. parvient par chance à retrouver le coffre ; le faux prince est enfermé dedans.
Catalogue Connaissance du cinéma. (d.v.)

23.7 – The Bride-To-Be (Ib) – R : James Davis – I : Jobyna Ralston.

Catalogue Pathescope 9,5 sous le titre No Wedding for Paul.

23.7 – Busy Bees (1b) – R : Robert Kerr.

30.7 – Take Next Car ou The Next Car (Ah, les transports !) (Ib) – R : Jay A. Howe-Sc. et Sup. : Ch. Parrott – I : Jobyna Ralston, George Rowe.
Sc. : P. est chef mécanicien d’un tramway tiré par un cheval. Il huile avec soin les essieux ainsi que les articulations de son cheval. Pour garder la licence d’exploitation de la ligne, P. doit faire le trajet en un temps donné et un rival s’ingénie à lui prendre tous ses clients avec un taxi et à lui faire perdre du temps. J. Ralston, la fille du patron, vient à l’aide de P. Pour arriver à temps, il met le cheval dans le tram et tire celui-ci avec une motocyclette.
Catalogues Connaissance du cinéma et Pathescope 9,5 sous le titre Conductor Paul. Extrait : Adrien watman Pathé-Baby 9,5 (60 m). (d.v.)

13.8 – Touch All Bases (1b) – R : James Davis – Sc. : Charles Parrott – I : Jobyna Ralston, George Rowe.
Sc. : La petite amie de P. attend celui-ci devant le stade où va se dérouler un match de base-bail. Le gardien du stade est aussi amoureux de la jeune fille. Une chèvre qu’il envoie dévore le billet de 20 dollars de P. qui ne peut payer l’entrée. La jeune fille entre avec le gardien. P. essaye plusieurs méthodes pour pénétrer en fraude : il arrose les spectateurs avec une lance et récupère les billets qu’ils ont jetés, puis il s’installe sur les plus hauts gradins. Dans son enthousiasme, il bascule dans le vide et se retrouve dehors. Il perce alors deux trous dans la palissade pour regarder, plus un trou supplémentaire pour laisser passer le cigare. Puis il se retrouve batteur et effectue quelques “runs” acrobatiques sur le ventre ou en roulades. Après une course folle, il emmène la jeune fille se marier chez le juge.
Catalogue Pathescope 9,5 sous le titre Sporting Paul.

20.8 – The Truth Juggler (1b) – R : James Davis – I : Jobyna Ralston.

27.8 – Rough on Romeo (1b) – R : James Davis – I : Jobyna Ralston.
Catalogue Pathescope 9,5 sous le titre Love of a Lady.

3.9 – Wet Weather (1d) – R : lay A. Howe.

10.9 – The Landlubber (1b) – R : James Davis. (d.v.)

17.9 – Bone Dry (1b) – R : James Davis – Sc. : Ch. Parrott.

24.9 – Soak the Sheik (1d) – R : lay A. Howe.

1.10 – Face the Camera (1b) – R : lay A. Howe – Sc. : Ch. Parrott – I : Jobyna Ralston.

9.10 – The Upper-Cut (1d) – R : lay A. Howe – I : Jobyna Ralston.
Catalogue Pathescope 9,5.

15.10 – Out on Bail (1b) – R : James Davis.

20.10 – Shiver and Shake (1b) – R : lay A. Howe – I : Jobyna Ralston.
Sc. : P. écoute son épouse (J. Ralston) raconter un rêve tout peuplé de fantômes et de terreurs. Des amis leur font une visite surprise. Dehors, des campeurs, pris sous un violent orage, utilisent leurs draps pour se protéger de la pluie et prennent l’apparence d’un couple de fantômes abrité sous leurs fenêtres. Tout le monde est terrifié, en particulier Sam, le maître d’hôtel noir. Suivent des scènes classiques d’apparitions de fantômes : des chats courent sous les draps, un autre campeur entre par la fenêtre, un mannequin de couturière apparaît. P. tombe à travers le plafond et se trouve couvert de plâtre, se terrifiant lui-même quand il se voit dans une glace.
Catalogue Pathescope 9,5 sous le titre Haunted House (3 x 10 m, incomplet).

29.10 – The Golf Bug (1d) – R : James Davis – Sc. : Ch. Parrott – I : Jobyna Ralston. (d.v.)

5.11- Shine’Em Up (1d) – R : James Davis.

12.11 – Washed Ashore (1b) – R : Jay A. Howe – Sc. : Ch. Parrott.

19.11 – Harvest Hands (1b) – R : James Davis – I : Jobyna Ralston.
Sc. : P., homme de la ville (« le travail le plus dur qu’il ait fait, c’est de porter ses clubs de golf », annonce un intertitre), est envoyé dans la ferme de son oncle « pour devenir un homme ». En arrivant sur un mini-tracteur, il se trouve entraîné dans la ruée des ouvriers agricoles affamés qui vont déjeuner, mais rien ne lui reste à manger. Il entreprend de couper du bois avec une scie attachée à une balançoire tandis que, tout à fait décontracté, il pompe la queue d’une vache pour avoir du lait... Enfin, il fait coulisser la porte d’une grange pour montrer d’abord l’arrière-train d’une vache, puis l’avant-train d’un âne, créant ainsi un animal fantastique. Catalogue Pathescope 9,5.

26.11 – The Flivver (1d) – R : Jay A. Howe – I : Jobyna Ralston.

3.12 – Blaze Away (1b) – R : lay A. Howe.

10.12 – I’ll Take Vanilla (1b) – R : Ralph Cedar – Sc. : Charles Parrott – I : Jobyna Ralston.

16.12 – Leave It to Mc ou Soft Pedals (1b) – R : Charles Parrott – I : Ernie Sunshine Morrison, Ethel Broadhurst, Mark Jones, George Rowe.

17.12 – Fire Week (1d) – R : James Davis. 24.12 – A White Blacksmith (1b) – R : George Jeske.

31.12 – Fire the Fireman (1b) – R : Jay A. Howe – Sc. : Ch. Parrott – I : Jobyna Ralston.
Sc. : Les pompiers de Bledville ont rarement l’occasion de démontrer leur adresse. Le feu, cependant, révèle les prouesses de l’extincteur de Godfrey, qui en sera admirablement récompensé.
Catalogue Pathescope 9,5 sous le titre Fire ! Fire ! (2 x 10 m, incomplet).

1923

3.1 – Between Meals (La faim justifie les moyens) (1b) – R : Raymond Grey – I : Jobyna Ralston, Sunshine Morrison, George Rowe.
Sc. : P. émerge d’un wagon-citerne comme d’un sous-marin, accompagné par un petit Noir (S. Morrison). Comme ils n’ont pas le sou, un monsieur très digne se trouve sur le point de leur payer quelques fruits, lorsque la police les arrête. G. Rowe, qui fait la cour à une jolie fille, est enlevé par des voleurs qui le dévalisent. P. assiste à la scène tandis que la jeune personne appelle les policiers. Les voleurs poursuivent ce témoin indésirable et finissent par sauter sur une caisse de dynamite. P. trouve un portefeuille bien garni, mais c’est celui de G. Rowe : il est obligé de le lui rendre et les deux malheureux ne pourront pas encore manger à leur faim. Catalogues Regent films et Connaissance du cinéma. (d.v.)

7.1 – Watch Your Wife (Surveillez votre femme) (1b) – R : Jay A. Howe – I : Jobyna Ralston, George Rowe.
Sc. : Un gros monsieur plutôt violent nourrit des soupçons concernant la fidélité de sa femme. Il se rend alors chez un détective privé qui lui fait un numéro éblouissant de transformations. Ce dernier charge un de ses employés (P.) de surveiller la dame. P. utilise un miroir télescopique pour l’observer. Dans l’appartement d’en face, une autre jolie locataire mariée à G. Rowe s’inquiète du bruit dans le couloir. P. colle des coussins à ses souliers. Le mari jaloux arrive et, à la suite de plusieurs quiproquos, trouve toujours P. dans les bras de sa femme ou réciproquement. Scènes de poursuite d’un appartement à l’autre. Le mari mitraille P. à coups de fusil. P. se sauve sur le toit et, poursuivi par un policeman, s’échappe acrobatiquement avec une corde pour se retrouver encore dans les bras de l’épouse. Arrivée du patron de P. qui éclaircit la situation.
Catalogues Cinémathèque Pour Vous et Pathescope 9,5 sous le titre The School for Husbands. (d.v.)

14.1 – Paste and Paper (Et voilà le travail !) (1b) – R : George Jeske – I : Jobyna Ralston, George Rowe.
Sc. : Comme Tonton va venir en visite, J. Ralston et sa mère veulent faire tapisser l’appartement. P., employé comme poseur de papiers peints, part à bicyclette et, l’échelle autour du cou, se fait remorquer par la voiture du patron. Un policier, pris dans l’échelle, est traîné sur plusieurs mètres. Puis le domestique (G. Rowe) les reçoit. On vide la pièce et on choisit le papier. P. fait la colle avec une petite moulinette de cuisine. Acrobaties sur l’échelle et sur les tréteaux, qui sont très élastiques. Le patron se fâche. Trapèze volant sur le lustre et P. finit embroché sur une tête de cerf. Le papier, qui imite un mur de briques, est enfin posé et P., ne trouvant plus la porte, passe à travers le papier, déchire tout et s’enfuit en voiture en tirant son patron. (d.v.)

21.1 – Mr Hyppo (1b) – R : George Jeske.

28.1 – Dont Say Die (1b) – R : George Jeske.

4.2 – Once Over (1b) – R : George Jeske.

11.2 – Jailed and Bailed (1b) – R : Jay A. Howel : Jobyna Ralston.
Catalogue Pathescope 9,5.

18.2 – Loose Tightwad (1b) – R : George
Jeske.

25.2 – Tight Shoes (1b) – R : George Jeske. (d.v.)

4.3 – Do Your Stuff (Chinoiseries) (1b) – R : Jay A. Howe – I : Jobyna Ralston, George Rowe, Eddie Baker.
Sc. : P. se plaint que sa visite à Chinatown manque de piquant. Sa petite amie est alors enlevée et P. se retrouve dans un repaire de bandits chinois : c’est un labyrinthe d’escaliers mécaniques, de trappes et de portes dérobées. Il se bat en duel, pendu au lustre, puis doit pousser le bon bouton sinon son amie sera percée par un épée pendue au plafond. Enfin, le gang des Chinois se révèle n’être que ses amis qui ont voulu lui donner quelques émotions fortes. P. les expédie tous au fond d’une trappe. Catalogues Pathescope et Pathé-Baby 9,5.

11.3 – Shoot Straight (1b) – R : Jay A. Howe – I : Jobyna Ralston.
Sc. : Chasseurs amateurs, un conseil ! Si vous devez élever des canards, élevez-les dans votre basse-cour. Ce film raconte la terrible aventure d’un chasseur à la poursuite d’un canard et qui tombe sur quelque chose de beaucoup plus gros (d’après un catalogue Pathescope 9,5)...
Extrait : Catalogue Pathescope 9,5 sous le titre A Refractory Duck.

18.3 – For Safe Keeping (1b) – R : George Jeske.

25.3 – Bowled Over (lb) – R : George Jeske.

1.4 – Get Your Man (1d) – R : George Jeske.

8.4 – The Smile Wins (1b) – R : George Jeske.

15.4 – Good Riddance (1b) – R : George Jeske.

22.4 – Speed the Swede (1b) – R : lay A. Howe – I : Jobyna Ralston. Sc. : P., en vacances à l’hôtel en Suède, voudrait se lier avec une jolie fille. Mais, visiblement agacée, elle lui envoie un billet en suédois. Tous ceux qui lisent ce mot réagissent d’une manière étonnante : soit ils filent comme une flèche à la vue de P., soit ils essayent de le tuer...
Catalogue Pathescope 9,5 sous le titre Thomas Cook Abroad (3 x 10 m, incomplet).

27.4 – Don’t Flirt (1b) – R/Sc : Charles Parrott ( ?).

6.5 – Sunny Spain (1b) – R : lay A. Howe, Sc. : Charles Parrott ( ?).

27.5 – For Art’s Sake (1b) – R : Charles Parrott. Pas de copie connue.

24.6 – Fresh Eggs (1d) – R : lay A. Howe.

8.7 – The Uncovered Wagon (Comanche Station Service) (1b) – R : lay A. Howe – Sc. : Charles Parrott ( ?) – I : Katherine Grant, George Rowe, Noah Young, Mark (ones, Wallace Howe.
Sc. : Une file d’automobiles bâchées comme les chariots des pionniers de l’Ouest.
Dans cette caravane, P. qui emmène dans sa voiture une chèvre assez farceuse. Les pionniers sont attaqués par une meute d’Indiens montés sur des vélos, tandems, triplettes, grand bis, etc. P. se défend avec les mêmes armes que les Indiens : un arc et des flèches qu’il récupère sur le postérieur renforcé d’un de ses compagnons. Malgré l’appui d’un antique « machine gun », les Indiens ont le dessus et P. s’enfuit avec sa bien aimée : il arrête un train et saute dedans avant de s’apercevoir qu’il est plein d’Indiens en armes... Parodie de Covered Wagon (1923) de James Cruze.
Catalogues Blackhawk et Connaissance du cinéma. (d.v.)

22.7 – For Guests Only (1b) – R : Jay A. Howe.

5.8 – Post No Bills ou The Bill Sticker (Champion de l’affiche) (1b) – R : Ralph Cedar – I : Eddie Baker, Marie Mosquini, Noah Young.
Sc. : P., employé dans un théâtre, a pris du retard ; il brise un signal d’incendie pour appeler les pompiers qui le conduiront rapidement à son travail. Le directeur lui confie la mission de couvrir la ville d’affiches pour son spectacle. P. en cloue une sur une vitrine et casse le verre, puis sur une palissade et perce un pneu. Il met des affiches, préencollées, sur les sièges d’un cireur de chaussures, en couvre une voiture qui venait d’être lavée. Il se poste à un coin de rue, place une peau de banane au sol et une affiche encollée à côté. Chaque victime repart avec une affiche fixée à son postérieur. Poursuivi, P. se cache dans la malle que traîne une de ses victimes.
Catalogue Film Office. (d.v.)

26.8 – Live Wires (1d) – R : Jay A. Howe.

9.9 – Take the Air (Adrien est du bâtiment) (1d) – R : Jay A. Howe – I : George Rowe. Sc. : P., perché sur un échafaudage, scie la poutre sur laquelle il est assis, puis descend voir sa bien-aimée avec un parapluie en guise de parachute. Il fait ensuite de l’équilibre avec une brouette sur d’étroites poutrelles. À l’heure du repas, un chien et des chats lui mangent son casse-croûte. Il essaye donc de voler celui du contremaître. Une poutrelle métallique pendue à une grue sème la perturbation, emportant échelles, cabane, etc. P. déclenche sans le vouloir une gigantesque bataille à coups de briques. Tous les ouvriers finissent assommés tandis que P. et sa petite amie comptent les points.
Catalogue Pathescope 9,5. La version française (Adrien est du bâtiment) de PathéBaby est incomplète (60 m). (d.v.)

23.9 – Finger Prints (1b) – R : Ralph Cedar. (d.v.)
Sc. : P., postier, croit être un détective-né et que le Destin seul a fait de lui un simple employé. II rêve toujours de sa vocation manquée, aussi, lorsqu’un de ses clients lui donne l’occasion de traquer des bandits, il se lance à leurs trousses avec ardeur.
Catalogue Pathescope 9,5.

1.10 – No Pets (1b)-R : Jay A. Howe.

21.10- Winner Take All (1b) – R : Al Santell – Sc. : Charles Parrott – I : Jobyna Ralston.
Catalogue Pathescope 9,5.

8Hal Roach-Snub Pollard Comedies :

11.11 – Dear Ol’Pal (1b) – R : Charles
Parrott – I : Snub Pollard.
(Voir filmographie de S. Pollard) (d.v.)

2.12 – Join the Circus (1b) – R : George Jeske – Sc. : Ch. Parrott ( ?) – I : Snub Pollard.
(voir filmographie de S. Pollard.)
Catalogue Blackhawk. (d.v.)

1924

27.4 – Get Busy (1b) – R : R.W. Hayes – I : Snub Pollard.
(voir filmographie de S. Pollard.) (d.v.) 28.9 – Sitting Pretty (1d) – R : Leo McCarey. (d.v.)

9Fox-Sunshine Comedies :

20.7 – Pain As You Enter (2b) – R : Norman Taurog.

16.11 – The Masked Marvel (2b) R : Roy Del Ruth.

10Fox-Imperial Comedies :

29.9 – A Deep Sea Panic (2b) R : Roy Del Ruth.

26.10 – Her Ball and Chain ou Who’s Who (2b) – R : George (Slim) Summerville.

1925

11Hal Roach-Pathé :

28.2 – The Only Son (1b) – R : Raymond Grey.

11.10- The Caretaker’s Daughter (2b) – R : Leo McCarey – I : Charley Chase.

8.11 – Are Parents Pickles ? (1b) – R : Gil Pratt – I : Jobyna Ralston, Eddie Baker. (d.v.)

22.11 – Whistling Lions (1b) – I : Jobyna Ralston, George Rowe.
Sc. : Pour participer à une course à pied réservée aux plus de 150 kilos, P. glisse sous ses vêtements des ballons gonflés d’air, mais le subterfuge est découvert et on les remplace par des sacs de sable. Son rival lui fait coller des peaux de banane sous les semelles et P. rate son départ. Pendant la course, il traverse un élevage d’autruches et remplace alors ses sacs de sable par un de ces volatiles ( !) qui galope et gagne la course. A l’arrivée, il est trahi par le long cou et la tête de l’autruche qui sortent de son veston, puis la bête déploie ses ailes et s’envole en emportant P. et sa fiancée). Ralston. Ils atterrissent en Afrique où ils sont faits prisonnier par un cheikh. Comme P. lui manque de respect, le voilà condamné à être livré aux lions. Un indigène (G. Rowe) prévient P. qu’il se cachera dans une peau de lion et qu’il ne risquera rien. Mais c’est finalement un vrai lion qui entre dans l’arène. P. fanfaronne tout d’abord, mais finit par s’apercevoir de la réalité... Il se réveille dans son lit aux côtés de G. Rowe. Ce n’était qu’un cauchemar.
Catalogues Blackhawk et Collectors Club sous le titre
Whispering Lions. (d.v.)

1926

3.1 – Between Meals (1b) – R : Raymond Grey.

17.1 – Don’t Butt In (1b) – R : Raymond Grey – Sc. : Ch. Parrott – I : Jobyna Ralston ( ?), Ethel Broadhurst, Ernie Sunshine Morrison, Sammy Brooks.
Sc. : Paul sauve la vie de son patron et se marie avec sa fille. (d.v.)

31.1 – Soft Pedal (1d) – R : Raymond Grey – I : Jobyna Ralston.
Sc. : Une fille et son père sont soumis à un chantage, mais il est difficile de leur soutirer de l’argent. (d.v.)

14.2 – Pau the Cashier (1b) – R : Raymond Grey – Sc. : Ch. Parrott – I : Jobyna Ralston. (d.v.)

14.3 – Hired and Fired (1b) – R : Raymond Grey.

11.4 – The Old Warhorse (1b) – R : George Jeske.

II. COMME RÉALISATEUR (SOUS LE NOM DE JAMES PARROTT) :

12Tous produits par Hal : Roach sauf mention particulière.

1924

13Charley Chase Comedies :

3.2 – Just a Minute (1b) : 10.2 – Powder and Smoke (1b) ; 24.2 – A Perfect Lady (1b) ; 2.3 – Hard Knocks (1b) ; 9.3 – Love’s Detour (1b) ; 23.3 – Don’t Forget (1b) ; 30.3 – The Fraidy Cat (1b) ; 4.5 – Publicity Pays (1b) – Cor : Leo McCarey.

1926

14Roach-Star Comedies :

28.11 – On the Front Page (2b).

15Charley Chase Comedies :

12.12 – There Ain’t No Santa Claus (2b).

1927

9.1 – Many Scrappy Returns (2b) ; 6.2 – Are Brunette Save ? (2b) ; 6.3 – A One Mama Man (2b) ; 10.4 – Forgotten Sweeties (2b) ; 15.5 – Bigger and Better Blondes (2b) ; 19.6 – Fluttering Hearts (2b) ; 14.8 – What Women Did for Mc (2b) ; 3.9 – The Sting of Sings (2b) ; 1.10 – The Lighter That Failed (2b) ; 9.10 – Now I’ll Tell One (2b) ; 29.10 – The Way of All Pants (2b) ; 26.11 – Us (2b) ; 4.12 – Assistant Wives (2b) ; 24.12 – Never the Dames Shall Meet (2b).

1928

21.1 – All for Nothing (2b).

16Roach-Star Comedies :

11.3 – Galloping Ghosts (2b) ; 31.3 – Blow by Blow (2b).

17Charley Chase Comedies :

22.12 – Chasing Husbands (2b).

18Laurel and Hardy Comedies :

19.5 – Their Purple Moment (2b) ; 8.9 – Should Married Men Go Horne (2b) ; 3.11 – Two Tars (2b).

1929

19Charley Chase Comedies :

19.1 – Ruby Love (2b).

20Laurel and Hardy Comedies :

27.6 – Habeas Corpus (2b) ; 12.8 – The Perfect Day (2b) ; 26.8 – They Go Boom (2b) ; 11.9 – The Hoose Gow (2b).

21Fox :

19.2 – Happy Birthday (3b).

1930

22Laurel and Hardy Comedies :

4.1 – Night Owls (2b) ; 13.2 – Blotto (2b) ; Be Big (2b) ; 31.3 – Brats (2b) ; 14.4 – Below Zero (2b) ;

16.6 – The Laurel and Hardy Murder Case (3b) ; 3.12 – Hog Wild (2b) ; 8.12 – Another Fine Mess (3b).

1931

23Charley Chase Comedies :

21.3 – The Pip from Pittsburg (2b) ; 25.4 – Rough Seas (2b) ; 23.5 – One of the Smiths (2b) ;

15.8 – The Panic Is On ! (2b) ; 26.9 – Skip the Maloo ! (2b) ; 7.11 – What a Bozo ! (2b) ; 19.12 – Hasty Marriage (2b).

24Laurel and Hardy Comedies :

10.9 – Pardon Us (6b) ; 21.12 – Helpmates (2b).

1932

Charley Chase Comedies :

3.9 – Young Ironsides (2b) ; 8.10 – Girl Grief (2b) ; 19.11 – Now We’ll Tell One (2b) ; 24.12 – Mr Bride (2b).

25Laurel and Hardy Comedies :

14.3 – The Music Box (3b) ; 26.5 – The Chimp (3b) ; 31.9 – County Hospital (2b).

1933

20.3 – Twice Two (2b).

1934

26Hal Roach-Little Rascals (Série Our Gang) :

29.9 – Washee Ironee (2b).
J. Parrott joue également un petit rôle dans ce film.

1935

27Columbia :

15.6 – Do Your Sfuff (2b) – I : Billy West.

T.O.N.I. :
Catalogue Pathé-Baby 9,5 :Adrien galant homme (1/2b).

Adrien aime le sport (1d).

Adrien a du toupet (l/2b).
Sc. : P. emmène sa femme en voiture pour prendre le train. La voiture refuse de démarrer et il doit la pousser. Le pot d’échappement fume ; aveuglé, il pousse une autre voiture, puis une autre, enfin quatre voitures en file indienne. Sa femme, qui a oublié son portefeuille, revient à la maison. P. rentre très éméché et raconte à sa belle-mère une histoire rocambolesque : il a été attaqué par des bandits, attaché sur les rails d’un train, etc. Sa femme et sa belle-mère s’évanouissent de saisissement.

Adrien faillit se marier (3 x 20 m).
Ce film n’est autre qu’un extrait de Out Door Pajamas (1924) – R : Leo McCarey, dont la vedette est Charley Chase et non pas Paul Parrott !

Un parfait vendeur (1b).
Sc. : P. essaye de vendre des livres à domicile. Ejecté : violemment de plusieurs appartements, il se présente dans un bureau sans succès et, encore mis à la porte, tombe sur un balayeur ahuri (G. Rowe). Il revient à la charge avec une fausse barbe que lui enlève le ventilateur. Arrivée d’un client barbu que l’on prend pour P., et qui est donc vidé à grand fracas. P. poursuit son client potentiel, tombe dans l’ascenseur, trébuche sur une échelle... puis abandonne pour attaquer le balayeur qui se révèle être un sourd-muet, mais qui capitule et tend un billet au moment où P., découragé, s’en va. Nouvel essai de pénétration à la suite d’un télégraphiste, puis dans une malle que l’on livre. Le patron détruit la malle à coups de hache. P., jeté par la fenêtre, tombe dans l’auto du patron et continue à lui faire l’article. La voiture a un accident : les deux hommes se retrouvent à l’hôpital dans le même lit et P. parvient enfin à vendre son livre. La victime s’en sert cependant pour l’assommer et le poursuit dans tout l’hôpital.

  • 2 Paul Gilson, Ciné-Magic, Paris, André Bonne, 1951, p. 115.

Faites-vous hypnotiser (1b) – I : Jobyna Ralston, George Rowe, Noah Young.
Sc. : P., sur la scène d’un théâtre en compagnie d’une jeune fille, tente mais rate un numéro d’hypnotisme. Cependant, dans la salle, son maître parvient, à distance, à endormir les personnes qui se prêtent à son numéro. Parmi elles, un Noir résiste au pouvoir du magnétiseur et P. doit l’assommer à coups de maillet. La salle se rend compte que P. est un charlatan et le spectacle dégénère en bagarre. La police intervient...
Paul Gilson, poète et cinéphile, raconte dans ses Mémoires :
« Je me souviens d’une comédie où James Parrott, acteur, lançant des casques de policeman, décrivait dans l’espace un cercle qui s’achevait dans sa main. Victime d’une explosion, il ne laissait au mur qu’une silhouette de fumée2. »
Quel film mystérieux évoque-t-il ici ?

Notes

1 Brian Anthony et Andy Edmonds, op. cit., p. 45.

2 Paul Gilson, Ciné-Magic, Paris, André Bonne, 1951, p. 115.

© CNRS Éditions, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search