Version classiqueVersion mobile

Les petits maîtres du burlesque américain, 1902-1929

 | 
Jean-Jacques Couderc

Deuxième partie : dix célébrités

L’école Hal Roach

Charley Chase, Harry Pollard et Stanley Laurel

Texte intégral

1Dans l’écurie d’Hal Roach, trois noms se détachent sans discussion:

2Charley Chase, alias Charles Parrott, homme Protée – inséparable de son frère Paul –, est un acteur d’exception formé chez Sennett, un metteur en scène expert et un scénariste imaginatif. Soutenu par Leo McCarey, il va s’épanouir chez Roach en créant, outre ses propres comédies, deux séries à succès: les Paul Parrott et les Snub Pollard Comedies.

3Harry « Snub » Pollard constitue le plus pur représentant de l’esprit slaps-tick chez Roach : son œuvre foisonnante et inégale est parsemée de trouvailles surréalistes, cocasses ou inattendues. Il n’est pas un de ses films qui ne contienne quelques-uns de ces gags loufoques, instants de suprême jouissance pour les amateurs...

4Enfin, Stanley Laurel, avant de rencontrer son compère Oliver « Babe » Hardy, est déjà une des personnalités les plus marquantes du « Green Ivy Studio ». Acteur et mime de talent, formé comme Chaplin par Fred Karno, gagman inspiré, réalisateur à ses heures, il réussit en quelques années à créer une œuvre très originale.

© CNRS Éditions, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search