Version classiqueVersion mobile

Les petits maîtres du burlesque américain, 1902-1929

 | 
Jean-Jacques Couderc

Première partie : Les producteurs et réalisateurs

Joseph P. « Joe » Rock

Texte intégral

  • 1 Ibid., p. 213.

1Cet ancien professeur d’éducation physique et de danse est né à New York le jour de Noël 18921. Il se lance d’abord dans le vaudeville, puis dans le cinéma avec la Vitagraph où il est, à ses débuts, la doublure de Larry Semon ; il joue aussi aux côté de Max Asher, la vedette de la maison sous le pseudonyme de Joe Basil. Il est ensuite associé à Earl Triplett Montgomery dans les « Big V » Comedy Series, spécialisées dans les cascades en moto (Montgomery and Earl Comedies). En 1918, Stan Laurel entre à la Vitagraph et devient l’ami de Joe Rock. Le tandem Rock-Montgomery se sépare en 1921 et, chacun de leur côté, les deux acteurs tournent un cerain nombre de comédies. De 1922 à 1923, Rock travaille en indépendant, soit comme producteur, soit comme vedette. En 1923, Joe fonde sa propre compagnie, les Joe Rock Productions. Jimmy Aubrey tourne pour lui, puis Stan Laurel (une douzaine de films de 1924 à 1925). Les films sont réalisés dans les studios de l’Universal qu’il loue, et sont distribués d’abord par Standard Cinema – Seltznick, puis en 1925 par Joseph P. Kennedy’s Film Booking Office Inc. En 1925-1926, il produit les Blue Ribbon Comedies (treize films en deux bobines) réalisés par Percy Pembroke, Jay A. Howe, Harry Sweet, le Franco-Espagnol Marcel Perez (connu en Europe sous le nom de Robinet) ou Joe Rock lui-même. On le voit aussi devant la caméra comme dans Hold Tight de Marcel Perez. De 1925 à 1927, il produit les Standard Comedies, (en France : « Les Trois Fatty ») avec comme vedettes les poids lourds Frank Alexander, Hilliard Karr et Kewpie Ross. Enfin, de 1926 à 1927, il produit aussi les McDougall Alley Comedies pour Bray Productions : six films avec les McDougall Kids qui exploitent le succès de « Our Gang ». Il meurt à Sherman Oaks (Californie) le 5 décembre 1984.

Notes

1 Ibid., p. 213.

© CNRS Éditions, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search