Version classiqueVersion mobile

Saints et société en Islam

 | 
Rahal Boubrik

Première partie. Stratification sociale et modèles de religiosité

Chapitre 2. Modèles de religiosité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Références religieuses

L’histoire de l’islamisation de la population du pays bidân est longue et progressive. Elle commença avec les missionnaires ibadites1 (ibâdiyyîn), fut poursuivie par les Almoravides et achevée par les tribus arabes. Le processus de (ré)islamisation des tribus sahariennes se déroula par étapes successives. Toutefois, avant d’aborder l’analyse des différentes catégories d’agents religieux dans le pays, quelques remarques sur le début de l’islamisation de la région sont nécessaires. Le rôle des Almoravides, en tant que mouvement politico-religieux sunnite, de rite malikite, luttant contre une autre forme de religiosité qui lui était antérieure, fut décisif.

Selon la tradition locale, l’islamisation effective de la région commença avec les Almoravides. Cette idée est partagée par de nombreux auteurs. Ce constat s’est imposé dans la mesure où le mouvement des Almoravides fut le premier mouvement politico-religieux d’islamisation ou de « ré-islamisation » à l’échelle ...

© CNRS Éditions, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search