Version classiqueVersion mobile

Le miracle athénien au XXe siècle

 | 
Guy Burgel

Troisième partie. Les mécanismes de la croissance

Chapitre 8. La pression des hommes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’accumulation des hommes, qui fait passer en moins d’un siècle et demi une bourgade au rang d’agglomération de près de trois millions d’habitants, est de toute évidence un mécanisme majeur de la croissance. Encore faudrait-il pouvoir distinguer dans le processus ce qui est effet entraîné par d’autres causes, de ce qui est moteur propre et initial de développement. Pour s’en tenir à un exemple simple, dans les explications classiques, la pression démographique est tantôt présentée comme une incitation à l’industrialisation, tantôt les créations industrielles déterminent un afflux de main-d’œuvre et un gonflement des effectifs humains. La signification profonde et le poids réel du facteur démographique ne sont donc pas aisés à mesurer. Pourtant, en eux-mêmes, les mécanismes extérieurs apparaissent mieux identifiés et mieux connus, que ceux examinés dans les chapitres précédents. Cette situation tient à trois raisons. D’abord, le nombre réduit des forces composantes : comme dans les f...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search