Version classiqueVersion mobile

Jean Rouch

 | 
Maxime Scheinfeigel

Filmographie sélective

Texte intégral

11946 – Au Pays des mages noirs

216 mm, distribué par Les Actualités Françaises (gonflé en 35), 13 mn.

3Coréalisateurs : Jean Sauvy et Pierre Ponty.

4Sur le fleuve Niger : chasse à l’hippopotame au harpon.

51947 – Les Magiciens du Wanzerbé

6Collaboration : Marcel Griaule.

7Noir et blanc, 34 mn.

8Rituels de magiciens au Wanzerbé (Niger).

91951 – Bataille sur le grand fleuve

10Kodachrome, 33 mn.

11Production : J. Rouch, R. Rosfelder, I.F.A.N.

12Distribution : C.N.R.S. Audiovisuel.

13Préparatifs et déroulement d’une chasse coutumière à l’hippotame sur le Niger.

141951 – Les Hommes qui font la pluie (ou, Yenendi, les faiseurs de pluie)

15Kodachrome, 30 mn.

16Assistant opérateur : R. Rosfelder.

17À Simiri au Niger : rituel Songhaï consacré à la pluie (danses, transes de possession).

181954 – Les Maîtres fous

19Couleurs, 36 mn.

20Production : Films de la Pléiade.

21Son : Damouré Zika. Montage : Suzanne Baron. Commentaire : Jean Rouch.

22Prix de la Section Ethnographique du Festival de Venise 1957.

23Secte des Haoukas (formée d’émigrés nigériens) : rituel religieux dédié aux dieux nouveaux dans la banlieue d’Accra, Ghana (ex Gold Coast).

241958 – Moi, un noir

25Eastmancolor, 70 mn.

26Production : Films de la Pléiade (Pierre Braunberger). Direction de production : Roger Fleytoux.

27Son : André Lubin, Radio Abidjan. Chants : Myriam Touré, Amadou Demba, N’Diaye Yero. Montage : Marie-Josephe Yoyotte, Catherine Dourgnon.

28Interprètes principaux : Oumarou Ganda (Edouard G. Robinson), Petit Touré (Eddie Constantine), Mademoiselle Gambi (Dorothy Lamour), Seydou Guédé (Facteur), Karidyo Daoudou (Petit Jules), Alassane Maiga (Tarzan, Johnny Weismüller), Amadou Demba (Elite).

29Paroles et commentaires postsynchronisés : Oumarou Ganda, Petit Touré, Seydou Guédé.

30Commentaire en voix off : Jean Rouch.

31Prix Louis Delluc 1958.

32En Côte-d’Ivoire, une semaine de la vie d’un petit groupe d’émigrés nigériens à Treichville, quartier populaire d’Abidjan.

331959 – La Pyramide humaine

34Eastmancolor. 90 mn.

35Production : Films de la Pléiade. Images : Louis Miaille. Son : Michel Fano. Montage : Marie-Josephe Yoyotte, Geneviève Bastide. Principaux interprètes : Nadine Ballot, Denise Alain, Jean-Claude, Landry.

36Tensions amoureuses et confrontations entre Noirs et Blancs, dans une classe d’un lycée d’Abidjan.

371960 – Chronique d’un été

38Eastmancolor. 90 mn. Premier usage de la caméra Coutant-Mathot-KMT 16 mm pilotée par fil avec un magnétophone Nagra Neopilot Perfectone.

39Production : Argos Films (Anatole Dauman). Scénario : Edgar Morin et Jean Rouch. Images : Roger Morillère, Raoul Coutard, Jean-Jacques Tarbès, Michel Brault. Montage : Jean Ravel, Nina Baratier, Françoise Colin.

40Protagonistes principaux : Marceline Loridan, Mary-Lou Parolini, Angelo Borgien, Jean-Pierre Gabillon, Régis Debray, Nadine Ballot, Landry.

41Été 60 à Paris (et incursion sur la Côte d’Azur) : Edgar Morin pose à un échantillon d’employés, d’ouvriers, d’artistes et d’étudiants la même question : « comment vivez-vous ? ». Jean Rouch organise le filmage.

421962 – La Punition

43Couleurs. 58 mn. Sortie le 10 mars 1962 sur la lre chaine de l’O.R.T.F. Production : Films de la Pléïade. Images : Michel Brault, Roger Morillère, Georges Dufault. Son : Roger Morillère. Musique : Bach. Montage : Annie Tresgot.

44Interprètes : Nadine Ballot (Nadine), Jean-Claude Darnal (l’étudiant), Jean-Marie Simon (l’ingénieur), Modeste Landry (Modeste). Nadine, lycéenne à Paris, est mise à la porte de son lycée. Elle fait plusieurs rencontres.

451964 – Gare du Nord

46Sketch de Paris vu par... . Noir et blanc. 17 mn. Production : Films du Losange.

47Scénario : Jean Rouch. Images : Etienne Becker. Assistant : Patrice Wyers. Son : Bernard Ortion.

48Interprètes : Nadine Ballot (Odile), Barbet Schrœder (le mari), Gilles Quéant (l’inconnu).

49A Paris, un jeune couple prend son petit déjeuner. Discussion. Scène de ménage. Départ précipité de la jeune femme. Rencontre avec un inconnu dans la rue. Discussion. L’inconnu se jette sur la voie de chemin de fer.

501965 – La Chasse au lion à l’arc

51Couleurs. 88 mn.

52Production : Films de la Pléiade (Pierre Braunberger).

53Tournage entre 1958 et 1965 au Niger et au Mali (missions de l’I.F.A.N. et du C.N.R.S.).

54Lion d’Or à la xxvie Mostra internationale de Venise, 1965.

55Son : Idrissa Maiga, Moussa Alidou. Assistants : Damouré Zika, Lam Ibrahima Dia, Tallou Mouzourane. Montage : Josée Matarasso, Dov Hœnig.

56Niger : les troupeaux sont décimés par des lions. Les paysans font appel à des chasseurs coutumiers. Préparatifs et déroulement de la chasse.

571954-1967 – Jaguar

58Couleurs, 90 mn.

59Production : Films de la Pléiade. Son : Damouré Zika. Montage : Josée Matarasso, Liliane Korb, Jean-Pierre Lacam. Musique : Enos Amelodon (guitare), Tallou Mouzourane (piano), Amisata Gaou-delize (chant), Yankori (violon), Ama (flûte), Djenné Molo Kari (harpe).

60Dialogues post-synchronisés en 1957 et en 1967 : Damouré Zika, Lam Ibrahima Dia, Illo Gaoudel, Amadou Koffo.

61Voix off : Jean Rouch.

62Principaux interprètes : Damouré Zika (Damouré), Lam Ibrahima Dia (Lam), Illo Gaoudel (Illo).

63Partis d’Ayorou au Niger, Damouré, Lam et Illo, émigrent au Ghana puis, enrichis, ils retournent au pays.

641969 – Un Lion nommé l’Américain

65Couleurs, 40 mn.

66Réunis pour regarder La Chasse au lion à l’arc, les mêmes chasseurs décident de repartir traquer « l’américain », un lion qui était parvenu à s’enfuir. Ils retrouvent sa piste mais ils se trompent de cible : ils tuent sa femelle. Annonce de la révolte des étudiants en mai 68 à la radio. Jean Rouch rentre en France. Quelques semaines plus tard, « l’Américain » est abattu au fusil.

671970 – Petit à petit

68Eastmancolor. 96 mn (version 35 mm) et 250 mn (version 16 mm).

69Production : Films de la Pléiade. Scénario improvisé par les acteurs. Assistant réalisation et image : Philippe Luzuy Son : Moussa Hamidou. Montage : Josée Matarasso, Dominique Villain. Photos : Daphné.

70Interprètes : Damouré Zika, Lam Ibrahima Dia, Illo Gaoudel, Safi Faye, Mustafa Alassane, Marie Idrissa, Alborah Maiga, Tallou Mouzourane, Ariane Bruneton, Jacques Chaboud, Michel Delahaye, Sylvie Pierre, Patricia Finaly, Philippe Luzuy.

71A la manière d’Usbek et Rica, dans les Lettres persanes de Montesquieu, Damouré, Lam et Illo, en voyage d’affaires, observent la vie parisienne.

721971 – Tourou et Bitti, les tambours d’avant

73Couleurs, 9 mn 20. Assistant réalisateur : Laurant Lam Dia-Hama. Son : Moussa Hamidou. Montage son : Philippe Luzuy.

74Simiri au Niger : Jean Rouch filme en un plan-séquence, un temps fort d’un rituel destiné à faire venir la pluie.

751984 – Dionysos

76Couleurs (16 mm et 35 mm), 104 mn.

77Production : Films du Jeudi (Pierre Braunberger), Antenne 2, C.N.R.S. Scénario : Jean Rouch, Pierre-Yves Prieur, Hughes Aubin, Jacques Duval, Laura Condominas. Son : Gérard Delas-sus. Montage : Marie-Josèphe Yoyotte. Photo : Antoine Georgeakis.

78Interprètes : Jean Monod (Hughes Gray), Hélène Puiseux (Ariane), Enrico Fulchignoni (président du jury), Germaine Dieterlen, Roger Foucher, Jean Sauvy (membres du jury), Fifi Raliatou Niane, Kagumi Onodera, Cookie Chialapone (les ménades), Bruno Ehrman (le musicien).

79À la Sorbonne, soutenance de thèse de Hugh Gray. Embauché dans une usine, il dirige la fabrication d’une nouvelle voiture. Quand celle-ci est prête, célébration d’une fête dionysiaque.

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search