Version classiqueVersion mobile

Délos

 | 
Philippe Bruneau
, 
Michèle Brunet
, 
Alexandre Farnoux
, 
et al.

Les produits déliens

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les ressources naturelles de Délos sont modestes et la production locale est réduite. On a vu au prix de quels efforts et avec quel soin les Déliens avaient aménagé leur territoire afin d’en exploiter les moindres parcelles ; cependant, même avant 167, l’agriculture délienne n’a jamais pu prétendre satisfaire en quantité les besoins de la population, auxquels s’ajoutait la demande des sanctuaires pour l’accomplissement des rites. Les activités de transformation trouvaient rarement sur place la matière première, hormis la pierre pour la construction courante et les dérivés de la pêche. L’art et l’artisanat déliens n’existent guère, pour l’essentiel, que par le recours à l’importation des matériaux et à la contribution étrangère. Mais Délos a bénéficié largement de son importance religieuse, politique et commerciale pour les développer.

L’agriculture et l’élevage

Conformément à l’idéologie civique antique qui accordait le premier rang aux activités agricoles et aux détenteurs delà terre...

© CNRS Éditions, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search