Version classiqueVersion mobile

Olympie

 | 
Philippe de Carbonnières

Les épreuves

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les jeux du stade

Pendant longtemps, jusqu’au milieu du vie siècle av. J.-C, il n’y eut pas de véritables installations sportives à Olympie pour des Jeux qui restaient essentiellement régionaux, comportant un nombre d’épreuves très limité.

Peut-être avait-on aménagé une vague piste de course entre l’emplacement du stade encore visible actuellement et l’autel de Zeus, près duquel devaient arriver les concurrents. Les spectateurs quant à eux étaient probablement massés sur les contreforts du mont Kronion.

Avec le développement des jeux et l’augmentation du nombre des pèlerins, il devint nécessaire de créer un véritable stade, avec une surface allongée suffisamment plane pour que les athlètes puissent s’y produire. On le désigne par « stade I » ; il fut réalisé vers 560 av. J.-C. ; encore très rudimentaire, on avait mis à profit le relief naturel offert par le terrain : les fouilles y ont mis au jour un talus utilisé par les spectateurs ayant très peu d’élévation. Son orientation était fr...

© CNRS Éditions, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search