Version classiqueVersion mobile

Alexandrie des Ptolémées

 | 
André Bernand

Les derniers jours d’Alexandrie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire des souverains lagides, étroitement liée au destin d’Alexandrie, se termine comme la conclusion d’un roman grec enchaînant des péripéties imprévisibles et des aventures d’amour et de mort. La fin d’Alexandrie des Ptolémées coïncide avec la disparition d’une dynastie ayant régné durant trois siècles. Pour accroître le pathétique des jours ultimes d’Alexandrie, il se trouve que le dernier souverain lagide fut une femme, l’une des figures les plus attachantes de la Grèce hellénistique, confrontée à des malheurs inouïs. Avec cette reine disparaît le plus beau rêve qui ait été formé pour la ville que l’on appela l’Athènes africaine. Cléopâtre en effet voulait créer un empire romano-égyptien où Alexandrie serait devenue le centre de la civilisation gréco-latine, sous l’égide des pharaons. Hélas ! Comme le coucher de soleil à Alexandrie, où l’astre plonge soudain dans la mer, la fin de la capitale des Ptolémées ne connut pas un long crépuscule.

Le jour fatidique

Le dernier jour de...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search