Version classiqueVersion mobile

Alexandrie des Ptolémées

 | 
André Bernand

Galerie des rois ou cage aux fauves ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pausanias, qui écrivit sa Périégèse, c’est-à-dire sa Description de la Grèce entre 160 et 180 apr. J.-C., sous le règne de Marc-Aurèle, passant devant l’entrée de l’Odéon à Athènes, remarque les statues des rois d’Égypte et évoque ces Ptolémées qui présidèrent aux destinées d’Alexandrie et de l’Égypte : « Devant l’entrée du théâtre que l’on appelle Odéon, écrit-il1, il y a des statues des rois d’Égypte. Ils s’appellent tous du même nom Ptolémée, mais portent, chacun, une épithète différente. On appelle l’un Philomêtôr, un autre Philadelphe, un autre Sôtêr, le fils de Lagos, du nom que les Rhodiens lui ont donné. Parmi les autres il y a Philadelphe dont j’ai parlé précédemment à propos des éponymes. Près de lui il y a un portrait de sa sœur Arsinoè. » Pausanias fait alors un rapide historique de ces rois, sans dissimuler leurs faiblesses2.

Alexandrie devait être le siège de cette dynastie dont les membres s’illustrèrent parfois par des réalisations grandioses, mais dont certains repré...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search