Version classiqueVersion mobile

La ville d’Alger vers la fin du XVIIIe siècle

 | 
Tal Shuval

Annexe I : La répartition des marchés

Texte intégral

  • 1 P. Eudel, pp. 76-77 ; A.Raymond, 1981 ; M.Emerit, 1952.

1Pour définir le centre économique d’Alger, nous avons pris en considération les différents marchés mentionnés dans les documents, notamment les actes de waqf (voir plan IV). Dans la mesure du possible, les dates de la première et de la dernière mention y figurent également. Les coordonnées relatives au plan de la ville sont indiquées entre parenthèses. Les marchés cités par P. Eudel et par A. Raymond sont eux aussi indiqués, et dans les cas des noms qui ne figurent que chez M. Emerit, nous citerons cet auteur1. Le point de départ est la partie sud de la ville, autour de Bâb `Azzûn. Notons néanmoins que les « double emplois » ne sont pas exclus en ce qui concerne certains de ces marchés, en raison d’un éventuel changement de nom, qui, au cours d’une période si longue, pourrait faire croire à l’existence de deux souqs, là où il n’y en aurait eu en fait qu’un seul.

Les marchés des alentours de Bâb ’Azzûn

21) Khaddârîn (m. de légumes) Bâb ’Azzûn (B/7), AH 1046-1215/1636-1801.

32) Sammârîn (maréchaux) (B/8), 978/1570-71.

43) Saffârîn (chaudronniers) (B/8), 1199-1248/1781-1833.

  • 2 Un acte datant de AH 1065/1654-5 mentionne « le marché dit jadis al-Barâdïiyya », ce qui laisse su (...)

54) Barâdi`iyya2 (bourreliers) (B/8), 1038-1092/1626-1682.

65) Haddâdîn (forgerons) (B/8), 987-1060/1579-1650.

76) Rahbat al-zar`, aussi rahbat al-sha`îr (halle aux grains, à l’orge) (B/8), 1065-1202/1654-1788.

Les marchés entre la porte Bâb ’Azzûn et le sûq al-Gadîd :

87) Qundâqjiyya (f. de bois de fusil, de fûts) (C/8), AH 1100-1212/1688-1798.

98) Khaddârîn sûq al-Samn (m. de légumes du marché au Beurre) (D/6), 1102-1216/1690-1802.

109) Sûq al-kuttân (marché au lin) (D/6), 969-1236/1559-1821.

1110) Sûq al-Kbâbtiyya (f. de cabans) (D/7), 1091-1214/1680-1880.

1211) Halfâwiyn (f. de sparterie) (D/7), 1043-1159/1633-1747.

1312) Sarrâjîn (selliers) (D/8), 1022-1221/1613-1807.

1413) sûq al-Dhakîr (de l’acier) (D/8), 1088-1243/1677-1828.

  • 3 Mentionné comme « le quartier de Sakkâjîn (f. de fourreaux) anciennement, qu’on appelle aujourd’hu (...)

1514) Kharrâtîn3 (tourneurs sur bois) (D/8), 975-1224/1567-1810.

1615) Fakkâhîn (m. de fruits) (E/6), 978-1254/1570-1839.

  • 4 Seule mention : A. Devoulx, « Édifices », chap. LXVIII, § 3.
  • 5 Le signe astérisque (*) désigne les marchés que nous n’avons pas trouvés dans les documents, mais (...)

1716) Raqqâ`în4 (raccommodeurs)5* (E/6).

1817) Sûq al-Jarâba (des originaires de Djerba) (E/7), 1174/1760-1.

1918) `Attârîn (parfumeurs, épiciers) (E/7), 989-1221/1581-1807.

2019) Shabraliyya (cordonniers pour femmes) (E/7), 1050-1226/1640-1812.

2120) Sûq al-Samn (au beurre) (E/7), 1035-1254/1625-1839.

2221) al-Sûq al-Kabîr (le Grand Marché) (E/7), 989-1219/1581-1805.

  • 6 Ce marché, qui faisait partie du marché des Kabyles, est décrit comme « sis dans l’ancien marché ((...)

2322) Khayyâtîn6 (tailleurs) (E/7), 1067-1197/1656-1783.

2423) Sûq al-Hâshiyya (de rubans) (E/7), 1051-1242/1641-1827.

  • 7 On trouve la mention : « Sûq al-Qabâîl, autrefois dit Sûq al-Mallâhîn ». dans un acte datant de AH (...)

2524) Mallâhîn7 (m. de sel) (E/8), 1124-1227/1712-1813.

2625) Sûq al Qabâîl (des Kabyles) (E/8), 989-1216/1581-1802.

  • 8 Deux actes cités par A.Devoulx, « Édifices », chap. LXII, qui mentionnent ce marché, remontent à A (...)

2726) Sûq al-Dallâla8 (marché à l’encan) (E/8), 1056/1646-7.

2827) Tammâqîn (f. de bottes) (E/8), 1035-1249/1625-1834.

Les marchés du centre

2928) al-Sûq al-Jadîd (le nouveau marché, Eudel, numéro 52 : Souk Edje-did) (F/7), AH 1178-1242/1764-1827.

  • 9 CAOM 1 Mi 66 z 247, n° 127 (s.d.).

3029) Khaddârîn9 (m. de légumes, Eudel, numéro 9 : Bia el Rodna ; Raymond, numéro 3 : Bâ’a al-hudra) (F/7), 1086/1675-6.

3130) Qîsâriyya (marché couvert, caravansérail, Eudel, numéro 6 : El-Kïs-saria ; Raymond, numéro 10) (F/7), 978-1243/1570-1828.

3231) Sûq al-Ghazzâl (du filé, Eudel, numéro 60 : Souk el Ghezel ; Raymond, numéro 6) (F/7), 1103/1692.

3332) Sabbâghîn (teinturiers, Eudel, numéro 4 : Essebarin ; Raymond, numéro 12) (F/7), 980-1238/1572-1823.

3433) Sâgha (bijoutiers, Eudel, numéro 7 : Essara ; Raymond, numéro 13) (F/7), 1075-1243/1664-1828.

3534) Sûq al-Lûh (de la planche, Emerit, numéro 22 : Souk el Louh) (F/7), 1122-1210/1710-1795.

3635) Sûq al-Dukhkhân (du tabac) (F/7), 1035-1178/1625-1765.

3736) Hâka (fabricants de Hâîk, tisserands) (F/7), 1035/1625-6.

3837) Sûq al-Hawwâtîn (aux poissons, Eudel, numéro 25 : Souk el Houa-tin ; Raymond, numéro 7) (F/8), 1067/1656-7.

3938) Sûq al-Bahr (de la Mer, Eudel, numéro 27 : Souk bab-el-Behar ; Raymond, numéro 1) (F/8), 1089/1678-9.

4039) Maqâîsiyya (tourneurs d’objets en corne, Eudel, numéro 5 : Mékaïs-sia ; Raymond, numéro 8) (F/8), 1092-1247/1681-1232.

4140) Zanqat al-Nuhâs (impasse du cuivre, Eudel, numéro 40 ; Emerit, numéro 19 ; Raymond, numéro 9) (F/8)*.

  • 10 Ce marché n’est pas mentionné par M. Emerit.

4241) al-Shaqmâqjiyya (armuriers, Eudel, numéro 33 ; Raymond, numéro 15)10 (F/8)*.

4342) Maqfûljiyya (cordonniers) (G/7), 1072-1118/1661-1707.

4443) Qazzâzîn (passementiers, m. de soie) (G/7), 1153/1740-41.

4544) Farrâriyya (?) (G/7), 1036-1245/1626-1830.

4645) Shammâ`în (m. de cierges, Eudel, numéro 2 : Ech-chmmain ; Raymond, numéro 14) (G/7), 1075-1234/1664-1819.

4746) Zanqat al-Diyâsîn (rue des colporteurs) (G/7), 1112-1154/1700-1742.

  • 11 Sis à l’emplacement de l’ancien marché des bouchers (Sûq al-Jazzârîn al-Qadîm), explique-t-on dans (...)

4847) Kharrâzîn11 (f. de pantoufle en cuir) (G/7), 1154/1741-2.

4948) Hassârîn (nattiers) (G/7) 1202-1215/1787-1801.

5049) Balâghjiyya (f. de pantoufles en cuir jaune couvrant tout le pied, Emerit, numéro 45 : Bellardjia) (G/7), 1201/1786-7.

5150) Bashmâqjiyya (f. de pantoufles, Eudel, numéro 8 : Bachmadjia ; Raymond, numéro 2) (G/7), 1031-1230/1625-1815.

  • 12 A.Devoulx donne le renseignement suivant tiré d’un acte de habus : « Marché (souk) nouveau appelé (...)

5251) Badistân (marché aux esclaves, Eudel, numéro 20 : Badestan) (G/7), 1025-1241/1616-182612.

5352) Zanqat al-Dhawwâba (fileurs d’or, Eudel, numéro 41 ; Emerit, numéro 17 ; Raymond, numéro 4), (G/7)*.

5453) al-Farrâja (serruriers, Eudel, numéro 11 ; Emerit, numéro 15 ; Raymond, numéro 5) (G/7)*.

5554) al-Rasâîsiyya (plombiers, Eudel, numéro 10 ; Emerit, numéro 14 ; Raymond, numéro 11) (G/7)*.

Notes

1 P. Eudel, pp. 76-77 ; A.Raymond, 1981 ; M.Emerit, 1952.

2 Un acte datant de AH 1065/1654-5 mentionne « le marché dit jadis al-Barâdïiyya », ce qui laisse supposer que ce marché a changé de vocation. CAOM 1 Mi 68 (50), p. 15.

3 Mentionné comme « le quartier de Sakkâjîn (f. de fourreaux) anciennement, qu’on appelle aujourd’hui al-Kharrâtîn », CAOM 1 Mi 61 (45).

4 Seule mention : A. Devoulx, « Édifices », chap. LXVIII, § 3.

5 Le signe astérisque (*) désigne les marchés que nous n’avons pas trouvés dans les documents, mais qui sont mentionnés par les autres auteurs. Ne pas avoir trouvé ces marchés ne signifie nullement qu’ils n’existaient pas.

6 Ce marché, qui faisait partie du marché des Kabyles, est décrit comme « sis dans l’ancien marché (al-Sûq al-Qadîm) » dans un acte datant de AH 1088/1677-8, CAOM 1 Mi 68 (50).

7 On trouve la mention : « Sûq al-Qabâîl, autrefois dit Sûq al-Mallâhîn ». dans un acte datant de AH 1154/1741-2. CAOM 1 Mi 68 (50), p. 5 ; mais aussi « Sûq al-Mâllh » dans un acte plus tardif qui remonte à AH 1227/1812-13. CAOM 1 Mi 69 (s.n.). Cf. aussi : A.Devoulx, « Édifices », chap. LXII.

8 Deux actes cités par A.Devoulx, « Édifices », chap. LXII, qui mentionnent ce marché, remontent à AH 1152/1739-40 et à AH 1182/1768-9.

9 CAOM 1 Mi 66 z 247, n° 127 (s.d.).

10 Ce marché n’est pas mentionné par M. Emerit.

11 Sis à l’emplacement de l’ancien marché des bouchers (Sûq al-Jazzârîn al-Qadîm), explique-t-on dans un acte datant de AH 1154/1741-2, CAOM 1 Mi 70, n° 20.

12 A.Devoulx donne le renseignement suivant tiré d’un acte de habus : « Marché (souk) nouveau appelé Badestan », (acte de AH 991, soit 1583-1584), « Édifices », chap. XLVI, II L’acte se trouve en CAOM 1 Mi 61 (45).

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search