Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Briser la mosaïque

 | 
Géraldine Chatelard

Références bibliographiques

Volltext

ARCHIVES

Archives des paroisses de Madaba

PAROISSE LATINE (APLM) :

Écoles 1888-1997
Dispenses matrimoniales 1880-1997
Excommunications et réconciliations 1880-1964
Homélies 1921-1997
Action catholique 1950-1997
Courriers administratifs 1921-1997
Rapports annuels de la paroisse au patriarcat 1888-1997
Registres de mariages 1880-1997 Registres de baptêmes 1880-1997

En 1955-1957, les archives de la paroisse latine ont été soumises à un premier classement systématique, revu en 1995. Les documents sont conservés dans des classeurs thématiques et rangés de façon chronologique. Ils sont en latin, en arabe ou en français, parfois en italien.

PAROISSE GRECQUE ORTHODOXE (APOM) :

Écoles 1890-1918
Registres de mariages 1923-1997
Registres de baptêmes 1923-1997

Les archives paroissiales orthodoxes auraient brûlé en 1923, seul un registre d’inscriptions scolaires échappant à la destruction. Après 1923, les registres de mariages et de baptêmes sont tenus régulièrement en arabe. Par contre, les autres documents antérieurs à 1993 étaient conservés en vrac au moment de notre consultation.

PAROISSE GRECQUE CATHOLIQUE OU MELKITE (APMM) :

Registres de mariages 1932-1997

Archives de la municipalité de Madaba (AMM)

Conseil administratif (Majlis idari) 1894-1914
Conseil administratif 1921-1946
Conseil municipal (Majlis al-baladiyeh) 1947-1997

Les archives en turc osmanli du conseil administratif ottoman de Madaba sont déposées au département des archives et des manuscrits à l’Université de Jordanie (Amman). Des fac-similés ou des copies en arabe des documents les plus importants sont conservés par la municipalité actuelle de Madaba. La Bibliothèque nationale (Amman), Département des archives et manuscrits, conserve d’autres documents en arabe (surtout des contrats de location).

Archives de la Sacrée Congrégation pour la propagation de la foi, Rome (ASCPF)

Série « Scritture riferite nei Congressi » (SC)
Terra Santa, vol. 15 ; 27 ; 56 ; 116 ; 247 ; 517.

Le patriarcat latin est restauré à Jérusalem en 1847 sous l’autorité de la Propagande. Après 1921, il dépend de la Sacrée Congrégation pour les Églises orientales. La prescription de soixante-dix ans s’applique encore largement aux archives de cette dernière. La série SC comprend des documents adressés par le patriarcat latin à la Propagande, en particulier à son préfet.

Archives du patriarcat latin de Jérusalem (APLJ)

Kérak 1876-1880
Madaba 1880-1991

Malgré nos tentatives répétées, nous n’avons pu accéder aux archives du patriarcat latin de Jérusalem. Par conséquent, nous nous sommes contentés de reprendre les citations faites par le père Médebielle dans ses monographies des paroisses de Kérak, Salt et Madaba.

Archives du ministère français de la Guerre, Vincennes (AMV)

Marine française dans le Levant, services secrets (SS)
Séries Q79 ; Q86

Nous sommes redevables à M. le professeur Henry Laurens pour nous avoir communiqué le contenu retranscrit par ses soins des deux cartons qui couvrent la période d’activité du père dominicain Antonin Jaussen (1916-1919) comme numéro deux des services secrets de la Marine française dans le Levant.

SOURCES SECONDAIRES

En arabe

Abdallah bin al-Husayn (1989), Mudhakkarati, Amman, al-ahyah linnasher wa at-tawzi‘.

Abu Khusa I. (1989), A. Al-‘asha’ir al-urduniyah wal-filastiniyah wa washa’ij al-qurba bayn-ha, Amman, sharakat ash-sharq al-awsat littiba‘ah.

Al-‘Azayzi R. (bin Za’id) (1984), Ma’lamah lil-turath al-’urduni, Amman, da’irat ath-thaqafah wal-funun.

Farah R. (1996), Tarikh al-kanisah al-usqufiyah fi mutraniyat al-quds, 1841-1991, 2 vol., Beyrouth, s.e.

Haddadin Kh., Haddadin M. et Haddadin ‘O. (1991), ‘Asha’ir al-Haddadin hatta ‘am 1991, Amman, s.e.

Al-Hadiqi H. (1957), Tarikh al-qadiyah al-‘arabiyah al-urthuduksiyah, Amman, sharikat at-tiba‘ah al-hadithah.

Al-Hmud N. (1995), ‘Amman wa jawar-ha khilal al-fatrah 1864-1921, Amman, manshurat bank al-‘amal.

JmayAn M.Kh. et JmayAn A. (1997), Madaba wa ‘ashirat al-Karadshah, tarikhan wa hadran wa hadara, Madaba, maktabat alhayah lil-khadamat al-jama‘iyah.

Kaldani H. (1993), Al-masihiyah al-mu‘asirah fil-urdun wa filastin, Amman, s.e.

Khuri Sh. et Khuri N. (1992), Khulasah, tarikh kanisat urshalim alurthuduksiyah, réédition de l’original de 1925 avec une mise à jour (1925-1992) par R. Abujaber, Jérusalem, bayt al-maqdis.

Madi M. et Musa S. (1959), Tarikh al-’urdun fil-qarn al-‘ashrin, Amman, maktabat al-muhtasib.

Mahafza A. (1973), Tarikh al-’urdun al-mu‘asir, ‘ahd al-imarah 1921-1946, Amman, markaz al-kutub al-’urduni.

An-Nahhas S. (1978), Tarikh madaba al-hadith, al-judhur at-tarikhiyah li-ba‘th al-madinah wa aham al-ahdath hatta ‘am 1930, Amman, addar al-‘arabiyah lit-tawzi‘ wan-nashr.

Al-Qsus ‘O (s.d., 1943), Mudhakarat tarikhiyah 1877-1943, ms.

Saba G. et Al-‘Azayzi R. (Bin Za’id) (1961), Safhat min at-tarikh al’urduni wa min hayat al-badiyah - madaba wa dawahiha, Jérusalem, Franciscan Printing Press.

Salman B. (1929), Khamsah a‘wam fi sharq al-’urdun, Harissa, Liban, Imprimerie Saint-Paul.

Sakakini K. (1955), Kadha ana ya dunya : yawmiyat Khalil as-Sakakini, Jérusalem, al-matba‘ah at-tijariyah.

Sawi A. (1989), Al-’aqalliyat at-tarikhiyah fil-watan al-‘arabi, Le Caire, markaz al-hadarah al-‘arabiyah.

Shafi A. (1909), Lamhah tarikhiyah fi akhawiyah al-qabr al-maqdis alyunaniyah, Beyrouth, s.e.

Shwayhat Al-‘Azayzat Y. (1966), Al-‘azayzat fi madaba, Amman, matba‘at al-jaysh al-‘arabi.

Swaydan Sh. (1912), Tarikh al-jama‘iyah al-imbraturiyah al-urthuduksiyah al-filastiniyah, Damas, matba‘at surya al-jadidah.

At-Twal Al-‘Azayzat ‘I. (1996), L’Exode, al-khuruj, nuzuh al-‘azayzat min al-karak ila madaba, Madaba, dayr al-latin.

Uwaydi Al-‘Abbadi A. (1986), Al-‘asha’ir al-’urdiniyah : al-’ard, attarikh, al-’insan, Amman, ad-dar al-‘arabiyah lit-tawzi‘ wan-nashr.

En langues occidentales

Abel F.-M. (1928), « Chronique. Le circuit de Transjordanie, de Djérash à Amman et à Madaba », Revue biblique, p. 590-604.

Abélès M. (1990), Anthropologie de l’État, Paris, Armand Colin.

Abujaber R. (1989), Pioneers over Jordan. The Frontier of Settlement in Transjordan, 1850-1914, Londres, I. B. Tauris.

Akarli E. D. (1986a), « ‘Abdülhamîd II’s Attempt to Integrate Arabs into the Ottoman System », in Kushner D. (éd.), Palestine in the Late Ottoman Period, Jérusalem, Yad Izhak Ben-Zvi, et Leiden, Brill, p. 74-89.

— (1986b), « Establishment of the Ma’an-Karak Mutasarrifiya, 1891-1894 », Dirasat, vol. 13, n 1, p. 27-42.

Amselle J.-L. (1990), Logiques métisses. Anthropologie de l’identité en Afrique et ailleurs, Paris, Payot.

Amselle J.-L. et M’Bokolo E. (éd.) (1985), Au cœur de l’ethnie. Ethnies, tribalisme et État en Afrique, Paris, La Découverte.

Amawi A. (1992), State and Class in Transjordan, a Study of State Autonomy, Ph. D. dissertation, Georgetown University.

Anderson B. (1991), Imagined Communities : Reflections on the Origin and Spread of Nationalism, Londres et New York, Verso. Traduction française : L’Imaginaire national. Réflexions sur l’origine et l’essor du nationalisme, Paris, La Découverte, 1996.

Anderson B. S. (1997), The History of the Jordanian National Movement : Its Leaders, Ideologies, Sucesses and Failures, Ph. D. dissertation, UCLA.

Antonius R. (1993), « Entre la mosaïque et la vague : l’ethnicité instrumentalisée dans le Machrek arabe », Cahiers de recherche sociologique, n° 20, p. 129-155.

Antoun R. T. (1979), Low-Key Politics : Local-Level Leadership and Change in the Middle East, Albany State, University of New York Press.

— (1987), « Key Variables Affecting Muslim Local-Level Religious Leadership in Iran and Jordan », in Starwasser B. F. (éd.), The Islamic Impulse, Washington, Georgetown University, p. 175-183.

Aruri N. H. (1972), Jordan : A Study in Political Development (1921-1965), La Haye, Martin Nijhoff.

Augé J.-C. (1998), « L’opposition non islamiste : la somme des partis et des sans-parti forme-t-elle un tout ? », Jordanies, n° 5-6, numéro spécial « Les élections législatives de novembre 1997 », p. 297-335.

Augé J.-C., BOCCO R. et Duclos L.-J. (1998), « Les élections du 4 novembre 1997 en Jordanie. Contexte et prétexte d’une normalisation politique », Maghreb-Machrek, n° 160, avril-juin, p. 30-49.

Augé M. (1985), « Note sur les rapports entre espace social et systèmes symboliques », Annales ESC, n° 6, p. 1251-1259.

Axelrod L. W. (1978), « Tribesmen in Uniform : The Demise of the Fida’iyyun in Jordan, 1970-71 », The Muslim World, vol. 68, n° 1, janvier, p. 25-45.

Bailey C. (1984), Jordan’s Palestinian Challenge, 1948-1983 : A Political History, Boulder, Westview.

Bailey F. G. (1971), Les Règles du jeu politique, Paris, PUF.

Barth F. (éd.) (1969), Ethnic Groups and Boundaries, Boston, Little, Brown and Co.

Bateh G. (1963), Les Chrétiens de Palestine sous la domination ottomane, thèse de droit canon, université pontificale du Latran.

Bat Ye’OR (1991), Les Chrétientés d’Orient entre Jihad et Dhimmitude : viie-xxe siècle, Paris, Le Cerf.

Bax M. (1990), « The Madonna of Medjugorje : Religious Rivalry and the Formation of a Devotional Movement in Yugoslavia », Anthropological Quarterly, vol. 63, n° 2, p. 63-75.

Bayart J.-F. (1989), « Les Églises chrétiennes et la politique du ventre : le partage du gâteau ecclésial », Politique africaine, n° 35, p. 3-26.

Bell G. (1919), Syria, the Desert and the Sown, Londres, Heinemann.

Berman B. et Lonsdale J. (1992), Unhappy Valley : Conflict in Kenya and Africa, Londres, James Currey.

Bertram A. et Luke H. (1921), Report of the Commission Appointed by the Government of Palestine to Inquire into the Affairs of the Orthodox Patriarchate of Jerusalem, Londres, Oxford University Press.

Bertram A. et Young J. (1926), Report of the Commission Appointed by the Government of Palestine to Inquire and Report upon Certain Controversies between the Orthodox Patriarchate of Jerusalem and the Arab Orthodox Community, Londres, Oxford University Press.

Betts R. (1975), Christians in the Arab East : A Political Study, Athènes, Lycabettus Press.

Bocco R. (1989), « L’État producteur d’identités locales : lois électorales et tribus bédouines en Jordanie, 1929-1989 », in Bisson J. (éd.), Le Nomade, l’oasis et la ville, Tours, Urbama, p. 271-288.

— (1995), « ‘Asabiyât tribales et États au Moyen-Orient. Confrontations et connivences », Maghreb-Machrek, n° 147, janvier-mars, p. 3-12.

— (1996), État et tribus bédouines en Jordanie, 1920-1990, thèse de doctorat, Institut d’études politiques de Paris.

Bocco R. et Ohanessian-Charpin A. (1988), « À propos du mythe de fondation de la tribu bédouine des Huwaytât », in Mémoire de soie, catalogue d’exposition, Paris, IMA, EDIFRA, p. 72-81.

Bonte P. (1994), « Manière de dire ou manière de faire : peut-on parler d’un mariage « arabe » ? », in Bonte P. (éd.), Épouser au plus proche, Paris, EHESS, p. 371-398.

Bonte P. et Conte E. (1991), « La tribu arabe. Approches anthropologiques et orientalistes », in Bonte P. et alii (éd.), Al-Ansâb. La quête des origines, Paris, Maison des sciences de l’homme, p. 13-48.

Boon J. (1983), Other Tribes, Other Scribes, Cambridge (Mass.), Cambridge University Press.

Botiveau B. (1996), « Il diritto dello stato-nazione e lo status dei non musulmani in Egitto e in Siria », in Pacini A. (éd.), Comunità cristiane nell’islam arabo. La sfida del futuro, Turin, Fondazione Giovanni Agnelli, p. 121-138.

Bourdieu P. (1982), « Les rites comme actes d’institution », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 43, juin, p. 58-63.

Bowman G. (1993), « Nationalizing the Sacred : Shrines and Shifting Identities in the Israeli-Occupied Territories », Man, vol. 28, n° 3, p. 431-460.

Brand L. (1995), « In the Beginning was the State : The Quest for Civil Society in Jordan », in Norton, A. R. (éd.) Civil Society in the Middle East, vol. 1, Leiden, Brill, p. 148-185.

— (1997), « In Seach of Budget Security : A Reexamination of Jordanian Foreign Policy », texte d’une intervention présentée au colloque international « Politique et État en Jordanie, 1946-1996 », CERMOC, IMA, Paris, 24-25 juin.

Braude B. (1982a), « Foundation Myths of the Millet System », in Braude B. et Lewis B. (éd.) Christians and Jews in the Ottoman Empire. The Functionning of a Plural Society, vol. 2, « The Arabic-Speaking Lands », New York, Holmes and Meir, p. 69-88.

— (1982b), « Introduction », in Braude B. et Lewis B. (éd.) Christians and Jews in the Ottoman Empire. The Functionning of a Plural Society, vol. 2, « The Arabic-Speaking Lands », New York, Holmes and Meir, p. 1-5.

Braude B. et Lewis B. (éd.) (1982), Christians and Jews in the Ottoman Empire. The Functionning of a Plural Society, vol. 2, « The Arabic-Speaking Lands », New York, Holmes and Meir.

Bryan Hehir J. (1987), « The Catholic Church and the Middle East, Policy and Diplomacy », in Ellis, K. (éd.), The Vatican, Islam, and the Middle East, Syracuse, Syracuse University Press, 1987, p. 109-124.

Buckingham J. S. (1825), Travels Among the Arab Tribes, Londres, Longmann.

Burckhardt J.-L. (1822), Travels in Syria and the Holy Land, Londres, John Murray.

Caignart De Saulcy L. (1853), Narrative of a Journey around the Dead Sea and in the Bible Lands in 1850 and 1851, Londres, Richard Bentley.

Caton S. (1987), « Power, Persuasion, and Language : A Critique of the Segmentary Model in the Middle East », International Journal of Middle East Studies, n° 19, p. 77-102.

Chabry L. et Chabry A. (1987), Politique et minorités au Proche-Orient, Paris, Maisonneuve et Larose.

Chatelard G. (1997), « Le dialogue interreligieux : une mise en scène de la modération hachémite », Jordanies, n° 4, décembre, p. 115-130.

— (2000), Briser la mosaïque. Lien social et identités collectives chez les chrétiens de Madaba, Jordanie (1870-1997), thèse de doctorat, Ehess, Paris.

Chatelard G. et Al-‘Omari ‘A. (1998), « Le fonctionnement des solidarités primaires et leurs limites. Deux études de cas : les sièges musulmans d’Irbid et le siège chrétien de Madaba », Jordanies, n° 5-6, numéro spécial : « Les élections législatives de novembre 1997 », p. 273-296.

Chatelard G. et Tarawneh M. (éd.) (1999), Antonin Jaussen : sciences sociales occidentales et patrimoine arabe, Beyrouth, CERMOC.

Chatellier L. (1993), La Religion des pauvres. Les Sources du christianisme moderne, xvie-xixe siècles, Paris, Aubier.

Clogg R. (1982), « The Greek Millet in the Ottoman Empire », in Braude B. et Lewis B. (éd.), Christians and Jews in the Ottoman Empire. The Functionning of a Plural Society, vol. 2, « The Arabic-Speaking Lands », New York, Holmes and Meir, p. 185-207.

Cohn B. S. (1980), « History and Anthropology : The State of Play », Comparative Studies in Society and History, vol. 22, n° 2, avril, p. 198-221.

Cohen A. (1974), Urban Ethnicity : The Lesson of Ethnicity, Londres, Tavistock.

Cohen A. (1982), « On the Realities of the Millet System : Jerusalem in the Sixteenth Century », in Braude B. et Lewis B. (éd.) Christians and Jews in the Ottoman Empire. The Functionning of a Plural Society, vol. 2, « The Arabic-Speaking Lands », New York, Holmes and Meir, p. 7-18.

Cohen R. (1978), « Ethnicity : Problem and Focus in Anthropology », Annual Reviews in Anthropology, vol. 7, p. 379-403.

Colbi S. (1988), A History of the Christian Presence in the Holy Land, Lanham, MD, University Press of America.

Conder C. R. (1883), Heath and Moab : Explorations in Syria in 1881 and 1882, Londres, Bentley.

— (1889), The Survey of Eastern Palestine, Memoirs of the Topography, Orography, Hydrography, Archaeology etc., vol. 1, « The ‘Adwân Country », Londres, The Committee of the Palestine Exploration Fund.

Conte E. (1991), « Entrer dans le sang. Perceptions arabes des origines », in Bonte P. et alii (éd.), Al-Ansâb. La quête des origines, Paris, Maison des sciences de l’homme, p. 55-100.

Coon C. (1951), Caravan : The Story of the Middle East, New York, Holt.

Corbon J. (1997), L’Église des Arabes, Paris, Le Cerf.

Corm G. (1971), Contribution à l’étude des sociétés multiconfessionnelles, Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence.

Cragg K. (1991), The Arab Christian : A History in the Middle-East, Louisville, KY, Westminster, J. Knox Press.

Cuinet V. (1896), Syrie, Liban et Palestine : géographie administrative, statistique, descriptive et raisonnée, Paris, Ernest Leroux.

Cunningham R. et Sarayrah Y. (1993), Wasta : The Hidden Force in Middle Eastern Society, Westport, Ct., Praeger.

Curmi B. (1994), « Jordanie. Les médecins militaires, précurseurs de la modernité scientifique », Maghreb-Machrek, n° 146, octobre-décembre, p. 48-58.

— (1996), « Les associations de bienfaisance à Amman : le Jebel Achrafiyyeh », in Hannoyer J. et Shami S. (éd.) Amman, ville et société, Beyrouth, CERMOC, p. 359-371.

Dakhlia J. (1998), Le Divan des rois. Le politique et le religieux dans l’islam, Paris, Aubier.

Davis U. (1995), « Jinsiyya versus Muwatana : The Question of Citizenship and the State in the Middle East : The Case of Israel, Jordan and Palestine », Arab Studies Quarterly, n° 1 et 2, p. 19-50.

Douayhi C. et Yazbeck C. (1999), « Lien social », in Huybrechts E. et Douayhi C. Reconstruction et réconciliation au Liban. Négociations, lieux publics, renouement du lien social, CERMOC, Beyrouth, p. 29-33.

Doughty C. M. (1979), Travels in Arabia Deserta, 2 vol., New York, Dover (reprint). Traduction française : Voyages dans l’Arabie déserte, Paris, Karthala, 2002.

Durley T. (1912), Lethaby of Moab : A Record of Missionary Adventure, Peril and Toil, Londres, Marshall.

Duvignaup. (1972), Une vie au service de l’Église : S. B. Mgr. Joseph Valerga, patriarche latin de Jérusalem, 1813-1872, Jérusalem, Patriarcat latin.

— (1975), Mère Marie-Alphonsine et la Congrégation du Rosaire, Jounieh, Imprimerie Saint-Paul.

— (1981), Une vie pour Dieu et les âmes : S. B. Mgr. Vincent Bracco, patriarche latin de Jérusalem, 1835-1889, Jérusalem, Patriarcat latin.

Eickelman D. (1981), The Middle East : An Anthropological Approach, Englewood Cliff, N. J., Prentice-Hall.

— (1995), « Print, Writing, and the Politics of Religious Identity in the Middle East », Anthropological Quarterly, vol. 68, n° 3, p. 133-138.

Eisenstadt S. N. (1977), « Patterns of Stratification in the Middle East in a Comparative Framework », in Van Nieuwenhuijze, C. (éd.), Commoners, Climbers and Notables : A Sampler of Studies on Social Ranking in the Middle East, Leiden, Brill, p. 1-19.

Etteldorf F. (1959), The Catholic Church in the Middle East, New York, Macmillan.

Fabietti U. (1995), L’identità etnica. Storia et critica di un concetto equivoco, Rome, La Nuova Italia Scientifica.

Farah R. R. (1999), Popular Memory and Reconstruction of Palestinian Identity. Al-Baq`a Refugee Camp, Jordan, Ph. D. dissertation, University of Toronto.

Fargues P. et Courbage Y. (1992), Chrétiens et Juifs dans l’Islam arabe et turc, Paris, Fayard.

Farrag A. (1977), « The wastah among Jordanian Villagers », in Gellner E. et Waterbury J. (éd.), Patrons and Clients in Mediterranean Societies, Londres, Duckworth, p. 225-238.

Fathi S. H. (1994), Jordan : An Invented Nation ? Tribe-State Dynamics and the Formation of National Identity, Hambourg, Deutsches Orient-Institut.

Fattal A. (1958), Le Statut légal des non-musulmans en pays d’Islam, Beyrouth, Imprimerie catholique.

Ferrari S. (1991), « The Church in World Politics : The Struggle for Jerusalem », The European Journal of International Affairs, n° 1, p. 22-39.

Fischbach M. (à paraître) « Land Policies and Socioeconomic Structures, 1927-1970 », in Bocco R. (éd.), Identités sociales, politiques de développement et construction étatique en Jordanie, 1946-1996, Paris, Karthala.

Forder A. (1902), With the Arabs in the Tent and Town : An Account of Missionary Work, Life and Experiences in Moab and Edom, Londres, Marshall.

Freij H. Y. et Robinson L. C. (1996), « Liberalization, the Islamists, and the Stability of the Arab State : Jordan as a Case Study », The Muslim World, n° 1, janvier, p. 1-32.

Garra P. (1932), Sainte-Anne de Jérusalem, séminaire grec-melkite dirigé par les Pères blancs, Harissa, Liban, Imprimerie Saint-Paul.

Geertz C. (1963), « The Integrative Revolution. Primordial Sentiments and Civil Politics in the New States », in Geertz, C. (éd.), Old Societies and New States, New York, Free Press, p. 105-157.

Gellner E. (1977), « Patrons and Clients », in Gellner E. et Waterbury J. (éd.) Patrons and Clients in Mediterranean Societies, Londres, Duckworth, p. 1-6.

— (1991), « Tribalism and State in the Middle East », in Khoury Ph. et Kostiner J. (éd.) Tribes and State Formation in the Middle East, Londres, Tauris, p. 109-126.

Gerges F. (1997), « In the Shadow of Nasser ? Jordan in the Arab Cold War, 1954-1967 », texte d’une intervention présentée au colloque international « Politique et État en Jordanie, 1946-1996 », CERMOC, IMA, Paris, 24-25 juin.

Gervers M. et Bikhazi R. J. (éd.) (1990), Conversion and Continuity : Indigenous Christian Communities in Islamic Lands, Eighth to Eighteenth Centuries, Toronto, Pontifical Institute of Medieval Studies.

Glasman P.-W. (à paraître) « Les Frères musulmans, le régime et l’État en Jordanie, de 1946 à 1998 », in Bocco R. (éd.), Identités sociales, politiques de développement et construction étatique en Jordanie, 1946-1996, Paris, Karthala.

Goichon A.-M. (1967), Jordanie réelle, vol. 1, Paris, Maisonneuve et Larose.

— (1972), Jordanie réelle, vol. 2, Paris, Maisonneuve et Larose.

Goodrich-Freer A. (1924), Arabs in Tent and Town, Londres, Seeley, Service and Co.

Gubser P. (1973), Politics and Change in Al-Karak, Jordan, Londres, Oxford University Press.

Haddad M. (1992), « “Detribalizing” and “Retribalizing” » : The Double Role of Churches among Christian Arabs in Jordan. A Study in the Anthropology of Religion », The Muslim World, vol. 81, n° 1-2, p. 67-89.

Hajjar J. (1970), L’Europe et les destinées du Proche-Orient (1815-1848), Bruxelles, Bloud et Gay.

— (1979), Le Vatican, la France et le catholicisme oriental (1878-1914), Paris, Beauchesne.

— (1988), L’Europe et les destinées du Proche-Orient (1848-1870), 3 tomes, Damas, Tlass.

— (1990), L’Europe et les destinées du Proche-Orient (1871-1882), 2 tomes, Damas, Tlass.

— (1995), Les Chrétiens uniates du Proche-Orient, Damas, Tlass.

Hannoyer J. (éd.) (1999), Guerres civiles. Économies de la violence, dimensions de la civilité, Paris, Karthala.

Hannoyer J. et Shami S. (éd.) (1996), Amman, ville et société, Beyrouth, CERMOC.

Heyberger B. (1994), Les Chrétiens du Proche-Orient au temps de la Réforme catholique (Syrie, Liban, Palestine. xviie-xviiie siècle), Rome, École française de Rome.

Hill G. (1891), With the Bedouins : A Narrative of Journey and Adventures in Unfrequented Parts of Syria, Londres, Fisher Unwin.

Hoexter M. (1973), « The Role of the Qays and Yaman Factions in Local Political Divisions. Jabal Nablus Compared with the Judean Hills in the First Half of the Nineteenth Century », Asian and African Studies, vol. 9, n° 3, p. 249-311.

Hopwood D. (1969), The Russian Presence in Syria and Palestine, 1843-1914 : Church and Politics in the Near East, Oxford, Clarendon Press.

Hourani A. (1947), Minorities in the Arab World, Londres, Oxford University Press.

(1983) Arabic Thought in the Liberal Age, Cambridge, Cambridge University Press.

Al-Husbani A. (1997), Le Système de différenciation et les relations implicites du pouvoir comme producteurs de la tribu : une étude de cas de la ville d’Irbid en Jordanie, thèse de doctorat, Université Victor-Ségalen, Bordeaux II.

Irani G. E. (1987), « The Holy See and the Israeli-Palestinian Conflict », in Ellis K. (éd.), The Vatican, Islam, and the Middle East, Syracuse, Syracuse University Press, p. 125-142.

Irby C. et Mangles J. (1823), Travels in Egypt and Nubia, Syria and Asia Minor During the Years 1817 and 1818, Londres, White.

Issa A. O. (1976), Les Minorités chrétiennes de Palestine à travers les siècles, Jérusalem, Franciscan Printing Press.

Jaffrelot C. (1994), « L’État face aux communautés », Cultures et conflits, n° 15-16, autome-hiver, p. 3-6.

Jansen W. (1993), « Creating Identities. Gender, Religion and Women’s Property in Jordan », in Brugman M. et alii (éd.), Who’s Afraid of Feminity ? Questions of Identity, Amsterdam-Atlanta, Ga., Rodopi, p. 157-167.

Jaussen A. (1908), Coutumes des Arabes au pays de Moab, Paris, Gabalda.

— (1909), « Notes ethnographiques-Madaba », in Jaussen A. et Savignac R., Mission archéologique en Arabie, vol. 1, Paris, Ernest Leroux, p. 442-459.

— (1914), « La vie économique d’une famille demi-nomade à Madaba : les Sualhah », La Science sociale, mars, p. 3-28.

Jaussen A. et Savignac R. (1909), Mission archéologique en Arabie, vol. 1, Paris, Ernest Leroux.

Joseph S. (1978), « Muslim-Christian Conflicts : A Theoretical Perspective », in Joseph S. et Pillsbury B. (éd.), Muslim Christian Conflict : Economic, Political and Social Origins, Westview, Dawson, p. 1-60.

Karpat K. H. (1982) « Millet and Nationality : The Roots of the Incongruity of Nation and State in the Post-Ottoman Era », in Braude B. et Lewis B. (éd.), Christians and Jews in the Ottoman Empire. The Functionning of a Plural Society, vol. 2, « The Arabic-Speaking Lands », New York, Holmes and Meir, p. 141-169.

Kastoryano R. (1992), « L’intégration politique par l’extérieur. La communauté juive de Turquie », Revue française de science politique, n° 5, octobre, p. 786-801.

Katz K. (2003), « Legitimizing Jordan as the Holy Land : Papal Pilgrimages – 1964, 2000 », Comparative Studies of South Asia, Africa and the Middle East, vol. 23 , n° 1 et 2, p. 3-11.

El-Khawaga D. (1992), « Le développement communautaire copte : un mode de participation au politique ? », Maghreb Machrek, n° 135, janvier-mars, p. 3-18.

Khouri F. J. (1987), « The Jerusalem Question and the Vatican », in Ellis K. (éd.), The Vatican, Islam, and the Middle East, Syracuse, Syracuse University Press, p. 143-162.

Kilani M. (1992), La Construction de la mémoire, Genève, Labor et Fides.

Kingston P. (1997), « Britain and the Politics of Modernisation in Jordan, 1945-1958 », texte d’une intervention présentée au colloque international « Politique et État en Jordanie, 1946-1996 », CERMOC, IMA, Paris, 24-25 juin.

Kozah R. P. (1921), « Une mission à l’est du Jourdain, lettre du R.P. Kozah, jésuite, missionnaire en Palestine », Annales de la Propagation de la foi, t. 93, p. 243-250.

Kreutz A. (1990), Vatican Policy on the Palestinian-Israeli Conflict, New York, Greenwood.

Lalor P. (1997), « Black Septembre/White Septembre : Contrasting Views of Jordan’s Relations with the PLO, 1964-1971 », texte d’une intervention présentée au colloque international « Politique et État en Jordanie, 1946-1996 », CERMOC, IMA, Paris, 24-25 juin.

Lammens H. (1897), « Mâdabâ la ville des mosaïques. Notes de voyage, 3-7 juin 1897 », Études, t. 73, p. 721-736.

— (1898), « Mâdabâ la ville des mosaïques. Notes de voyage, 3-7 juin 1897 (fin) », Études, t. 74, p. 44-61.

Lancaster W. (1981), The Rwala Bedouin Today, Cambridge, Cambridge University Press.

Lancaster W. et Lancaster F. (1996), « Some Comments on Peasant and Tribal Pastoral Societies of the Arabian Peninsula (with Particular Reference to the Kerak Plateau of Jordan) », in Fabietti U. et Salzman P. (éd.), The Anthropology of Tribal and Peasant Pastoral Societies, Pavie, Ibis, p. 389-401.

— (1999), « On the Nature of Power in the Works of Orientalists Scholars and its Contribution to a History of Bedouin Society and Nomad-Sedentary Relations in the Bilâd ash-Sham », in Chatelard G. et Tarawneh M. (éd.) Antonin Jaussen : sciences sociales occidentales et patrimoine arabe, Beyrouth, CERMOC, p. 143-175.

Latte Abdallah S. (1997), « Les crimes d’honneur en Jordanie », Jordanies, n° 4, décembre, p. 184-192.

Laqueur W. Z. (1956a), Communism and Nationalism in the Middle East, Londres, Routledge and Kegan Paul.

— (1956b), « Communism in Jordan », The World Today, vol. 12, n° 3, p. 109-119.

Laurens H. (1999), « Jaussen et les services de renseignement français (1915-1919) », in Chatelard, G. et Tarawneh M. (éd.), Antonin Jaussen : sciences sociales occidentales et patrimoine arabe, Beyrouth, CERMOC, p. 23-36.

Layne L. (1989), « The Dialogics of Tribal Self-Representation in Jordan », American Ethnologist, vol. 16 , n° 1, p. 24-39.

— (1994), Home and Homeland. The Dialogics of Tribal and National Identities in Jordan, Princeton, Princeton University Press.

Le Bras G. (1976), L’Église et le village, Paris, Flammarion.

Lecomte M. (1998), Le Protocole de la monarchie hashémite de Jordanie. État et fondation du pouvoir, mémoire de DEA, Université de Provence, centre d’Aix.

Legrain J.-F. (1999), Les Palestines du quotidien. Les élections de l’autonomie, janvier 1996, CERMOC, Beyrouth.

Lerner D. (1958), The Passing of Traditional Society. Modernizing the Middle East, New York, The Free Press.

Lewis N. (1987), Nomads and Settlers in Syria and Jordan. 1800-1980, Cambridge, Cambridge University Press.

Libbey W. et Hoskins F. (1905), The Jordan Valley and Petra, vol. 1, New York, Putman.

Longuenesse E. (à paraître) « Les syndicats professionnels, enjeux de société et lutte nationale », in Bocco R. (éd.), Identités sociales, politiques de développement et construction étatique en Jordanie, 1946-1996, Paris, Karthala.

Luciani G. (1990), « Allocation vs. Production States », in Luciani G. (éd.) The Arab State, Berkeley, University of California Press, p. 65-84.

Luke H. (1934), The Handbook of Palestine and Transjordan, Londres, Macmillan.

Lynch W. (1849), Narrative of the United States’ Expedition to the River Jordan and the Dead Sea, Philadelphie, Lea and Blanchard.

Maffi I. (1998), Archéologie et musées en Jordanie : la construction de l’identité nationale et la légitimation de la monarchie hashémite, mémoire de DEA, Université Lumière, Lyon II.

Mancardi G. (1904), D. Giuseppe Manfredi, Mondovi, s.e.

Martin D.-C. (1994), Cartes d’identité. Comment dit-on « nous » en politique ?, Paris, Presses de la FNSP.

Mauss et Sauvaire (Mm.) (1874), « Voyage de Jérusalem à Karak et Chaubak », in LUYNES (M. le duc de), Voyage d’exploration à la mer Morte, à Pétra et sur la rive gauche du Jourdain, Paris, Arthus Bertrand, t. 2, p. 83-222.

Maynor Bikai P. et Dailey T. A. (éd.) (1996), Madaba, Cultural Heritage, Amman, American Center of Oriental Research.

Mbembe A. (1989), « L’argument matériel dans les Églises catholiques d’Afrique : le cas du Zimbabwe (1975-1987) », Politique africaine, n° 35, octobre, p. 50-64.

Mclaurin R. (éd.) (1979), The Political Role of Minority Groups in The Middle East, New York, Praeger.

Médebielle P. (1956), Salt, histoire d’une mission, Jérusalem, Patriarcat latin.

— (1961), Kérak, histoire de la Mission, Jérusalem, Patriarcat latin.

— (1963), The Diocese of the Latin Patriarchate of Jerusalem, Jérusalem, Patriarcat latin.

— (1987), Madaba et son histoire chrétienne, Jérusalem, Patriarcat latin.

Medick H. (1987), « Missionaries in the Row Boat ? Ethnological Ways of Knowing as a Challenge to Social History », Comparative Studies of Society and History, vol. 29, n° 1, janvier, p. 76-98.

Messara A. (1993), « La régulation étatique de la religion dans le monde arabe : le cas de la Jordanie », Social Compass, vol. 40, n° 4, p. 581-588.

Métral F. (1999), « Ethnographie, archéologie et études bibliques : Jaussen, un ethnographe chez les bédouins », in Chatelard G. et Tarawneh M. (éd.), Antonin Jaussen : sciences sociales occidentales et patrimoine arabe, Beyrouth, CERMOC, p. 73-96.

Moussa S. (1994), « Une peur vaincue : l’émergence du mythe bédouin chez les voyageurs français du xviiie siècle », in Berchtold J. et Porret M. (éd.), La Peur au xviiie siècle, discours, représentations, pratiques, Genève, Droz.

Musil A. (1908), Arabia Petraea, Band III, Vienne, Alfred Hölder.

Muslih M. Y. (1988), The Origins of Palestinian Nationalism, New York, Columbia University Press.

Nissan M. (1991), Minorities in the Middle East : A History of Struggle and Self-Expression, Jefferson, North Carolina, Mc Farland.

Oppenheim M. Von (1942), Die Beduinen, Bande II, Leipzig, Otto Harrassowitz.

Pacini A. (1996), « Dinamiche comunitarie e sociopolitiche dei cristiani arabi in Giordania, in Israele e nei territori palestinesi autonomi », in Pacini A. (éd.), Comunità cristiane nell’islam arabo. La sfida del futuro, Turin, Fondazione Giovanni Agnelli, p. 281-310.

Pappé I. (1994), « Jordan between Hashemite and Palestinian Identity », in Nevo J. et Pappé I. (éd.), Jordan in the Middle East. The Making of a Pivotal State, 1948-1988, Londres, Frank Cass, p. 61-91.

Peake F. (1958), History and Tribes of Jordan, Coral Gables, Florida, University of Miami Press.

Picard É. (1991), « Critique de l’usage du concept d’ethnicité dans l’analyse des processus politiques dans le monde arabe », in Vatin, J.-C. et alii (éd.) Études politiques du monde arabe. Approches globales et approches spécifiques, Le Caire, Cedej, p. 71-84.

— (1996), « Les dynamiques politiques des chrétiens au Liban. Changement de statut et crise du leadership », Maghreb-Machrek, n° 153, p. 3-21.

Plascov A. (1981), The Palestinian Refugees in Jordan, 1948-1957, Londres, Frank Cass.

Pouillon F. (1996), « Bédouins des Lumières, Bédouins romantiques : mouvement littéraire et enquête sociologique dans le voyage en Orient (xviiie-xixe siècle) », in Fabietti U. et Salzman C. (éd.), The Anthropology of Tribal and Peasant Pastoral Societies, Pavie, Ibis, p. 27-49.

Pouillon F. et Mauger T. (1995), « Un État contre les Bédouins, l’Arabie Saoudite : jalons pour une thèse », Maghreb-Machrek, n° 147, janvier-mars, p. 32-148.

Poulat E. (1986), L’Église, c’est un monde, Paris, Le Cerf.

Pouzol V. (1998), « “Il n’y a plus de femme au Parlement jordanien” : analyse et mise en perspective du score féminin dans les élections parlementaires de novembre 1997 », Jordanies, n° 5-6, numéro spécial « Les élections législatives de novembre 1997 », p. 261-272.

Radi L. (1997), « La famille comme mode de gestion et de contrôle du social chez les élites traditionnelles palestiniennes », in Bocco R., Destremau B. et Hannoyer J. (éd.) Palestine, Palestiniens, territoire national, espaces communautaires, Beyrouth, CERMOC, p. 351-366.

Al-Rasheed M. (1996), « Religious Revival and Tribal Cohesion : The Fragmentation of the Shammar under Wahhabism », in Fabietti U. et Salzman P (éd.), The Anthropology of Tribal and Peasant Pastoral Societies, Pavie, Ibis, p. 437-445.

Reilly J. A. (1995), « InterConfessional Relations in 19th-Century Syria : Damascus, Homs and Hama Compared », texte d’une intervention présentée au colloque « Christian Perceptions of Islam ; Muslim Perceptions of Christianity : The Historical Record », Royal Institute for Interfaith Studies, Amman, 21-24 août.

Richter J. (1970), A History of Protestant Missions in the Near East, New York, A. M. S. Press, (reprint of 1910 edition).

Roded R. (1986), « Social Patterns Among the Urban Elite of Syria During the Late Ottoman Period, 1876-1918 », in Kushner D. (éd.), Palestine in the Late Ottoman Period, Jérusalem, Yad Izhak Ben-Zvi, et Leiden, Brill, p. 146-171.

Rogan E. (1986), « Physical Islamization in Amman », The Muslim World, vol. 76, n° 1, p. 24-42

— (1991), Incorporating the Periphery : The Ottoman Extension of Direct Rule over Southeastern Syria (Transjordan) 1867-1914, Ph. D. dissertation, Harvard University.

— (1999), Frontiers of the State in the Late Ottoman Empire : Transjordan 1850-1921, Cambridge, Cambridge University Press.

— (1999), « Missionary Rivalries in Ottoman Transjordan », in Chatelard G. et Tarawneh M. (éd.), Antonin Jaussen : sciences sociales occidentales et patrimoine arabe, Beyrouth, CERMOC, p. 37-50.

Rogan E. et Tell T. (éd.) (1994), Village, Steppe and State : The Social Origins of Modern Jordan, Londres, British Academic Press.

Rosen L. (1984), Bargaining for Reality : The Construction of Social Relations in a Muslim Community, Chicago, The University of Chicago Press.

Rouland N., Pierré-Caps S. et Poumarède J. (1996), Droit des minorités et des peuples autochtones, Paris, PUF.

Ryan J. L. (1987), « The Holy See and Jordan », in Ellis K. (éd.), The Vatican, Islam, and the Middle East, Syracuse, Syracuse University Press, p. 163-188.

Sabella, B. (1990), Introductory Study of the Social, Political, Economical and Religious Situation in the Diocese of the Latin Patriarchate of Jerusalem, Jerusalem, Patriarcat latin.

Salamé G. (1990), « “Strong” and “Weak” States : A Qualified Return to the Muqaddimah », in Luciani G. (éd.), The Arab State, Berkeley, University of California Press, p. 29-64.

Salibi K. (1993), The Modern History of Jordan, Londres, I.B. Tauris.

Sargenton-Galichon A. (1904), Sinaï, Ma’ân, Pétra. Sur les traces d’Israël et chez les Nabatéens, Paris, Victor Lecoffre.

Satloff R. (1994), From Abdullah to Hussein : Jordan in Transition, Oxford, Oxford University Press.

Schilcher L. (1991), « The Grain Economy of Late Ottoman Syria and the Issue of Large-Scale Commercialization », in Keyder C. et Faruk T. (éd.), Landholding and Commercial Agriculture in the Middle East, Albany State, University of New York Press, p. 173-195.

Seetzen U. (1854), Reisen, Bande I, Berlin, Reimer.

Séjourné P.-M. (1892), « Médeba, coup d’œil historique, topographique et archéologique », Revue biblique, p. 617-636.

— (1893), « Chronique. Voyage au-delà du Jourdain », Revue biblique, p. 119-145.

Seurat M. (1985), « Le quartier de Bâb Tebbâné à Tripoli (Liban) : étude d’une ‘asabiyya urbaine », in Mouvements communautaires et espaces urbains au Machreq, Cermoc, Beyrouth, p. 45-86.

Shami S. (1982), Ethnicity and Leadership : The Circassians in Jordan, Ph. D. dissertation, University of California, Berkeley.

Sharabi H. (1996), Le Néopatriarcat, Paris, Mercure de France.

Shryock A. (1995), « Tribaliser la Nation, nationaliser la Tribu, politique de l’histoire chez les Bédouins de la Balqa’, en Jordanie », Maghreb-Machrek, n° 147, p. 120-131.

— (1997), Nationalism and the Genealogical Imagination : Oral History and Textual Authority in Tribal Jordan, Berkeley, University of California Press.

Shwadran B. (1959), Jordan : A State of Tension, New York, Council for Middle Eastern Affairs Press.

Shweihat J. (1992), La Constitution des tribunaux ecclésiastiques selon la législation jordanienne, thèse de droit canon, université pontificale du Latran.

Smith A. (1992), « Chosen Peoples : Why Ethnic Groups Survive », Ethnic and Racial Studies, vol. 15, n° 3, juillet, p. 436-456.

Taguieff P.-A. (1988), La Force du préjugé. Essai sur le racisme et ses doubles, Paris, La Découverte.

Taji-Farouki S. (1996), A Fundamental Quest : Hizb Al Tahrir and the Search for the Islamic Caliphate, Londres, Grey Seal.

Tal L. (1995), « Dealing with Radical Islam : The Case of Jordan », Survival, n° 3, p. 139-156.

— (1997), « From Abdallah to Hussein : The Consolidation of Hashemite Power in Jordan, 1954-1967 », texte d’une intervention présentée au colloque international « Politique et État en Jordanie, 1946-1996 », CERMOC, IMA, Paris, 24-25 juin.

Tapper R. (1984), « Holier than You : Islam in Three Tribal Societies », in Ahmad A. et Hart D. (éd.), Islam in Tribal Societies : From the Atlas to the Indus, Londres, Routledge and Kegan Paul, p. 244-265.

Tarawneh M. (1995), Stämme Landaufteilung und ländlische Siedlungsprozesse im 19./20. Jahrhundert im Karakgebiet (Südjordanien), Erlangen, Fränkische geographische Gesellschaft.

Tell T. (1994), « Les origines sociales de la glasnost jordanienne », in Bocco R. et Djalili M. R. (éd.), Moyen-Orient : migrations, démocratisation, médiations, Paris, PUF.

Tibawi A. (1961), British Interests in Palestine, 1800-1901 : A Study of Religious and Educational Enterprise, Oxford, Oxford University Press.

Tristram H. (1873), The Land of Moab : Travels and Discoveries on the East Side of the Dead Sea and the Jordan, Londres, John Murray.

Tsimhoni D. (1978), « The Greek Orthodox Patriarchate of Jerusalem during the Formative Years of the British Mandate in Palestine », Asian and African Studies, vol. 12, n° 1, p. 77-121.

— (1982), « The Greek Orthodox Community in Jerusalem and the West Bank 1948-1978 : A Profile of a Religious Minority in a National State », Orient, n° 2, p. 281-298.

— (1986), « Continuity and Change in Communal Autonomy : The Christian Communal Organizations in Jerusalem, 1948-1980 », Middle Eastern Studies, vol. 22, n° 3, p. 398-417.

— (1993), Christian Communities in Jerusalem and the West Bank since 1948, Londres, Praeger.

Udovitch A. et Valensi L. (1980), « Communautés juives en pays d’Islam : identité et communication à Djerba », Annales ESC, n° 3-4, p. 764-783.

Uspenski P. (1894-1902), Kniga bytya moevo (« Le livre de ma vie »), 8 vol., Saint-Pétersbourg, Académie impériale des sciences, Société impériale orthodoxe pour la Palestine.

Vaillancourt J.-G. (1980), Papal Power : A Study of Vatican Control over Lay Catholic Elites, Berkeley, University of California Press.

Valensi L. (1977), « Histoire et anthropologie des pays d’Islam : fission et fusion », in L’Anthropologie en France, situation actuelle et avenir, colloques internationaux du CNRS, n° 573, Paris, CNRS, p. 130-138.

— (1986), « La tour de Babel : groupes et relations ethniques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord », Annales ESC, vol. 41, n° 4, p. 817-838.

Vallier I. (1969), « Comparative Studies of Roman Catholicism : Dioceses as Strategic Units », Social Compass, n° 1, p. 147-184.

— (1981), « The Roman Catholic Church : A Transnational Actor », in Keohane R. et Nye J. (éd.), Transnational Relations and World Politics, Cambridge (Mass.), Harvard University Press, p. 129-152.

Valognes J.-P. (1994), Vie et mort des chrétiens d’Orient. Des origines à nos jours, Paris, Fayard.

Vatikiotis P. J. (1994), « The Greek Orthodox Patriarchate of Jerusalem between Hellenism and Arabism », Middle Eastern Studies, vol. 30, n° 4, p. 916-929.

— (1968), Politics and the Military in Jordan : A Study of the Arab Legion, Londres, Frank Cass.

Wahlin L. (1993), Tribal Society in Northern al-Balqâ’, Jordan, Stockholm, Stockholm University, Department of Human Geography.

— (1994), « Inheritance of Land in the Jordanian Hill Country », British Journal of Middle Eastern Studies, vol. 21, n° 1, p. 57-84.

Wandelburg H. de (1886), La Palestine, la Syrie et l’Arabie visitées avec Mgr Valerga, 2 vol., Paris, Berche et Tralin.

Ware T. (1963), The Orthodox Church, Harmondsworth, Penguin.

Wieviorka M. (1993), « L’État et les sujets », Projet, n° 233, printemps, p. 17-25.

Wilson M. (1987), King Abdullah, Britain and the Making of Jordan, Cambridge, Cambridge University Press.

Yorke V. (1988), Domestic Politics and Regional Security : Jordan, Syria and Israel. The End of an Era ?, Aldershot (G.-B.), Gower.

Zamir M. (1981), « Population Statistics of the Ottoman Empire in 1914 and 1919 », Middle Eastern Studies, vol. 7, n  1, p. 85-97.

Zeine Z. N. (1973), The Emergence of Arab Nationalism, New York, Caravan.

© CNRS Éditions, 2004

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540