Version classiqueVersion mobile

La construction nationale syrienne

 | 
Stéphane Valter

Troisième partie. La gestion ambiguë des symboles historiques et patrimoniaux

Chapitre IV. Promotion culturelle et projection identitaire

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous nous pencherons dans ce dernier chapitre sur certains modes de projection identitaire, principalement dans un cadre de mise en valeur patrimoniale et de promotion culturelle (à destination de l’extérieur essentiellement), pour saisir les références identitaires que le régime essaie par là même de suggérer. Le décalage éventuel entre une telle manipulation symbolique et un discours historique autocentré méritera en ce sens d’être pris en considération. L’analyse du grand événement politico-culturel que fut l’exposition organisée à Paris sur la Syrie permet en ce sens, au-delà des éventuelles divergences entre les représentations historiographiques qui y furent proposées et celles qui le sont habituellement dans un contexte national, de saisir tant les avantages que les limites que le régime syrien a pu trouver à soutenir une telle manifestation. La question de la promotion touristique d’une histoire syrienne reconstruite relève d’une problématique mettant en valeur, outre des in...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search